Livres

Résumé


«Ouvrez-moi seulement les chemins d’Arménie »/ Un génocide aux déserts de l’inconscient (Préface de René Kaës), Les Belles Lettres/ Confluents psychanalytiques, 1990, 2003 (2° éd.).[1]

L'ensemble des textes de ce recueil témoigne de la confluence d'une réflexion historique et d'une élaboration psychanalytique dont on sent les chemins ouvrir progressivement pour Janine Altounian ceux d'une Arménie qu'elle n'avait pu connaître que par des identifications endeuillées.

Ses commentaires, aussi pudiques que le récit que son père nous a laissé de sa déportation, nous confrontent au paradoxe d'une époque qui, en même temps que le développement des conceptions de Freud, a vu et continue de voir se multiplier, dans le fréquent silence complice des nations civilisées, génocides et totalitarismes barbares.

Notes :

[1] Cet ouvrage existe dans une version traduite en arménien par Krikor Chahinian et Garine Zorabian, 2001, Antelias, Liban: ԲԱՙՑ  ՄԻԱՅՆ  ԻՄ  ԴԻՄԱՑ  ՃԱՄԲԱՆԵՐՆ  ԱՐՄԵՆԻՈՅ  de ԺԱՆԻՆ  ԱԼԹՈՒՆԵԱՆ.
On peut se le procurer auprès de Suzy Ohannessian, libraire du Catholicossat d’Antelias/ Beyrouth, tel. 00961 - 4- 41 00 01 00961 -3 - 87 87 46 (mobile) bookstore@armenienorthodoxchurch.org
[2] Illustration : Persis, Parthia, Armenia : l'Arménie antique, atlas de Joseph Thomas (London, 1835) David Rumsey Collection 
Editeur : 
Les Belles Lettres
Année de publication: 
1990
" Ouvrez-moi seulement les chemins d'Arménie "... : un génocide aux déserts de l'inconscient
Télécharger le fichier pdf: