Histoire

Seconde édition des trophées des Nouvelles d'Arménie Magazine pour récompenser les meilleurs ouvrages de 2019 - 15 janvier 2020

Après le succès des Trophées des NAM de l’année dernière, une seconde édition récompensera les meilleurs ouvrages de 2019. Résultats le 15 janvier 2020 à 20 h dans les locaux de l’Ugab (118 rue de Courcelles - 75017 Paris).

Le 15 janvier 2019, au sein du Conseil régional d’Île-de-France, les Nouvelles d’Arménie Magazine inauguraient son premier événement littéraire. Un succès pour la remise des trophées des NAM, qui nous a donné envie de poursuivre l’aventure ! Avec une nouveauté cette année : parce que nous sommes confrontés à une actualité dans ce domaine de plus en plus riche, ce sont 5 ouvrages qui vont être récompensés cette année par notre prestigieux jury. En plus des catégories Histoire, Essai, Roman et Bande dessinée, fait son apparition la rubrique Biographie.

Comme l’année dernière, le jury est composé d’Hamit Bozarslan, Vincent Duclert, Frédéric Encel, Nelly Kapriélian, Patrick Kéchichian, André Manoukian, Michel Marian, Gaïdz Minassian, Claire Mouradian, Marie-Aude Panossian, Lucile Schmid, Ara Toranian, Valérie Toranian. Une belle palette à laquelle s’est ajouté Charlie Sansonetti, réalisateur et auteur de dessins animés.

15/01/2020
UGAB - 118 rue de Courcelles - 75017 Paris
Seconde édition des trophées des Nouvelles d'Arménie Magazine
15 mn
Lucile Schmid, Janine Altounian, Ara Toranian
Voir la video
10 mn

Seconde édition des trophées des Nouvelles d'Arménie Magazine pour récompenser les meilleurs ouvrages de 2019 - 15 janvier 2020

Après le succès des Trophées des NAM de l’année dernière, une seconde édition récompensera les meilleurs ouvrages de 2019. Résultats le 15 janvier 2020 à 20 h dans les locaux de l’Ugab (118 rue de Courcelles - 75017 Paris).

Le 15 janvier 2019, au sein du Conseil régional d’Île-de-France, les Nouvelles d’Arménie Magazine inauguraient son premier événement littéraire. Un succès pour la remise des trophées des NAM, qui nous a donné envie de poursuivre l’aventure ! Avec une nouveauté cette année : parce que nous sommes confrontés à une actualité dans ce domaine de plus en plus riche, ce sont 5 ouvrages qui vont être récompensés cette année par notre prestigieux jury. En plus des catégories Histoire, Essai, Roman et Bande dessinée, fait son apparition la rubrique Biographie.

Comme l’année dernière, le jury est composé d’Hamit Bozarslan, Vincent Duclert, Frédéric Encel, Nelly Kapriélian, Patrick Kéchichian, André Manoukian, Michel Marian, Gaïdz Minassian, Claire Mouradian, Marie-Aude Panossian, Lucile Schmid, Ara Toranian, Valérie Toranian. Une belle palette à laquelle s’est ajouté Charlie Sansonetti, réalisateur et auteur de dessins animés.
Le jury désignera les lauréats dans la liste des ouvrages suivants présélectionnés par la rédaction de Nouvelles d’Arménie Magazine.

Seconde édition des trophées des Nouvelles d'Arménie Magazine
15/01/2020
UGAB - 118 rue de Courcelles - 75017 Paris

Génocide des Tutsi au Rwanda - Rencontre et projections au Mémorial de le Shoah


Après les tentatives de destruction des Arméniens et des Juifs d’Europe, le génocide des Tutsi en 1994 est le dernier des génocides du 20e siècle. Orchestré par le parti au pouvoir au Rwanda, le génocide a fait un million de victimes en l’espace de 3 mois. A l’instar des génocides précédents, celui des Tutsi a commencé par une phase de stigmatisation de la population, s’est poursuivi par la persécution qui allait déboucher sur la mise à mort. Pour autant, ce meurtre de masse caractérisé a ceci de particulier qu’il est le premier « génocide de proximité ». Bourreaux et victimes étaient en effets des voisins, comme sont aujourd’hui voisins les survivants Tutsi et les Hutu convaincus de crimes par les juridictions de proximité mise en place par le nouveau régime. Par son ampleur comme par les mécanismes mis en oeuvre, le génocide des Tutsi pose aux Etats, aux organisations internationales et au citoyen des questions cruciales et toujours actuelles.

 

10/04/2012
Mémorial de la Shoah - Paris
Des Tutsi au Rwanda

Conférence le 25 mars autour du génocide des Tutsi au Rwanda aux Territoires de la Mémoire - Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?

Conférence avec Janine AltounianAlexia Jacques, Jacques Roisin et Béatrice Mukamulindwaorganisée par Les Territoires de la Mémoire dans le cadre de l'exposition sur Le génocide des Tutsi au Rwanda 1994-2019 : Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?

Comment les personnes victimes de génocides ou de telles exactions peuvent-elles se remettre à vivre ? Quelles sont leurs souffrances et leurs espoirs ?
Comment les parents qui, après un génocide, recherchent leurs enfants disparus peuvent-ils tenir alors qu’ils n’ont pas à faire le deuil d’enfants espérés vivants ? Comment comprendre la dégradation de conflits en massacres et génocides ? Quels sont les effets de la transmission du trauma du génocide sur les descendants ? Que nous apprennent les justes du Rwanda et d’ailleurs ?

25/03/2019
La Cité Miroir, place Xavier-Neujean 22 – 4000 Liège
Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?
Voir la video
2h20

Conférence le 25 mars autour du génocide des Tutsi au Rwanda aux Territoires de la Mémoire - Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?

Conférence avec Janine AltounianAlexia Jacques, Jacques Roisin et Béatrice Mukamulindwaorganisée par Les Territoires de la Mémoire dans le cadre de l'exposition sur Le génocide des Tutsi au Rwanda 1994-2019 : Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?

Comment les personnes victimes de génocides ou de telles exactions peuvent-elles se remettre à vivre ? Quelles sont leurs souffrances et leurs espoirs ?

Comment les parents qui, après un génocide, recherchent leurs enfants disparus peuvent-ils tenir alors qu’ils n’ont pas à faire le deuil d’enfants espérés vivants ? Comment comprendre la dégradation de conflits en massacres et génocides ? Quels sont les effets de la transmission du trauma du génocide sur les descendants ? Que nous apprennent les justes du Rwanda et d’ailleurs ?

Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?
25/03/2019
La Cité Miroir, place Xavier-Neujean 22 – 4000 Liège

Témoignage et survivance

Comme nul autre, le 20e siècle aura été marqué par l’expérience génocidaire et les exterminations de masse. Ces événements ont imprimé une marque indélébile dans l’histoire de l’humanité, et ont suscité pour cette raison une réflexion inédite qui tente de prendre la mesure de l’expérience de l’extermination de groupe. Que signifie être la cible d’un plan d’extermination du groupe auquel on appartient ? Comment y survit-on ? Quelles sont les oreilles pour entendre un tel témoignage ? De quoi témoigne-t-on lorsqu’on a passé par la sujétion la plus ultime ? Peut-on produire une preuve de cette expérience ? Les textes réunis dans ce volume tentent d’indiquer des réponses à ces questions, afin de commencer à mieux cerner cette figure à la fois aporétique et incontournable qu’est le témoin à l’époque de la survivance.

Cet ouvrage paru en 2014 est issu des actes du Colloque "Témoignage et Survivance"  du 29 avril 2010 à Genève.

Contribution de Janine Altounian : "Exhumer une trace, faire entendre une voix requiert plusieurs générations ".

Témoignage et survivance
Sous la direction de Emmanuel Alloa, Stefan Kristensen Avec des contributions de Hülya Adak, Janine Altounian, Marie-Aude Baronian, Catherine Coquio, Alexandre Dauge-Roth, Pascal Delhom, Geoffrey Hartman, Robert Harvey, Sybille Krämer, Marie-José Mondzain, Marc Nichanian, Soko Phay-Vakalis, Jean-Philippe Pierron, Régine Waintrater et Sigrid Weigel.
Imprescriptible
français
2014
368
978-2-940406-79-1

Colloque International Transdisciplinaire des 15, 16 et 17 mars 2012 : "Dynamiques du vieillissement" - Université Paris Diderot - Paris 7

Colloque International Transdisciplinaire sur les dynamiques du vieillissement le vieillissement général des populations européennes confronte socialement, économiquement, politiquement et démographiquement la société à de nouveaux problèmes et enjeux. Ce sont, non seulement, les représentations que la société a d’elle-même et de chacun de ses membres qui sont considérablement modifiées, mais encore celles qui concernent le sens de la vie et renvoient aux diverses conceptions de la santé et de la maladie. Les trois journées proposent des regards croisés sur :

- Les approches disciplinaires
- L’homme à l’épreuve du temps et de la dépendance
- La mémoire, la construction du passé et de soi
- Les dynamiques individuelles, institutionnelles et sociales du vieillissement

Avec Janine Altounian (Essayiste, Paris) : Remonter aux grands-parents pour retrouver jeunesse et esprit de lutte le samedi 17 mars au Grand Auditorium de la BNF dans le cadre de la matinée Regards croisés sur la mémoire, la construction du passé et de soi présidée par Jean-Claude Ameisen (Pr. d’immunologie, Univ. Paris Diderot, INSERM, Centre d’Etudes du Vivant). Ce texte a été publié en 2017 dans la revue Psychologie Clinique.

15/03/2012
Université Paris Diderot
Dynamiques du vieillissement

Dictionnaire de la violence

Résumé
S’il y a un thème aujourd’hui qui ne cesse de provoquer des débats, autant en philosophie que dans les autres sciences humaines et sociales, c’est bien la violence. Le but de ce Dictionnaire est de donner tous les outils pour en penser les racines historiques, les manifestations contemporaines, la signification profonde.
Plusieurs questions fondamentales sont au cœur de ce Dictionnaire. Doit-on envisager une spécificité de la violence humaine ? L’idée de nature humaine est-elle pertinente lorsqu’il s’agit de réfléchir à la violence ? Peut-on penser un jour éradiquer la violence, comme l’espérait la philosophie des Lumières, ou doit-on accepter l’idée d’une ambivalence intrinsèque des êtres humains qui, soumis à des pulsions contradictoires, ne sont jamais totalement bons ou totalement mauvais ?
Parler de violence signifie aussi s’interroger sur les frontières qui existent entre soi et les autres et sur l’ambiguïté de sa propre existence ; porter un regard d’ensemble sur des pratiques qui vont de l’apartheid à la torture, de l’automutilation au viol, du colonialisme au terrorisme, mais aussi aborder la sexualité et l’inconscient, le passage à l’acte et l’inceste, le travail et la mort. Ces questions, si diverses, sont ici abordées de façon à constituer une analyse globale et renouvelée de l’objet « violence ».

200 auteurs (philosophes, sociologues, juristes, psychanalystes, historiens, théologiens, anthropologues) ont participé à ce Dictionnaire, unique et original, dont les 300 entrées dessinent une solide cartographie des notions et concepts clés, des penseurs et artistes, des références et travaux portant sur la violence, sujet au cœur de la nature humaine et de la modernité.

Article Traumatisme par Janine Altounian.

Dictionnaire de la violence
Sous la direction de Michela Marzano
PUF
Quadrige dicos poche
français
2011
1538
978-2-13-057734-8

"La temporisation transgénérationnelle, un cas de "Civilité" selon Étienne Balibar" in Jura Gentium - Rivista di filosofia del diritto internazionale e della politica globale :Vol. XII, 2015, Violenza e civilité. Riflessioni a partire da Étienne Balibar

Cet article publié dans le volume XII de la revue Jura Gentium, revue de philosophie du droit international, paru en 2015 est issu des actes du Colloque International d’Istanbul du 7 au 10 mai 2014 : "Violence, Politique, Exil/ Des- exil dans le Monde d'Aujourd'hui " en présence du philosophe Etienne Balibar.

L'ensemble de ce numéro est disponible en texte intégral sur le site de la revue ainsi que librement téléchargeable au format pdf.

L'intervention de Janine Altounian, "La temporisation transgénérationnelle, un cas de "Civilité" selon Étienne Balibar", se trouve à la page 132 et la communication orale donnée à l'occasion du colloque enn 2014 peut également être réécoutée ainsi que l'ensemble des interventions sur le site de l'événement.

Jura Gentium - Rivista di filosofia del diritto internazionale e della politica globale
05/11/2015
français
"La temporisation transgénérationnelle, un cas de "Civilité" selon Étienne Balibar" in Jura Gentium - Rivista di filosofia del diritto internazionale e della politica globale :Vol. XII, 2015, Violenza e civilité. Riflessioni a partire da Étienne Balibar
2015

Interview de Janine Altounian dans « Les Vendredis de la philosophie » sur France Culture le 28 mars 2003

Emission consacrée à "Traduire la philosophie" sur France Culture : Janine Altounian, traductrice, essayiste

Janine Altounian, essayiste et traductrice est l'invitée de François Noudelmann sur France Culture dans Les Vendredis de la philosophie, émission enregistrée le 7 février et diffusée le 28 mars 2003. Janine Altounian est co-traductrice de Freud depuis 1970 et responsable de l'harmonisation dans l'équipe éditoriale des Oeuvres Complètes de Freud aux Presses Universitaires de France. Elle est aussi un des membres fondateurs d'AIRCRIGE (Association internationale de recherche sur les crimes contre l'humanité et les génocides). Elle revient ici sur son dernier ouvrage, L'écriture de Freud : Traversée traumatique et traduction, publié aux PUF en 2003.

 

12 mn
français
Syndiquer le contenu