Janine Altounian invitée du Séminaire organisé par Jean-François Chiantaretto sur "L’écriture du psychanalyste" - Séance du 18 novembre

Dans le cadre des cycles de séminaires du Quatrième Groupe, l'Organisation Psychanalytique de Langue Française, Jean-François Chiantaretto organise un séminaire mensuel sur "L'écriture du psychanalyste" qui s’adresse à tous les analystes qui s’interrogent sur leur recours à l’écriture, de la « simple » prise de notes à toutes les autres modalités. Depuis Freud, la question se pose, tant des rapports de la psychanalyse et de la création littéraire que des conditions de possibilité d’une lecture impliquée – et non appliquée – des œuvres. Mais une autre question s’impose aux héritiers. Freud crée la psychanalyse en l’écrivant, en même temps qu’il s’institue comme psychanalyste premier. Mais qu’en est-il pour nous de l’écriture, de l’écriture inspirée et/ou appelée par notre expérience d’analyste ? Que le motif de l’écriture soit ou non explicitement rattaché à une cure, que se passe-t-il entre la cure et l’écriture ? Qu’est-ce qui se perd, se transforme ou se crée ? 

Janine Altounian est l'invitée de la séance du 18 novembre pour témoigner de sa propre expérience écriture d’« analysante ». Pour illustrer comment son passage à l’écriture n'a pas été un simple effet du travail accompli dans le champ transférentiel de la cure mais qu'il a été une partie intégrante de l'élaboration d'une transmission traumatique à portée politique, elle s'appuiera sur l'inauguration de l'entrée du "Journal de Vahram Altounian" au Département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France qui s'est déroulée le 30 septembre 2022.

18/11/2022
Quatrième Groupe : 8, rue Eugène Varlin 75010 Paris
Séminaire : L'écriture du psychanalyste

Janine Altounian invitée par les psychologues de l'association Le Colibri le 12 octobre pour questionner les enjeux de la clinique en protection de l'enfance

La rencontre de Janine Altounian avec les psychologues de l'association Le Colibri dans le cadre de leur journée trimestrielle CPE (Coordination prospective et enrichissement) a permis d'ouvrir et questionner les enjeux de la clinique en protection de l'enfance. A travers le témoignage de Janine Altounian, fille de survivant du génocide des arméniens de 1915 et auteure d'ouvrages sur la transmission traumatique, nous avons pu mettre en lumière l'importance d'inscrire les enfants placés dans une voie et prioritairement celle de l'école pour qu'ils puissent questionner leurs origines. La rencontre a également permis aux psychologues présents de questionner l'existence de richesses potentielles et certaines dans l'exercice de la parentalité avant placement. Cela pour permettre à l'enfant de broder son histoire. Histoire souvent composée d'un récit administratif lacunaire et figé dans l'exercice du signalement et de souvenirs de ruptures, de carences, d'erreurs. L'entretien clinique doit permettre de décliver et dégager de probables essais de maternage/paternage dans un contexte dépassant la simple dyade ou triade parents enfant mais souvent dans un cadre de traumas familiaux et intergénérationnels.   
12/10/2022
Association Le Colibri, 21-37 Rue de Stalingrad Immeuble Le Baudran - Hall D, 94110 Arcueil
Les enjeux de la clinique en protection de l'enfance

Inauguration de l'entrée du "Journal de Vahram Altounian" au Département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France - 30 septembre 2022


La Bibliothèque nationale de France inaugure le 30 septembre 2022, en présence de Janine Altounian, l’entrée du Journal de Vahram Altounian (BnF, MSS, Arménien 350) dans les collections de la BnF au Département des Manuscrits de Richelieu, avec la participation de Krikor Beledian, chercheur et écrivain de langue arménienne, poète et romancier, maître de conférences émérite à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), et Raymond H. Kévorkian, historien et directeur de recherche honoraire à l'université Paris 8, spécialiste de l’étude des violences de masse, membre de l’Académie nationale des Sciences d’Arménie et Président de la Fondation Musée-Institut du génocide des Arméniens à Erevan.

Interventions :

- Ouverture de la rencontre par Laurent Héricher1, conservateur général, chef du service des manuscrits orientaux et chargé des manuscrits hébreux au département Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France

- Destins du manuscrit de son père par Janine Altounian (disponible au télechargement dans la colonne de droite)

- « Langue du bourreau et écoute de la victime » par Krikor Beledian

- « Le statut du témoignage » par Raymond H. Kévorkian                        

Légende : Le génocide des Arméniens (1915 - 1916) - Carte des déportations, des massacres et des camps de concentration ©Raymond Kévorkian (cliquer sur la carte pour l'agrandir).

30/09/2022
Bibliothèque nationale de France - Site Richelieu, Salle Emilie du Châtelet
Inauguration de l'entrée du "Journal de Vahram Altounian" au Département des Manuscrits de la BnF
50 mn
Lecture de la version originale en langue turque du Journal de Vahram
Voir la video
1h23

Conférence Janine Altounian "Santé Arménie" 11 juin 2022 - Université Mesrop Mashtots de Stepakanert - Visio

Janine Altounian m’avait demandé comment elle pouvait contribuer à Santé Arménie avec l’Artsakh.
Nous avons donc organisé avec Irène la présentation de son livre avec l’Université Mesrop Mashtots de Stepakanert, dans le cadre des enseignements mis en place avec S.A.
Cela va se dérouler le samedi 11 juin au matin, de 10h à 12h heure de Paris.
La présentation et la discussion autour de Janine Altounian seront menées par Tigran Tovmassian et moi-même, dans le cadre de ce cycle d’enseignement. L’écriture de Janine concernant la mise en récit de l’Histoire traumatique est une oeuvre très riche dans sa qualité d’analyse et de transmission, en tant qu’objet littéraire qui inscrit notre histoire collective à travers son histoire singulière, et constitue aussi une réflexion clinique fondamentale.

Anahit Dasseux Ter Mesropian - Psychologue Clinicienne, Psychanalyste
Irène Chahboyan assurera la traduction.

11/06/2022
Université Mesrop Mashtots de Stepakanert - Arménie
Conférence de Janine Altounian au Colloque "Santé Arménie"
Voir la video
2h40

Séance du 12 mars 2022 du Groupe de travail « Archive entre psychanalyse et archéologie » à la Société de Psychanalyse Freudienne


Conférence de Janine Altounian sur les « objets », prolongement  de sa présentation intitulée « Les objets qui transmettent» dans le cadre du  séminaire  LA GUERRE TRANSMISE  Cf. Invitation de Janine Altounian au séminaire de l'EHESS organisé par Stéphane Audoin-Rouzeau : « La guerre transmise… (XIXe-XXIe siècle) » - Séance du 12 février 2021  Séance (Cycle 2021-2022 ouverte par Mireille Sardat  

 

12/03/2022
Société de Psychanalyse Freudienne - SFP, 23, rue Campagne-Première, 75014 PARIS
Séminaire Archive entre psychanalyse et archéologie

Rupture et discontinuité au service de la survie chez Nathalie Zaltzman et Jean-François Chiantaretto - Conférence débat de la Criée à Reims samedi 26 février 2022

Suite au Colloque de Cerisy de 2019 sur Psychanalyse et culture. L’œuvre de Nathalie Zaltzman, La Criée, (Collectif de recherche sur l'institutionnel et l'éthique situé à Reims), organise une conférence-débat sur "Rupture et discontinuité au service de la survie chez Nathalie Zaltzman et Jean-François Chiantaretto" le samedi 26 février à 15h30 au Centre Antonin Artaud, avec Janine Altounian, essayiste, traductrice de Freud et autrice de L'Effacement des lieux - Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud paru aux PUF en 2019. Le débat sera animé par Pascale Hassoun et Patrick Chemla.

Recourant à l’autobiographie et à la psychanalyse, Janine Altounian témoigne de son expérience d’analysante singulière, ayant travaillé d’une part à la traduction des survivants au trauma de l’effacement, d’autre part à celle des Œuvres complètes de Freud sous la direction de Jean Laplanche. Cherchant à traduire les traces d’une disparition d’une culture et de ses lieux afin d’en inscrire l’effacement, elle décline les conditions de cette traduction selon les trois perspectives suivantes : - Une expérience d’effacement demande à être traduite dans la langue de l’autre pour s’inscrire dans le monde. - C’est par ce travail de traduction que les héritiers d’un crime de masse peuvent subjectiver et transmettre leur histoire. Ce travail de traduction requiert plusieurs générations avant que ce qui a pu être « traduit » au « pays d’accueil » s’inscrive dans le champ culturel et politique de celui-ci.

26/02/2022
La Criée - Centre Antonin Artaud - Reims
Rupture et discontinuité au service de la survie chez Nathalie Zaltzman et Jean-François Chiantaretto
Voir la video
2h40

Visio conférence-discussion organisée par les Cliniques du Psychotraumatisme le 18 février de 20h à 22h avec Janine Altounian


Les Cliniques du Psychotraumatisme du Centre belge Chapelle-aux-Champs, organise une visio conférence-discussion le 18 février de 20h à 22h avec Janine Altounian, animé par Tigrane Tovmassian, Anahit Dasseux, Ter Mesropian et Patrick Alecian autour de son dernier livre L'effacement des lieux - Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud paru en 2019 aux PUF.

Participation gratuite sur inscription en ligne.

CONTACT
Pauline WANSARD : psychotrauma@chapelle-aux-champs.be
02 764 31 68
www.chapelle-aux-champs.be 

 

18/02/2022
Visio-Conférence -
Visio conférence-discussion organisée par les Cliniques du Psychotraumatisme
Voir la video
2h

Séminaire du 11 décembre 2021 « Autobiographie et Correspondances » de l’ITEM (Institut des textes et des manuscrits modernes)

Séminaire DE L'ITEM dirigé par Jean-Marc Hovasse et Véronique Montémont - Entretien avec Janine Altounian autour de L’Effacement des lieux (PUF, 2019)

Janine Altounian, essayiste, germaniste, traductrice de Freud, a publié en 2019 L’Effacement des lieux. Autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud (PUF). Cet ouvrage reprend, résume et reformule les réflexions nées d’une vie entière consacrée à penser la traduction du traumatisme (Ouvrez-moi seulement les chemins d’Arménie. Un génocide aux déserts de l’inconscient, 1990 ; L’intraduisible. Deuil, mémoire, transmission, 2005), en utilisant notamment, et de manière privilégiée, la voie de l’expérience autobiographique : celle de l’auteure, mais aussi celle de son père, dont elle a publié et commenté le journal. 

https://autobiosphere.wordpress.com/2021/12/03/seminaire-autobiographie-...
Annonce du séminaire.
Intégralité de l'entretien avec Janine Altounian.

11/12/2021
Ecole Normale Supérieure, 46 rue d’Ulm - Paris
Autobiographie et Correspondances

Présentation débat avec les auteurs de l'ouvrage "Psychanalyse et culture - L’œuvre de Nathalie Zaltzman" le 27 mai 2021


Débat en visio conférence avec les auteurs de l'ouvrage Psychanalyse et culture - L’œuvre de Nathalie Zaltzman paru en 2020 aux éditions Ithaque, le 27 mai 2021 de 20h45 à 23h.
Les auteurs : J. Altounian, G. Barbieri, G. Brisac, J.-F. Chiantaretto, A. Cohen de Lara, E. Corin, B. De Rosa, N. Durr, C. Ferrié, G. Gaillard, J.-M. Hirt, I. Lasvergnas M.-F. Laval Hygonenq, A. Lecoq, G. Levy, C. Matha, R. Minjard, J.-P. Pinel, M. Moreau-Ricaud, E. Tysebaert, M. Vacquin, F. Villa.

Toutes les informations à retrouver au format PDF ci-contre.

27/05/2021
Visio conférence sur Zoom
Présentation débat avec les auteurs de l'ouvrage "Psychanalyse et culture - L’œuvre de Nathalie Zaltzman" le 27 mai 2021

Rencontre avec Jean-François Chiantaretto organisée le jeudi 20 mai 2021 par la Société de Psychanalyse Freudienne

La Société de Psychanalyse Freudienne organise une rencontre avec Jean-François CHIANTARETTO autour de son livre La perte de soi, paru en septembre 2020 aux Editions Campagne Première, le jeudi 20 mai 2021 à 21 h par Zoom.

Discutants

Janine ALTOUNIAN, essayiste et traductrice
Patrick AVRANE, psychanalyste, membre de la SPF
Yves LUGRIN, psychanalyste, membre de la SPF
François RICHARD, psychanalyste, membre titulaire de la SPP

Intervention de Janine Altounian (entre 46 mn et 1h26) à réécouter dans le podcast à télécharger sur ordinateur car il ne démarre réellement qu'à partir de la 17eminute.

21/05/2021
Zoom
La perte de soi
2h15

Séance du 9 mai du Séminaire de la Société de Psychanalyse Freudienne - Psychanalyse et Phénoménologie : Créativité, survie et risques d’effondrement post-traumatiques


Pour la séance du 9 mai du Séminaire Psychanalyse et Phénoménologie organisé par la Société de Psychanalyse Freudienne (Cycle 2020-2021) Caroline Gros et Laurent James qui l'animent reçoivent Janine Altounian sur le thème : Créativité, survie et risques d’effondrement post-traumatiques, autour d’un dialogue orienté par la question du trauma et de sa transmission sur les descendants de victimes de génocides.

 

09/05/2021
SFP, 23, rue Campagne-Première, 75014 PARIS
Créativité, survie et risques d’effondrement post-traumatiques

Interview de Janine Altounian pour le documentaire-fiction An Zéro diffusé sur Arte le 21 avril 2021

A l'occasion de la diffusion sur Arte à 20h45 le 21 avril 2021 du documentaire-fiction An Zéro - Un accident nucléaire majeur. La question n’est pas de savoir si cela se produira, mais quand cela se produira, l'équipe de réalisation s'est entretenue le 17 septembre 2020 avec Janine Altounian pour évoquer son dernier livre L'effacement des lieux qui fait écho à la problématique du film. Elle intervient à 3 reprises dans cet interview.

Projet transmédia réalisé en 2020 par Myriam Tonelotto, au Studio WILDBEE  2, rue Marcelin Berthelot 93100 de Montreuil, le film est structuré autour d'une docu-fiction qui a pour ambition d'explorer et de documenter, de manière plausible, l'ampleur des conséquences qu'un accident nucléaire majeur aurait sur le Luxembourg, ses pays voisins et l'Europe ainsi que les effets d'un tel trauma sur un territoire, son histoire, sa langue et sa culture.

Réécouter l'interview sur Viméo.
Documentaire à retrouver le 21 avril 2021 sur Arte.

21/04/2021
ARTE
An Zéro - Un accident nucléaire majeur. La question n’est pas de savoir si cela se produira, mais quand cela se produira

Invitation de Janine Altounian au séminaire de l'EHESS organisé par Stéphane Audoin-Rouzeau : « La guerre transmise… (XIXe-XXIe siècle) » - Séance du 12 février 2021

Organisé par Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d'études de l'EHESS (enseignant référent pour cette UE) et Emmanuel Saint-Fuscien, maître de conférences de l'EHESS, ce séminaire de l'EHESS concentre ses travaux sur la notion de « guerre transmise ».
Pour la séance du 12 février 2021 consacré à un débat sur "les objets qui transmettent", le séminaire reçoit pour la seconde fois Janine Altounian qui était intervenue en 2019 à l'occasion de la parution de son dernier livre, L’effacement des lieux. Autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud.
Elle présentera le manuscrit du Journal de déportation de son père, Vahram Altounian, avec Le petit cahier publié dans le cadre du projet NON-LIEUX DE L'EXIL - Displaced objects, coordonné par A. Galitzine-Loumpet.
On peut lire sur http://memoires.ommx.org/book.php#3 le fac similé de toutes les pages de ce petit cahier et accéder au texte intégral de l'ouvrage paru en 2009, Mémoires du génocide arménien. Héritage traumatique et travail analytique, dont le témoignage de Vahram à partir de la page 13, y compris les pages en arménien du fac-similé.

12/02/2021
EHESS - Visio
Les objets qui transmettent
43 mn

Séminaire de recherche 2020-21, organisé par le CIPA, sous la direction d'Agnès Antoine et Marie-Laure Dimon, "L’originaire dans le monde, amour/haine ?" 26 novembre - Paris

Le Séminaire de recherche L’originaire dans le monde, amour/haine ? organisé par le Collège International de Psychanalyse et d’Anthropologie (CIPA) sous la direction d'Agnès Antoine et de Marie-Laure Dimon, tous les quatrièmes jeudi du mois, d’octobre 2020 à juin 2021, de 20h30 à 22h30, reçoit le jeudi 26 novembre Janine Altounian pour intervenir autour de son ouvrage : L’effacement des lieux, paru aux PUF, en 2019.

Dans le cadre du séminaire, nous poursuivons notre recherche sur la notion de l’originaire et ses traits d’amour et de haine dans leur aptitude à fonder la rencontre entre des trajets individuels et collectifs avec le monde. Ces affects seront envisagés aux confins du biologique et du psychique dans ce sous-bassement de la psyché humaine. Nous interrogerons aussi leur mise en rapport avec le corps sensoriel, et le monde interactif entre l’enfant et sa mère comme moment organisateur de la psyché singulière. Il s’y crée une sensation de continuité affective, source de l’amour humain ; mais aussi source de la haine originaire, qui a pour premier objet le corps dans sa relation au monde. Si la haine est nécessaire, il incombe au sujet d’en faire l’élaboration tout au long de la vie et ce, malgré les métamorphoses, les déplacements et les médiations initiés par Eros.
Car la haine est séparatrice, elle est en chacun de nous sujets et nous la portons au cœur du social. Nous étudierons alors le destin de ces affects amour/haine dans leurs mouvements d’investissement/désinvestissement, de plaisir/déplaisir à soi, au groupe et au social, en passant du singulier au collectif par les signifiants et engrammes pictographiques et en tentant ainsi de repérer l’énigmatique de la condition humaine dans son attachement à la jouissance pure.

Nous étudierons les textes de : J. Altounian, C. David, C. Dejours, S. Faladé, E. de Fontenay, D. Houzel, M. Klein, S. Maiello, B. Roth.

26/11/2020
Visio pour cause de pandémie
L’originaire dans le monde, amour/haine ?

Au-delà du Principe de plaisir – Colloque du Centenaire de Freud les 14 et 15 novembre 2020 à Paris

Colloque organisé à l'occasion du centenaire de la publication du texte de Freud

Pour une éthique du décloisonnement entre psychanalyse, psychiatrie et neurosciences, Pierre Marie, Marc Masson et Yves Sarfati, le président du e-CFP2020 vous propose le Colloque du Centenaire – 1920-2020, Au-delà du Principe de plaisir, qui se tiendra les samedi 14 et dimanche 15 novembre 2020 Amphithéâtre Faraboeuf, 15 rue de l’école de médecine à Paris 6éme.

C'est à cette occasion qu'Elise Pestre, Maître de conférences à Université de Paris (Paris Diderot) au Département de psychologie "Etudes Psychanalytiques" est allée avec des étudiants de l'Université de Paris à la rencontre de Janine Altounian pour la questionner sur les problèmes spécifiques soulevés par la traduction de ce texte majeur. Nous souhaitions en effet l'écouter sur cette expérience de  traductrice aux Oeuvres complètes de Freud sous la direction de Jean Laplanche, et sur ce texte en particulier. Cette rencontre, qui s'est tenue le 09 mars 2020, a donné lieu à un échange d'une grande richesse entre les étudiants et Janine Altounian, dialogue qui leur a permis d'explorer certains aspects du texte de Freud et d'affiner leur présentation à venir lors du colloque du centenaire prévu en novembre prochain.
Ecoutez cet échange en podcast !

14/11/2020
Hôpital Necker - Rue Ecole de médecine, Paris 6éme
Au-delà du Principe de plaisir
2h