Traumatisme

Séminaire Schibboleth – Actualité de Freud /Littérature et psychanalyse : la responsabilité en question - 20 avril - Institut Supérieur Européen de Gestion Paris

Schibboleth – Actualité de Freud –

LITTÉRATURE ET PSYCHANALYSE 
FICTION ET VÉRITÉ, 
ÉCRITURE ET TRAUMATISME  

Jeudi 20 avril 2017
de 20h30 à 23h00

Institut Supérieur Européen de Gestion

La responsabilité en question

Sous la direction de Michel Gad Wolkowicz Président de Schibboleth – Actualité de Freud –

de 20H30 à 23H00 Institut Supérieur Européen de Gestion 28, rue des Francs-Bourgeois, Paris (IV)

La question de la responsabilité s’impose, responsabilité de pensée et d’action, particulièrement aujourd’hui, dans la continuité des « figures de la cruauté, entre civilisation et barbarie », et du « sujet dans la transmission, et face au réel », et sera abordée, traitée d’une séance à l’autre suivant deux axes :

— « La Clinique du contemporain » — décryptant, interrogeant, analysant les symptômes des sociétés actuelles et les marqueurs culturels, au travers images, discours, événements, et les enjeux de civilisation, à la lumière trans-disciplinaire des divers champs épistémiques — psychanalyse et psychiatrie, histoire, droit et philosophie, sciences politiques, géopolitiques, et économiques, anthropologie et sciences sociales et de l’éducation, sciences fondamentales et sciences du vivant, médicales, biologiques, génétiques, littérature et arts plastiques et cinématographiques, analyse des médias, des images et des discours, des mythologies, des religions et des idéologies, …

— « L’Actualité de Freud » qui nous adosse sur l’éthique, la pensée, la méthode freudiennes, confrontées à telles questions actuelles psychopathologiques fondamentales et cliniques, ainsi les traumatismes hyper-précoces et les traumatismes catastrophiques, et à telle pensée et à tel phénomène actuel, à des problématiques civilisationnelles, porte éclairage et questions pour notre temps...

Séminaire Schibboleth – Actualité de Freud /Littérature et psychanalyse : la responsabilité en question - 20 avril - Institut Supérieur Européen de Gestion Paris

Schibboleth – Actualité de Freud –

LITTÉRATURE ET PSYCHANALYSE 
FICTION ET VÉRITÉ, 
ÉCRITURE ET TRAUMATISME  

Jeudi 20 avril 2017
de 20h30 à 23h00

Institut Supérieur Européen de Gestion

La responsabilité en question

Sous la direction de Michel Gad Wolkowicz Président de Schibboleth – Actualité de Freud –

de 20H30 à 23H00 Institut Supérieur Européen de Gestion 28, rue des Francs-Bourgeois, Paris (IV)

La question de la responsabilité s’impose, responsabilité de pensée et d’action, particulièrement aujourd’hui, dans la continuité des « figures de la cruauté, entre civilisation et barbarie », et du « sujet dans la transmission, et face au réel », et sera abordée, traitée d’une séance à l’autre suivant deux axes :

— « La Clinique du contemporain » — décryptant, interrogeant, analysant les symptômes des sociétés actuelles et les marqueurs culturels, au travers images, discours, événements, et les enjeux de civilisation, à la lumière trans-disciplinaire des divers champs épistémiques — psychanalyse et psychiatrie, histoire, droit et philosophie, sciences politiques, géopolitiques, et économiques, anthropologie et sciences sociales et de l’éducation, sciences fondamentales et sciences du vivant, médicales, biologiques, génétiques, littérature et arts plastiques et cinématographiques, analyse des médias, des images et des discours, des mythologies, des religions et des idéologies, …

— « L’Actualité de Freud » qui nous adosse sur l’éthique, la pensée, la méthode freudiennes, confrontées à telles questions actuelles psychopathologiques fondamentales et cliniques, ainsi les traumatismes hyper-précoces et les traumatismes catastrophiques, et à telle pensée et à tel phénomène actuel, à des problématiques civilisationnelles, porte éclairage et questions pour notre temps...

Littérature et psychanalyse : la responsabilité en question
20/04/2017
Institut Supérieur Européen de Gestion - Paris

Congrès du CPGF du 16 et 17 octobre 2010 : Le Traumatisme dans l’Institution et dans la famille

Le Collège de Psychanalyse Groupale et Familiale invite Janine Altounian
Traumatisme : écriture et transmission

Dans sa conférence intitulée « Traumatisme : écriture et transmission », Janine Altounian se propose d’illustrer, pour reprendre les termes de l’argument du congrès, « en quoi l'autre et le groupe des autres, la capacité à utiliser les proches, l’univers socioculturel - et politique - contribuent au dépassement de la dérive traumatique » et à « la quête de liaison par la symbolisation », en l’occurrence, l’écriture :

« Mon propos s’énoncerait en somme ainsi: « Passer par la cure pour passer du mutisme partagé ”en famille” à l’écriture de ce qui s’y transmet ». Il portera sur le travail de l’analyse et celui de l'écriture auquel il a donné naissance qui, au terme de quarante années, ont créé à partir d'un corpus traumatique d’ancêtres fantômes, une inscription de cette transmission dans la langue et l'espace socio-politique de son héritier. Les trois points développés en seront: -1 Un temps de latence est nécessaire à la naissance d’une écriture, -2 L’impact traumatisant d’un manuscrit donne d’abord lieu à son commentaire par déplacement, -3 La conversion d’une absence de parole en une écriture rend publique sa transmission : Première étape : l’enfermement dans une humanité endeuillée, Seconde étape : l’ouverture au monde par la cure, la curiosité culturelle et l’irruption du politique.

Colloque international à l'UNESCO du 9 au 11 décembre 2011 : Enfance en guerre. Témoignages d'enfants sur la guerre

En hommage à Françoise et Alfred Brauner pour le 100e anniversaire de leur naissance, le colloque international Enfances en guerre aura lieu du 7 au 9 décembre 2011 au siège de l'UNESCO à Paris. Il est organisé par l'université Blaise Pascal, en collaboration avec l'université de Picardie, l'IHTP (CNRS), ERMs, sous le patronage de l’UNESCO et dans le cadre de son « Programme pour l’Éducation des Enfants en détresse ».

Intervention de Janine Altounian : « Avoir pour aïeule une enfant orpheline, survivante du génocide arménien de 1915 ».
 

Programme du colloque

Vidéo du colloque : session 1 - Expériences enfantines des génocides : Philippe Mesnard, Janine Altounian, Marie-Odile Godard, Nicole Dagnino.

L'exposition itinérante J’ai dessiné la guerre. Le regard de Françoise et Alfred Brauner sera inaugurée le 7 décembre en avant-première à l’UNESCO, en l’honneur de la Journée internationale des Droits de l’Homme, le 10 décembre : une sélection de dessins d’enfants de la Collection Brauner offrira un juste reflet de la « parole graphique » de l’enfant dans les guerres internationales marquantes. Cette collection de dessins fut considérée en 1999 comme faisant partie du « patrimoine de l’humanité ».

Le volume J’ai dessiné la guerre. Le regard de Françoise et Alfred Brauner I have drawn pictures of the war, The Eye of Françoise and Alfred Brauner (PUBP, 2011) sera présenté au public.

Quelle résilience face aux traumatismes contemporains ? Rencontre au Mémorial de la Shoah le dimanche 29 mai

Rencontre du 29 mai au Mémorial de la Shoah : Quelle résilience face aux traumatismes contemporains ?

70 ans après la Seconde Guerre mondiale, les générations de rescapés, leurs enfants et petits enfants subissent encore les vagues d’ondes des traumatismes de la Shoah. Ces traumatismes sont-ils réactivés par les événements contemporains ? Comment faire la part entre ce qui est dû au passé et ce qui est dû au présent ? Comment concilier la connaissance de ce passé traumatique avec ce présent sans faire d’amalgame ?

 

Quelle résilience face aux traumatismes contemporains ? Rencontre au Mémorial de la Shoah le dimanche 29 mai

Rencontre du 29 mai au Mémorial de la Shoah : Quelle résilience face aux traumatismes contemporains ?

70 ans après la Seconde Guerre mondiale, les générations de rescapés, leurs enfants et petits enfants subissent encore les vagues d’ondes des traumatismes de la Shoah. Ces traumatismes sont-ils réactivés par les événements contemporains ? Comment faire la part entre ce qui est dû au passé et ce qui est dû au présent ? Comment concilier la connaissance de ce passé traumatique avec ce présent sans faire d’amalgame ?

Programme :

I – Y A-T-IL UNE SPÉCIFICITÉ DU TRAUMATISME POST-GÉNOCIDAIRE ?

En présence de : Janine Altounian, traductrice et essayiste, Anny Dayan- Rosenman, écrivain, maître de conférences en littérature, Izio Rosenman, psychanalyste et psychothérapeute, Christian Hoffmann, psychanalyste, professeur, université Paris 7, et Régine Waintrater, psychanalyste, maître de conférences, université Paris 7.
Animée par : Christian Delage, historien et réalisateur, directeur de l’IHTP/CNRS.

Quelle résilience face aux traumatismes contemporains ?
29/05/2016
Mémorial de la Shoah - Paris

Le " traumatisme " : approches croisées - Séminaire du 10 février 2012 "Mémoires et usages publics de l'histoire en Europe"

Janine Altounian : Exhumer une trace requiert plusieurs générations après un traumatisme

Séminaire "Mémoires et usages publics de l'histoire en Europe", violences, conflits, guerres organisé à Sciences Po le 10 février 2012 par ISP, CEE, CRIA, EHESS, ENS.

De l’élaboration d’un héritage traumatique

« De l’élaboration d’un héritage traumatique » in Les Cahiers d’Isadora, n° 14, Actes de la sixième journée de printemps du Centre psychotthérapique Saint Martin de Vignogoul et de l’association Isadora.
Les Cahiers d’Isadora
15/11/2007
français
De l’élaboration d’un héritage traumatique
2007

L’écriture d’un exilé comme seule voie de retour à un monde assassiné

«L’écriture d’un  exilé  comme  seule  voie de retour à un monde assassiné» in Dans le dehors du monde. Exils d’écrivains et d’artistes au XX° siècle, Textes recueillis  par Jean-Pierre Morel, Wolfgang Asholt, Georges-Arthur Goldschmidt, Presses Sorbonne nouvelle, 2010, (Acte du colloque de Cerisy, 14-21 août 2006).
Dans le dehors du monde. Exils d’écrivains et d’artistes au XX° siècle, Textes recueillis par Jean-Pierre Morel, Wolfgang Asholt, Georges-Arthur Goldschmidt
10/11/2010
français
L’écriture d’un exilé comme seule voie de retour à un monde assassiné
2010
Syndiquer le contenu