Janine Altounian


Janine Altounian est  essayiste et traductrice. Elle est co-traductrice de  Freud depuis 1970 et responsable de l’harmonisation dans l’équipe éditoriale des Œuvres Complètes de Freud aux Presses Universitaires de France sous la direction de Jean Laplanche. Elle est aussi un des membres fondateurs d’AIRCRIGE[1].

Née à Paris de parents arméniens rescapés du génocide de 1915, elle travaille par ailleurs sur la « traduction » de ce qui se transmet d’un trauma collectif aux héritiers des survivants.
Elle a traduit plusieurs ouvrages de Freud aux PUF et publié de nombreux articles sur la langue de Freud. Elle est également l'auteur d'ouvrages sur la transmission traumatique et a contribué à divers ouvrages collectifs ainsi qu'à de nombreux débats autour de ces problématiques.

Ouvrages

 
Geri Dönüşü Yok, Bir Babanın Güncesinde ve Kızının Belleğinde Ermeni Soykırımı, Aras Yayıncılık, 2014

 

 

 

De la cure à l'écriture, PUF, "Hors collection", 2012
 

 

mémoire-géno-arménie2.png

 

Mémoires du Génocide arménien. Héritage traumatique et travail analytique, Vahram et Janine Altounian, avec la contribution de K. Beledian, J.F. Chiantaretto, M. Fraire, Y. Gampel, R. Kaës, R. Waintrater, PUF, 2009.

 

ricordare.jpeg

 

Ricordare per Dimenticare. Il genocidio armeno nel diario di un padre e nella memoria di una figliaJanine e Vahram Altounian, con un saggio di Manuela Fraire, Donzelli Editore, Saggine/107, 2007.

 

l'intraduisible2.png

 

L’intraduisible - Deuil, mémoire, transmission, Dunod/ Psychismes, 2005, 2008 (réimp.).

 

 

écriture-freud.jpg

 

L’écriture de Freud - Traversée traumatique et traduction, PUF/ bibliothèque de psychanalyse, 2003.

 

 

lasurvivance.jpg

 

La Survivance - Traduire le trauma collectif  (Préface de Pierre Fédida, Postface de René Kaës), Dunod / Inconscient et Culture, 2000, 2003 (réimp.).

 

 

ouvrez-moi.gif

 

« Ouvrez-moi seulement les chemins d’Arménie » - Un génocide aux déserts de l’inconscient (Préface de René Kaës), Les Belles Lettres/ Confluents psychanalytiques, 1990, 2003 (2° éd.).

 

Contributions à ouvrages collectifs

migrations/translations, sous la coordination éditoriale de Maroussia Ahmed, Corinne Alexandre-Garner, Isabelle Keller-Privat, Nicholas Serruys, Iulian Toma, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2015.

La survivance en héritage. Passages de Janine Altounian au Québec
, sous la direction de Simon Harel, Nellie Hogikyan, Michel Peterson, PUL, 2013. 

Confiance et langage, sous la direction de Eliane Allouch, Jean-François Chiantaretto, Simon Harel, Jean-Pierre Pinel Eliane Allouch, Janine Altounian, Nicolas Ballier et al., In Press, 2010.

L'étranger et le différent dans l'actualité du lien social, sous la direction de Rajaa Stitou avec la collaboration de Gérard Laniez avec avec les contributions de Janine Altounian, Sidi Mohammed Barkat, Fethi Benslama et al., Pleins Feux, "L'impensé contemporain", 2007.

L'oubli du père, sous la direction de Jacques André, Catherine Chabert : Catherine Chabert, Pierre Pachet, Janine Altounian et al., PUF, "Petite bibliothèque de psychanalyse", 2004.

L'Histoire trouée. Négation et témoignage, sous la direction de Catherine Coquio, L'Atalante, "Comme un accordéon", 2004.

Témoignage et trauma : implications psychanalytiques, Jean-François Chiantaretto, avec la collaboration de C. Trevisan, J. Altounian, R. Waintrater, P. Réfabert, Dunod, "Inconscient et culture", 2004.

Témoignage et écriture de l'histoire : décade de Cerisy, 21-31 juillet 2001, sous la direction de Jean-François Chiantaretto et Régine Robin : J. Altounian, N. Bary, J. Carroy et al., L'Harmattan, "Questions contemporaines", 2003.

Dés-obéissance et droits humains : de la psychopathologie à l'anthropologie, sous la direction de Adam Kiss : J. Altounian, R. Aubrac, C. Brodeur et al.,  L'Harmattan, "Psychanalyse et civilisations", 2002.

L’écriture de soi peut-elle dire l’histoire ? Actes du colloque organisé par la BPI les 23 et 24 mars 2001 dans la Petite Salle du Centre Pompidou à Paris, Janine Altounian, Paul-Laurent Assoun, Claude Burgelin, Antonia Fonyi, Georges-Arthur Goldschmidt, Philippe Gutton, Simon Harel, Jean Hatzfeld, Ghyslai n Lévy, Philippe Mesnard, Claude Mouchard, Alain Parrau, Régine Robin, Anne Roche, Jacqueline Rousseau-Dujardin, Carine Trevisan, Claude Vigée, Annette Wieviorka, BPI, "coll. BPI en actes", 2002.

Parler des camps, Penser les génocides, sous la direction de Catherine Coquio avec les contributions de Janine Altounian, Krikor Beledian,Raymond Haroutiun Kevorkian, Hélène Piralian, Albin Michel " BAM IDEES ", 1999.

 

copyright PUF 1988
Comité éditorial des OCF.P (de gauche à droite) : Michel Prigent, François Robert, Pierre Cotet, Jean Laplanche, Pierre Angoulvent, Janine Altounian, Alain Rauzy, André Bourguignon. 
(Photo © Baudoin Picard, PUF, 1988)

Traductions

Oeuvres complètes de Freud/ Psychanalyse :
collection "Oeuvres complètes de Freud" aux PUF

Oeuvres complètes de Freud/ Psychanalyse : 
collection "Quadrige. Grands Textes" aux PUF

Bilingue

La question de l'analyse profane - Die Frage der Laienanalyse, Sigmund Freud, traduit de l'allemand par Janine Altounian, André et Odile Bourguignon, Pierre Cotet et Alain Rauzy, Gallimard, "Folio Bilingue", numéro 113, février 2003.

Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci - Eine Kindheitserinnerung des Leonardo da Vinci, traduit de l'allemand par Janine Altounian, André et Odile Bourguignon et al., Gallimard, "Folio bilingue", n° 16, 1991.


[1] Association internationale de recherche sur les crimes contre l’humanité et les génocides http://aircrigweb.free.fr/