Le séminaire “Besoin de croire” accueille Janine Altounian pour un échange sur son dernier ouvrage "L’effacement des lieux"

Le 3 mars 2020, le séminaire “Besoin de croire” accueillait Janine Altounian pour un échange sur son dernier ouvrage L’effacement des lieux Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freudparu aux PUF en 2019.

Réécoutez son intervention en podcast sur le site de la revue transculturelle L'Autre
:


Recourant à l'autobiographie et à la psychanalyse, Janine Altounian témoigne de son expérience d'analysante singulière, ayant travaillé d'une part à la traduction des survivants au trauma de l'effacement, d'autre part à celle des Œuvres complètes de Freud sous la direction de Jean Laplanche. Cherchant à traduire les traces d'une disparition d'une culture et de ses lieux afin d'en inscrire l'effacement, elle décline les conditions de cette traduction selon les trois perspectives suivantes :
- Une expérience d'effacement demande à être traduite dans la langue de l'autre pour s'inscrire dans le monde.
- C'est par ce travail de traduction que les héritiers d'un crime de masse peuvent subjectiver et transmettre leur histoire.
- Ce travail de traduction requiert plusieurs générations avant que ce qui a pu être « traduit » au « pays d'accueil » s'inscrive dans le champ culturel et politique de celui-ci.

03/03/2020
Maison des adolescents de Cochin, 97 Bd de Port Royal, 75014 Paris
Séminaire “Besoin de croire”

Colloque Exil et déracinement psychique à Lyon le 25 janvier - Groupe Lyonnais de Psychanalyse Rhône-Alpes

Colloque organisé par le Groupe lyonnais de psychanalyse Rhône-Alpes

L’exil est le départ et l’expulsion volontaire ou forcée hors de la mère patrie. Ruptures, séparations, deuils, pertes, dénis, clivages sont les principaux axes de la problématique psychique de l’exil.
Peuvent apparaître des effacements massifs dans l’utilisation de la langue, dans les repères identitaires, au sein de la mémoire et de la subjectivité.
Dès lors, l’errance psychique et le sentiment de perte de soi doivent d’abord trouver asile. Comment se traduisent alors ces vécus traumatiques non subjectivés ?
Comment les transformer dans le processus thérapeutique ?
Le sujet exilé ne porte-t-il que la culpabilité et la nostalgie liées à l’abandon de sa terre natale ?
Bien au-delà du traumatisme de l’exil dans le champ social, la clinique psychanalytique permet d’élaborer les destins singuliers de l’exil à soi-même.

Avec Janine ALTOUNIAN, Laurent DANON BOILEAU et Savvas SAVVOPOULOS 

25/01/2020
Palais de la Mutualité - Lyon
Exil et déracinement psychique

Séminaire du 23 janvier 2020 « Autobiographie et Correspondances » de l’ITEM (Institut des textes et des manuscrits modernes) - Reporté à une date ultérieure

Séminaire DE L'ITEM dirigé par Jean-Marc Hovasse et Véronique Montémont - Entretien avec Janine Altounian autour de L’Effacement des lieux (PUF, 2019)

Janine Altounian, essayiste, germaniste, traductrice de Freud, a publié en 2019 L’Effacement des lieux. Autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud (PUF). 

Cet ouvrage reprend, résume et reformule les réflexions nées d’une vie entière consacrée à penser la traduction du traumatisme (Ouvrez-moi seulement les chemins d’Arménie. Un génocide aux déserts de l’inconscient, 1990 ; L’intraduisible. Deuil, mémoire, transmission, 2005), en utilisant notamment, et de manière privilégiée, la voie de l’expérience autobiographique : celle de l’auteure, mais aussi celle de son père, dont elle a publié et commenté le journal. 

23/01/2020
Ecole Normale Supérieure, 46 rue d’Ulm - Paris
Autobiographie et Correspondances

Seconde édition des trophées des Nouvelles d'Arménie Magazine pour récompenser les meilleurs ouvrages de 2019 - 15 janvier 2020

Après le succès des Trophées des NAM de l’année dernière, une seconde édition récompensera les meilleurs ouvrages de 2019. Résultats le 15 janvier 2020 à 20 h dans les locaux de l’Ugab (118 rue de Courcelles - 75017 Paris).

Le 15 janvier 2019, au sein du Conseil régional d’Île-de-France, les Nouvelles d’Arménie Magazine inauguraient son premier événement littéraire. Un succès pour la remise des trophées des NAM, qui nous a donné envie de poursuivre l’aventure ! Avec une nouveauté cette année : parce que nous sommes confrontés à une actualité dans ce domaine de plus en plus riche, ce sont 5 ouvrages qui vont être récompensés cette année par notre prestigieux jury. En plus des catégories Histoire, Essai, Roman et Bande dessinée, fait son apparition la rubrique Biographie.

Comme l’année dernière, le jury est composé d’Hamit Bozarslan, Vincent Duclert, Frédéric Encel, Nelly Kapriélian, Patrick Kéchichian, André Manoukian, Michel Marian, Gaïdz Minassian, Claire Mouradian, Marie-Aude Panossian, Lucile Schmid, Ara Toranian, Valérie Toranian. Une belle palette à laquelle s’est ajouté Charlie Sansonetti, réalisateur et auteur de dessins animés.

15/01/2020
UGAB - 118 rue de Courcelles - 75017 Paris
Seconde édition des trophées des Nouvelles d'Arménie Magazine
15 mn
Lucile Schmid, Janine Altounian, Ara Toranian
Voir la video
10 mn

Colloque organisé par l'INALCO le 29 novembre : Politiques migratoires et enjeux cliniques de la traduction

Colloque : Politiques migratoires et enjeux cliniques de la traduction 

Argumentaire

Comment penser les différentes pratiques de la traduction en référence à la question migratoire ?

Le travail de traduction implique toujours une transformation à partir de différentes modalités d’encodage de l’information, de diverses pratiques d’organisation signifiante des objets du monde et de mise en expression sémiotique du dire. Intervenir auprès d’un public de personnes migrantes, confrontées à une problématique d’exil contraint, c’est se confronter à la question des possibilités de mise en récit d’une réalité marquée par la violence, la terreur, la mort et la fuite en avant.

Dès lors, traduire auprès de ces personnes n’est pas seulement trouver les mots, la gestuelle corporelle, les équivalents culturels. Il s’agit aussi de pouvoir rendre compte de la complexité d’expériences relevant de l’indicible, de la béance ou du silence accompagnant l’effraction traumatique. L’ouragan des violences à répétition et la massivité des actes ayant destitué le verbe, le traducteur tentera de découvrir les traces à peine décelables de la sidération dans le discours pour les traduire en mots et appréhender les vécus sensorimoteurs.

29/11/2019
Inalco, 65 rue des Grands moulins 75013 Paris
Politiques migratoires et enjeux cliniques de la traduction

L’Association Psychanalytique de France (APF) invite Janine Altounian à Lyon - 21 novembre 2019 - "L’intraduisible d’une transmission traumatique porté au champ transférentiel de la cure et de l’écriture"

L’APF recevra Janine Altounian à Lyon le 21 novembre 2019 : introduction et discussion ouverte par Paule Bobillon, membre de l’Association psychanalytique de France, en présence de Claude Barazer, Président de l'APF et de Pascale Totain, Secrétaire scientifique.

Ma réponse à votre invitation sera en fait un hommage au travail analytique. Mon écriture, que j‘appelle « écriture d’analysante », retrace en effet une certaine élaboration de l’héritage traumatique d’un crime de masse, tandis que cet hommage met au jour, tout spécialement dans mon dernier livre/testament (L’effacement des lieux), les traces prometteuses de vie qu’aura pourtant laissées un passé mortifère et traumatisant. Écrit à la fin d’une troisième cure dont les deux précédentes, terminées respectivement en 1974 et 2010 m’avaient conduite, en 1975, à l’écriture et, en 1970, à la traduction de Freud puis à celle de ses Œuvres complètes sous la direction de Jean Laplanche, la thématique de la traduction occupe dans ce témoignage une place prépondérante, tant pour la traduction du mutisme des survivants que pour celle de leur empreinte dans le déplacement linguistique et culturel lors d’un éventuel transfert positif au « pays d’accueil ». Cette primauté de la traduction mise au service de la pulsion de vie chez les héritiers d’une rupture historique violente s'exprime aussi bien dans des passages autobiographiques proposés, en quelque sorte, comme des « vignettes cliniques », que dans des théorisations progressant « en spirale » au fur et à mesure des étapes de l’élaboration. 

21/11/2019
Lyon - Agora Tête d’Or 93, rue Tête d’Or 69006 Lyon
L’intraduisible d’une transmission traumatique porté au champ transférentiel de la cure et de l’écriture
1h10

Séminaire Filiations et Transmission, séance du 7 novembre 2019 - Animé par Carine Trevisan, Professeur de Littérature, Université de Paris, U.F.R. Lettres, Arts et Cinéma.

Intervention au Séminaire Filiations et Transmission, animé par Carine Trevisan, Université de Paris Diderot, U.F.R. Lettres, Arts et Cinéma (Responsable du séminaire dans le cadre du Parcours  Littérature, histoire, société - MASTERS ARTS, LETTRES ET LANGUES, Mention LETTRES - UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT - UFR LAC) autour des questions suivantes :

- Genèse de votre travail ? Observation, enfant, d’une famille taiseuse ? des gestes artisanaux ? Sentiment d’un passé pesant ?
- Comment vous est venue l’idée ou l'impératif de consacrer presque tous vos ouvrages à cette question ?
- Rôle qu’a joué le manuscrit de votre père ? Histoire du manuscrit découvert et traduit tardivement ? votre réaction à sa lecture ? Histoire et fonction de sa publication ? Appel à des commentateurs du texte....

07/11/2019
Paris - Université de Paris Diderot
Séminaire Filiations et Transmission

Rencontre du 17 octobre 2019 organisée avec Janine Altounian par La Société de Psychanalyse Freudienne autour de son livre L’effacement des lieux

La soirée présentée par Patrick Guyomard invite le public à un débat organisé par la SPF et mené avec les discutantes Caroline Gros et Mireille Sardat autour du dernier ouvrage de Janine Altounian, paru aux PUF en février 2019, L’effacement des lieux - Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud.

Entrée libre à 21h15, au 23 rue Campagne Première, 75014 Paris.
Contact : Tél. : 01 43 22 12 13 - www.spf.asso.fr

17/10/2019
Paris - 23 rue Campagne Première, 75014
Rencontre avec Janine Altounian autour de son livre L’effacement des lieux
1h23

Séminaire de recherche "Violences extrêmes : Italie, Espagne, Argentine et Chili. Réécritures, post-mémoire" organisé par L'Ecole Doctorale « Europe latine - Amérique latine » de Paris 3 Sorbonne Nouvelle - 4 octobre 2019

Intervention de Janine Altounian le 4 octobre dans le cadre du Séminaire "Violences extrêmes : Italie, Espagne, Argentine et Chili. Réécritures, post-mémoire"  proposé par Maria Pia De Paulis, Professeur de littérature italienne contemporaine - CIRCE (Centre Interdisciplinaire sur la Culture des Echanges), axe "Écritures du temps présent" en collaboration avec Veronica Estay Stange, Université Paris 8, Sciences Po Paris, membre du CIREMM (Centre International de Recherche et d’Enseignement sur les Meurtres de Masse) (http://www.ciremm.org/).

Ce séminaire est organisé par l'Ecole Doctorale « Europe latine - Amérique latine » de Paris 3 Sorbonne Nouvelle :
1ére séance du 4 octobre avec Jannine Altounian - Essayiste, spécialiste de la transmission traumatique, et co-traductrice des Œuvres complètes de Freud (PUF).

« Crimes sans traces » : élaboration psychique, transmission et traduction

 

04/10/2019
Centre Censier de Paris 3 Sorbonne Nouvelle
« Crimes sans traces » : élaboration psychique, transmission et traduction

Colloque de Cerisy 2019 - Psychanalyse et culture : l’œuvre de Nathalie Zaltzman - 19 au 26 août


Colloque de Cerisy 2019 du 19 au 26 août, sous la direction de Jean-François CHIANTARETTO et Georges GAILLARD

ARGUMENT : Psychanalyse et culture : l’œuvre de Nathalie Zaltzman [2019] – Centre Culturel International de Cerisy

Avec les catastrophes génocidaires et leur projet négateur de l'appartenance humaine des victimes, dont la Shoah a constitué la figure emblématique, le vingtième siècle a marqué une rupture dans la culture. "L'écroulement de ce qui assurait à chacun, à son insu, inconsciemment, la certitude d'un pacte entre l'homme et lui-même, et les autres, cet écroulement a eu lieu, quelles que soient nos forces de dénégation".

Dans la perspective ouverte par Freud avec Malaise dans la culture, Nathalie Zaltzman a pris acte de l'absolue nécessité de repenser le travail de la culture, qui s'accomplit par le "psychique dans l'individuel". Le travail de la culture, consistant à rendre (partiellement) pensable ce qui indissociablement anime le sujet, le dépasse et lui échappe, est au cœur du travail de la cure. Cette posture théorique novatrice procède de l'invention en 1979 du concept de "pulsion anarchiste", qui a fait date dans le champ psychanalytique, tant au plan national qu'international, et participait d'une critique de la tendance des analystes à ramener toute conflictualité psychique au couple sexuel / narcissique.

20/08/2019
Centre Culturel International de Cerisy
Psychanalyse et culture : l’œuvre de Nathalie Zaltzman
13 mn

L’effacement des lieux : Rencontres 16 juin | Présentation du livre au salon du livre du Mémorial de la Shoah


Rencontre le dimanche 16 juin 2019 au Mémorial de la Shoah, en présence de l’auteure et animée par Christian Delage, historien et réalisateur.à l’occasion de la parution de L’Effacement des lieux, autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, de Janine Altounian, éd. PUF, 2019.

Recourant à l’autobiographie et à la psychanalyse, l’auteure témoigne de son expérience d’analysante singulière et cherche à traduire les traces de la disparition d’une culture et de ses lieux afin d’en inscrire l’effacement. Ce travail de traduction requiert plusieurs générations avant que ce qui a pu être « traduit » au « pays d’accueil » s’inscrive dans le champ culturel et politique de celui-ci.

 

16/06/2019
Mémorial de la Shoah : Auditorium Edmond J. Safra
L’effacement des lieux : Rencontres au Mémorial de la Shoah
Voir la video
1h40

Les Presses Universitaires de France et Tschann Libraire organisent une rencontre avec Janine ALTOUNIAN le 11 juin à l'occasion de son dernier livre


Les Presses Universitaires de France
 et Tschann Libraire

sont heureux de vous convier à une rencontre avec

Janine ALTOUNIAN en dialogue avec Sabine Prokhoris

à l'occasion de la parution de son livre

L'effacement des lieux Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud

le mardi 11 juin 2019 à 20h30

Tschann libraire 125, bd du Montparnasse 75006 Paris Tel 0143354205 librairie@tschann.fr

 

11/06/2019
Librairie Tschann - 125 boulevard du Montparnasse, 75006 Paris
Rencontre avec Janine Altounian en dialogue avec Sabine Prokhoris
1h53

Dialogue de groupe du 8 juin 2019 avec Janine Altounian - Cycle "il senso delle cose” : gruppo di lettura condotto da Manuela Fraire alla Casa Internazionale delle Donne a Roma

« Rencontre de conclusion du Cycle « LE SENS DES CHOSES. Exercice de lecture autour de l’écriture et la figure de Janine Altounian », séminaire guidée par Manuela Fraire - Organisation Maria Palazzesi - Archivia, Casa Internazionale delle Donne, Roma. Cycle "il senso delle cose” : Gruppo di lettura condotto da Manuela Fraire alla Casa Internazionale delle Donne a Roma.

Cet échange par Skype est en somme l'après-coup de la Semaine de travail de 2007 avec des psychanalystes de Padoue et de Rome. 

FARE PENSARE un’idea di Maria Palazzesi che propone una serie di sei incontri che si snodano attraverso la lettura guidata di due brevi saggi di Manuela Fraire intorno alla figura e alla scrittura di Janine Altounian, intellettuale francese di origine armena, nel suo ripercorrere le vicende sue e della sua famiglia.
In un lavoro in cui centrale non è l’attenzione alla ricostruzione dei “fatti”, ma il dare loro un senso “inedito”, capace di guidare a individuare e leggere segni altri, la dislocazione dell’ovvio consente spazio a un affondo volto a decifrare e analizzare contenuti nascosti. Da mettere all’opera.
Un esercizio di lettura per individuare obiettivi singoli e d’insieme a partire da un’esperienza singolare sul filo di quattro grandi messe a tema :

08/06/2019
Paris - Rome
Séminaire "Le sens des choses : Exercice de lecture autour de l’écriture et la figure de Janine Altounian"
Voir la video
2h10

Oedipe le Salon reçoit Janine Altounian mardi 14 mai 2019 pour nous parler de son dernier livre paru aux Puf en 2019


Oedipe le Salon reçoit Janine Altounian mardi 14 mai 2019 à 20h30 pour nous parler de de son dernier livre, L'effacement des lieux - Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, paru aux Puf en 2019. Présentation de Françoise Hermon.

L'association Œdipe le Salon constitue, depuis une vingtaine d'années, un véritable réseau amical et professionnel dans un intérêt partagé pour la psychanalyse, ses livres et son écriture. Il réunit des psychanalystes, des artistes et tous ceux que nos rencontres intéressent. Œdipe le Salon, c’est une soirée débat mensuelle sur un livre de psychanalyse en présence de l'auteur et d'un artiste plasticien qui expose ses oeuvres; un prix annuel remis à un auteur dont le livre a été présenté dans l'année; des rencontres publiques sur l'écriture de la psychanalyse; des portes ouvertes autour des artistes; des publications et un site web.

14/05/2019
Dîner et débat chez Delia KOHEN 40 bis rue Violet – Paris 15
L'effacement des lieux - Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud,
Voir la video
1h05

Colloque sur le traumatisme - 10 et 11 mai à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth

Les étudiants en deuxième année de Master du Département de psychologie de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ) organisent un Colloque sur le traumatisme le 10 et 11 mai sur le Campus des sciences humaines.

Comité d’organisation : Christy Abdul Sater, Maria Antar, Jennifer Hélou, Mira Hijazi, Missua Missi, Carina Rizk, Maria Salameh, Maria Aoun 
Comité scientifique : Rita Azar, Stéphanie Baroud, Sara Chamoun, Myriam Rahmé, Christelle Ziadé

Programme

 

10/05/2019
Université Saint-Joseph, rue de Damas, Campus des sciences humaines - Beyrouth
Colloque sur le traumatisme