L’effacement des lieux : Rencontres 16 juin | Présentation du livre au salon du livre du Mémorial de la Shoah


Rencontre le dimanche 16 juin 2019 au Mémorial de la Shoah, en présence de l’auteure et animée par Christian Delage, historien et réalisateur.à l’occasion de la parution de L’Effacement des lieux, autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, de Janine Altounian, éd. PUF, 2019.

Recourant à l’autobiographie et à la psychanalyse, l’auteure témoigne de son expérience d’analysante singulière et cherche à traduire les traces de la disparition d’une culture et de ses lieux afin d’en inscrire l’effacement. Ce travail de traduction requiert plusieurs générations avant que ce qui a pu être « traduit » au « pays d’accueil » s’inscrive dans le champ culturel et politique de celui-ci.

 

16/06/2019
Mémorial de la Shoah : Auditorium Edmond J. Safra
L’effacement des lieux : Rencontres au Mémorial de la Shoah
Voir la video
1h40

Les Presses Universitaires de France et Tschann Libraire organisent une rencontre avec Janine ALTOUNIAN le 11 juin à l'occasion de son dernier livre


Les Presses Universitaires de France
 et Tschann Libraire

sont heureux de vous convier à une rencontre avec

Janine ALTOUNIAN en dialogue avec Sabine Prokhoris

à l'occasion de la parution de son livre

L'effacement des lieux Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud

le mardi 11 juin 2019 à 20h30

Tschann libraire 125, bd du Montparnasse 75006 Paris Tel 0143354205 librairie@tschann.fr

 

11/06/2019
Librairie Tschann - 125 boulevard du Montparnasse, 75006 Paris
Rencontre avec Janine Altounian en dialogue avec Sabine Prokhoris
1h53

Dialogue de groupe du 8 juin 2019 avec Janine Altounian - Cycle "il senso delle cose” : gruppo di lettura condotto da Manuela Fraire alla Casa Internazionale delle Donne a Roma

« Rencontre de conclusion du Cycle « LE SENS DES CHOSES. Exercice de lecture autour de l’écriture et la figure de Janine Altounian », séminaire guidée par Manuela Fraire - Organisation Maria Palazzesi - Archivia, Casa Internazionale delle Donne, Roma. Cycle "il senso delle cose” : Gruppo di lettura condotto da Manuela Fraire alla Casa Internazionale delle Donne a Roma.

Cet échange par Skype est en somme l'après-coup de la Semaine de travail de 2007 avec des psychanalystes de Padoue et de Rome. 

FARE PENSARE un’idea di Maria Palazzesi che propone una serie di sei incontri che si snodano attraverso la lettura guidata di due brevi saggi di Manuela Fraire intorno alla figura e alla scrittura di Janine Altounian, intellettuale francese di origine armena, nel suo ripercorrere le vicende sue e della sua famiglia.
In un lavoro in cui centrale non è l’attenzione alla ricostruzione dei “fatti”, ma il dare loro un senso “inedito”, capace di guidare a individuare e leggere segni altri, la dislocazione dell’ovvio consente spazio a un affondo volto a decifrare e analizzare contenuti nascosti. Da mettere all’opera.
Un esercizio di lettura per individuare obiettivi singoli e d’insieme a partire da un’esperienza singolare sul filo di quattro grandi messe a tema :

08/06/2019
Paris - Rome
Séminaire "Le sens des choses : Exercice de lecture autour de l’écriture et la figure de Janine Altounian"
Voir la video
2h10

Oedipe le Salon reçoit Janine Altounian mardi 14 mai 2019 pour nous parler de son dernier livre paru aux Puf en 2019


Oedipe le Salon reçoit Janine Altounian mardi 14 mai 2019 à 20h30 pour nous parler de de son dernier livre, L'effacement des lieux - Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, paru aux Puf en 2019. Présentation de Françoise Hermon.

L'association Œdipe le Salon Œdipe le Salon constitue, depuis une vingtaine d'années, un véritable réseau amical et professionnel dans un intérêt partagé pour la psychanalyse, ses livres et son écriture. Il réunit des psychanalystes, des artistes et tous ceux que nos rencontres intéressent. Œdipe le Salon, c’est une soirée débat mensuelle sur un livre de psychanalyse en présence de l'auteur et d'un artiste plasticien qui expose ses oeuvres; un prix annuel remis à un auteur dont le livre a été présenté dans l'année; des rencontres publiques sur l'écriture de la psychanalyse; des portes ouvertes autour des artistes; des publications et un site web.

14/05/2019
Dîner et débat chez Delia KOHEN 40 bis rue Violet – Paris 15
L'effacement des lieux - Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud,
Voir la video
1h05

Colloque sur le traumatisme - 10 et 11 mai à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth

Les étudiants en deuxième année de Master du Département de psychologie de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ) organisent un Colloque sur le traumatisme le 10 et 11 mai sur le Campus des sciences humaines.

Comité d’organisation : Christy Abdul Sater, Maria Antar, Jennifer Hélou, Mira Hijazi, Missua Missi, Carina Rizk, Maria Salameh, Maria Aoun 
Comité scientifique : Rita Azar, Stéphanie Baroud, Sara Chamoun, Myriam Rahmé, Christelle Ziadé

Programme

 

10/05/2019
Université Saint-Joseph, rue de Damas, Campus des sciences humaines - Beyrouth
Colloque sur le traumatisme

Conférence le 25 mars autour du génocide des Tutsi au Rwanda aux Territoires de la Mémoire - Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?

Conférence avec Janine AltounianAlexia Jacques, Jacques Roisin et Béatrice Mukamulindwaorganisée par Les Territoires de la Mémoire dans le cadre de l'exposition sur Le génocide des Tutsi au Rwanda 1994-2019 : Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?

Comment les personnes victimes de génocides ou de telles exactions peuvent-elles se remettre à vivre ? Quelles sont leurs souffrances et leurs espoirs ?
Comment les parents qui, après un génocide, recherchent leurs enfants disparus peuvent-ils tenir alors qu’ils n’ont pas à faire le deuil d’enfants espérés vivants ? Comment comprendre la dégradation de conflits en massacres et génocides ? Quels sont les effets de la transmission du trauma du génocide sur les descendants ? Que nous apprennent les justes du Rwanda et d’ailleurs ?

25/03/2019
La Cité Miroir, place Xavier-Neujean 22 – 4000 Liège
Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?
Voir la video
2h20

Séminaire de recherche du Quatrième groupe - Organisation psychanalytique de langue française : Le Mal au regard de la pensée analytique, juridique, philosophique, politique, religieuse, littéraire - 19 mars


Le séminaire  de recherche du Quatrième groupe "Le mal au regard de la pensée analytique, juridique, philosophique, politique, religieuse, littéraire", organisé par Ghyslain Lévy, reçoit Janine Altounian pour nous parler de son dernier livre : L’effacement des lieux  - Autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, paru aux éditions des PUF en 2019.

19/03/2019
Organisation psychanalytique de langue française 19, boulevard Montmartre 75002 Paris
Le Mal au regard de la pensée analytique, juridique, philosophique, politique, religieuse, littéraire

Séminaire Schibboleth – Actualité de Freud : Matière de mémoire/Mémoire de pensées : Trois abords de la psychanalyse, aujourd’hui, sous la direction de Michel Gad Wolkowicz - 14 mars - Institut Supérieur Européen de Gestion Paris


Trois abords de la psychanalyse, aujourd’hui :

L’avenir du père / L’enfance d’aujourd’hui / Héritière de survivants        
L’avenir de la filiation ? 

Sous la présidence de Michel Gad Wolkowicz Psychanalyste – APF –  & universitaire : ex prof. ass. psychopathologie GHU Paris Sud-Orsay, former  Visiting Professor (TAU ; Glasgow Univ.) ; Président de l'Association Internationale Inter-Universitaire Schibboleth – Actualité de Freud – (Fr) et de The Interdisciplinary Institute – Presence of Freud – (IL) 

 

14/03/2019
Institut Supérieur Européen de Gestion - Paris
Matière de mémoire/Mémoire de pensées : Trois abords de la psychanalyse, aujourd’hui

Actualité de la Psychanalyse à Troyes - Conférence/ Débat le 8 mars : Se dégager du trauma : traduction, cure et écriture

enluminure arménienne
Conférence organisée par Actualité de la Psychanalyse à Troyes le vendredi 8 mars 2019 à 20h30 à l'Institut Universitaire Européen Rachi à Troyes.

Janine Altounian, analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud 
Se dégager du trauma : traduction, cure et écriture

Janine Altounian viendra parler de la dimension clinique et analytique du trauma à travers son histoire personnelle qui s’inscrit dans la tragédie du génocide arménien. Elle insistera sur la force inconsciente de l’impensé du trauma dans sa transmission transgénérationnelle. Elle mettra en évidence le possible dégagement par la cure et l’écriture, des pulsions de vie enfouies sous cet héritage traumatique.

Page 64 de son livre De la cure à l’écriture. L’élaboration d’un héritage traumatique, Janine Altounian propose de « transformer le trésor terrifiant d’un témoignage paternel en un bon objet interne, susceptible d’être porté en soi, aimé, voire de constituer une médiation entre son héritière et ses semblables ».

03/03/2019
Institut Universitaire Européen Rachi - Troyes, 2, rue Brunneval
Se dégager du trauma : traduction, cure et écriture
Voir la video
1h58

Jury de soutenance de thèse : La transmission inter et trans-générationnelle et les mécanismes de l'élaboration de l'expérience de déportation et d'exil en Sibérie. Le cas des anciens déportés lituaniens et de leurs descendants

La transmission inter et trans-générationnelle et les mécanismes de l'élaboration de l'expérience de déportation et d'exil en Sibérie. Le cas des anciens déportés lituaniens et de leurs descendants : thèse de Goda Burksaityte soutenu à l'Université Paris Descartes sous la direction d'Alberto Konicheckis, Professeur de Psychologie Clinique et Psychopathologie à l’Université Paris Descartes et co-responsable du théma "Groupe, famille, institution" du Laboratoire de Psychologie clinique, Psychopathologie et Psychanalyse - PCPP, E.A.4056, Paris Sorbonne Cité, École doctorale ED261 de l'Université Paris Descartess.

Goda Burskaityte bénéficie d’un contrat doctoral pour la réalisation de sa thèse et assure également une mission d’enseignement dans le service de la Psychologie Clinique de l’Institut de Psychologie.

26/11/2018
Paris - Université Paris Descartes
La transmission inter et trans-générationnelle et les mécanismes de l'élaboration de l'expérience de déportation et d'exil en Sibérie. Le cas des anciens déportés lituaniens et de leurs descendants

Invitation de Janine Altounian au séminaire de l'EHESS organisé par Stéphane Audoin-Rouzeau : « La guerre transmise… (XIXe-XXIe siècle) » - Séance du 16 novembre

Organisé par Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d'études de l'EHESS (enseignant référent pour cette UE) et Emmanuel Saint-Fuscien, maître de conférences de l'EHESS, ce séminaire de l'EHESS concentre ses travaux sur la notion de « guerre transmise ».

Pour sa reprise, le 16 novembre, le séminaire reçoit Janine Altounian, à l'occasion de la parution aux PUF en février 2019 de son livre, L’effacement des lieux. Autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, pour débattre avec Anouche Kunth des « Dénuements dans l'après-coup du génocide des Arméniens ».

16/11/2018
EHESS, 105 Bd Raspail - Paris
Dénuements dans l'après-coup du génocide des Arméniens
1h30

Colloque « Le psychotraumatisme : créativité et engagement du thérapeute » - 18 et 19 octobre 2018 à Bruxelles


Organisé par Karl-Leo Schwering & Tigrane Tovmassian avec le soutien du Centre Chapelle-aux-Champs (Service de santé mentale), de la Formation aux cliniques du psychotraumatisme, l'APSY -UCL (L'Association des services de psychiatrie et de santé mentale de l'UCL), en collaboration avec l'association Trames Psy.

Quelle place est donnée aujourd’hui au traumatisme psychique dans nos pratiques cliniques et psychothérapeutiques ?
Intervention Janine Altounian : « Le survivant à un trauma ne peut réintégrer une vie psychique que dans le cadre d’un lieu ».

Longtemps l’événement traumatique n’était envisagé qu’au travers du prisme de la réalité psychique et du modèle de la névrose. Aujourd’hui sa reconnaissance différenciée se manifeste à travers la prise en compte de son actualité, de son histoire, de son environnement et de sa temporalité. D’où l’émergence d’une conceptualité clinique où les défauts de symbolisation d'une part, les constructions, les symbolisations primaires et secondaires d'autre part, la narrativité, la sensorialité et l’affect s’invitent au coeur d’un transfert où l’efficacité thérapeutique n’est plus exclusivement centrée sur le refoulement, le fantasme et l’interprétation.
 

18/10/2018
Bruxelles - Théâtre des galeries
Le psychotraumatisme : créativité et engagement du thérapeute

Rencontre le samedi 9 juin à 16h30 avec Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky, auteur de "La voix de ceux qui crient" et Janine Altounian - Librairie la Terrasse de Gutenberg


A l'occasion de la parution chez Albin-Michel de La voix de ceux qui crient, en mars 2018, la librairie La terrasse de Gutenberg organise une rencontre à Paris le samedi 9 juin à 16h30 avec son auteur Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky, anthropologue et psychologue clinicienne. Janine Altounian, essayiste et traductrice, sera présente pour discuter avec l’auteur.

Adresse : 9 rue Emilio Castelar, 75012 Paris. Métro Ledru-Rollin.

Lire l'article consacré par Télérama à cette parution au format pdf.

 

09/06/2018
Librairie La terrasse de Gutenberg, 9 rue Emilio Castelar, 75012
La voix de ceux qui crient

Colloque international de l'INALCO du 7 au 11 décembre 2017 « Politique européenne d’accueil, éthique de la traduction »

Organisé par le Groupe SOS Jeunesse, le Centre d'étude et de Recherche sur les Littératures et les Oralités du Monde de l'Inalco, la Technische Universität de Dresden, en partenariat avec ISM Interprétariat, le colloque se déroule du 7 au 9 décembre à l'auditorium de l’Inalco et propose d'aborder un certain nombre de questions sur la politique européenne d'accueil : Que serait une éthique de la traduction appliquée à la politique européenne d'accueil des migrants ? Quelles valeurs, quels repères pourraient orienter la manière dont les travailleurs sociaux des pays européens accueillent la langue de l’autre ? Nous espérons que tous les panels, tous les intervenants pourront apporter des éléments de réponse à cette question.

Intervention de Janine Altounian, essayiste, co-traductrice de Freud en Français, le 7 décémbre : L’héritier de survivants, « migrants » des années 20, peut-il affronter les « migrants » d’aujourd’hui ? - A cette occasion, pour étayer son propos, elle diffusera deux extraits du Témoignage de Zépur Medzbakian, rescapée du génocide des Arméniens, livré dans un entretien avec Zoé Varier dans le cadre d'un reportage de Robert Fisk sur le génocide arménien, et diffusé le 11 mai 2005 et le 9 octobre 2006 sur France Inter dans l'émission de Daniel Mermet : "Là-bas si j'y suis"

1er extrait sur la déportation des Arméniens pendant le génocide  (durée : 8 mn)
 

2è extrait sur l'intégration des Arméniens en France après le génocide (durée : 11 mn) 

 

07/12/2017
Inalco (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) 65 rue des grands moulins, 75013 Paris
Politique européenne d’accueil, éthique de la traduction

Séminaire "Récits de filiation – Récits de transmission" dirigé par Carine Trévisan à l’Université Paris 7 Diderot

Récits de filiation – Récits de transmission  

Intervention de Janine Altounian le 14 novembre

Dans ce séminaire annuel de recherche (Master de Lettres MEEF 2ème année) dirigé par Carine Trévisan (MCF HDR à à l’Université Paris VII Diderot où elle enseigne la littérature) on étudiera l'émergence au XXe siècle d’une forme nouvelle : le récit de filiation. Différent du “roman des origines” défini par Marthe Robert dans Roman des origines, origines du roman, ce récit ne met pas en scène un personnage de bâtard ou d’enfant trouvé mais d’héritier problématique.

L’interrogation, ou l’enquête, sur les figures des ascendants renouvelle ici les modes du questionnement sur soi qui sont au fondement de l’écriture de soi. A la question “qui suis-je ?” semblent désormais se substituer d’autres questions : de qui suis-je le fils/la fille ? Quels fantômes me visitent ?

On s’interrogera sur les raisons et les enjeux littéraires de ce changement : pourquoi la fabrique de l’identité se figure-t-elle ici dans un certain rapport à la transmission historique et familiale ? Enfin, quel est le rôle assigné à l’écriture, à la production du récit, dans la réflexion sur les liens de filiation, dans un siècle et une société où ceux-ci ont été mis à mal ?

14/11/2017
Université Paris 7 Diderot
Récits de filiation – Récits de transmission