Transmission psychique d’un trauma collectif

Dans le dehors du monde - Exils d'écrivains et d'artistes au XXe siècle

L'exilé est celui qu'un souverain ou un régime a expulsé de sa patrie sans espoir de retour, ou en le condamnant à l'incertitude du retour. La première émigration russe et l'exil allemand sous Hitler ont porté un coup fatal à l'autorité dont était investie, depuis l'Antiquité, cette figure malheureuse, mais prestigieuse, du conflit entre individu et pouvoir. Quant à la perte de la patrie, elle s'est à la fois élargie jusqu'à devenir une structure de la personnalité - l'« exil intérieur » - et, en sens inverse, affaiblie : de nouvelles formes d'expulsion et d'arrachement sont apparues (persécutions entraînant des demandes d'asile, déportations, génocides), qui rendent la crainte d'une mort inhumaine plus douloureuse que le regret de la patrie.
Ce livre paru en 2010 aux Presses de la Sorbonne Nouvelle, sous la direction de Jean-Pierre Morel, Wolfgang Asholt, Georges-Arthur Goldschmidt, explore ces évolutions en partant de l'exil d'écrivains et d'artistes de nombreux pays, de Nabokov ou Brecht à Gao Xinjiang et Amin Maalouf. Sans que leur sort soit disjoint de celui de millions de gens ordinaires, leurs ouvres esquissent, au-delà des idéologies progressistes ou restauratrices, un autre « paysage du possible ».

L'ouvrage est la publication des Actes du colloque de Cerisy qui s'est tenu du 14 au 26 août 2006.

Dans le dehors du monde - Exils d'écrivains et d'artistes au XXe siècle
Jean-Pierre Morel, Wolfgang Asholt, Georges-Arthur Goldschmidt. Avec les contributions de Hans Manfred BOCK, Albrecht BETZ, Jean-Pierre MOREL, Robert KAHN, Anne CLANCIER, Tatiana VICTOROFF, Elena GALTSOVA, Wolfgang Stephan KISSEL, Oksana BULGAKOWA, Hubert ROLAND, Wolfgang KLEIN, Claudie BOLZINGUER, Judith SARFATI LANTER, Agnès VERLET, Brigitte GAUTIER, Anne ROCHE, Alexandre SEURAT, Christoph KÖNIG, Sebastian VEG, Janine ALTOUNIAN, Ottmar ETTE, Jacqueline ROUSSEAU-DUJARDIN et André BOLZINGER
français
2010
368
978-2-87854-478-7

Qu’est-ce qu’être enfant de survivants ?

« Qu’est-ce qu’être enfant de survivants ? » : in Traumatisme et ruptures, Colloque international de psychanalyse, Centre Hospitalier Universitaire, Beyrouth-Liban, oct. 2002.
Colloque international organisé par le Conseil des églises du Moyen-Orient à l'Hôpital Saint Georges, Auditorium Batlouni. 

Qu’est-ce qu’être enfant de survivants ?
Conseil des églises du Moyen-Orient
français
2002

Traumatisme et ruptures - Colloque international de psychanalyse - Centre Hospitalier Universitaire, Beyrouth, Liban, oct. 2002 - « Qu’est-ce qu’être enfant de survivants ? »

« Qu’est-ce qu’être enfant de survivants ? » Traumatisme et ruptures, Colloque international de psychanalyse, Centre Hospitalier Universitaire, Beyrouth-Liban, oct. 2002.
Colloque international organisé par le CEMO, Conseil des églises du Moyen-Orient à l'Hôpital Saint Georges, Auditorium Batlouni. 
 

18/10/2002
Centre Hospitalier Universitaire, Beyrouth-Liban
Qu’est-ce qu’être enfant de survivants ?

Testimony/Bearing Witness - Epistemology, Ethics, History and Culture

What is the epistemological value of testimony? What role does language, images, and memory play in its construction? What is the relationship between the person who attests and those who listen? Is bearing witness a concept that is exclusively based in interpersonal relations? Or are there other modes of communicating or mediating to constitute a constellation of testimony?

Testimony/Bearing Witness establishes a dialogue between the different approaches to testimony in epistemology, historiography, law, art, media studies and psychiatry. With examples including the Holocaust, the Khmer Rouge and the Armenian genocide the volume discusses the chances and limits of communicating epistemological and ethical, philosophical and cultural-historical, past and present perspectives on the phenomenon and concept of bearing witness. 

Quelle est la valeur épistémologique du témoignage? Quel rôle joue le langage, les images et la mémoire dans sa construction? Quelle est la relation entre la personne qui atteste et ceux qui écoutent? Est-ce que le témoin est un concept qui repose exclusivement sur des relations interpersonnelles? Ou bien existe-t-il d'autres modes de communication ou de médiation pour constituer une constellation de témoignages? 
 
Testimony / Bearing Witness établit un dialogue entre les différentes approches du témoignage en épistémologie, historiographie, droit, art, études médiatiques et psychiatrie. avec des exemples tels que l'holocauste, les Khmers rouges  et le génocide arménien, le volume discute des chances et des limites de la communication des perspectives épistémologiques et éthiques, philosophiques et culturelles historiques, passées et présentes sur le phénomène et la notion de témoignage. 

Testimony/Bearing Witness - Epistemology, Ethics, History and Culture
Edited by Sybille Krämer and Sigrid Weigel
anglais
2017
336
978-1-78348-975-6

Entretien avec Janine Altounian publié dans la Revue internationale de la fondation Auschwitz : "Témoigner, entre histoire et mémoire", n° 119, décembre 2014


Témoigner entre histoire et mémoire – n°119 / Décembre 2014 : Il y a 70 ans, Auschwitz. Retour sur Primo Levi 

Entretien avec Janine Altounian par mené par Luba Jurgenson et Philippe Mesnard 
Si en janvier 2015 on commémore l’ouverture du camp d’Auschwitz, en avril suivant, les regards se porteront sur le centenaire non d’une libération mais du premier génocide du siècle qui a frappé l’ensemble de la communauté arménienne de Turquie en 1915.

Janine Altounian est une des grandes figures du  milieu intellectuel francophone qui portent, depuis plusieurs décades, la conscience du génocide arménien. Elle est de toutes les manifestations d’envergure, elle a publié de nombreux ouvrages sur le génocide et de nombreux articles également sur la langue de Freud, dont elle est une des traductrices, ainsi que sur la transmission traumatique. Surtout, surtout, elle a su rester modeste et accessible, extrêmement modeste face à l’ampleur de la tache qu’elle s’est mise à assumer, alors que trop souvent — tantôt par défense, tantôt en cédant tout simplement au miroitement du moi — l’on voit des acteurs mémoriels augmenter démesurément de taille.

Nous sommes allés l’interviewer chez elle en compagnie d’Anouche Kunth qui, en tant qu’historienne, travaille sur l’exil et, plus particulièrement, la diaspora arménienne. Lire la suite

français

Interview de Janine Altounian avec Anahide Ter Minassian dans « Foi et traditions des chrétiens orientaux » sur France Culture le 13 décembre 2009



Janine Altounian, essayiste et traductrice est l'invitée de Jean-Pierre Enkiri avec Anahide Ter Minassian sur France Culture dans l'émission Foi et traditions des chrétiens orientaux  enregistrée le 21 octobre et diffusée le 13 décembre 2009 à l'occasion de la parution du livre de Janine Altounian Mémoires du génocide arménien, Héritage traumatique et travail analytique publié aux Editions des PUF en 2009. 

 

29 mn
français

Interview de Janine Altounian et d'Anahide Ter Minassian dans « Foi et traditions des chrétiens orientaux » sur France Culture le 23 avril 2006


Janine Altounian, essayiste et traductrice est l'invitée de Jean-Pierre Enkiri avec Anahide Ter Minassian sur France Culture dans l'émission Foi et traditions des chrétiens orientaux enregistrée le 21 décembre 2005 et diffusée le 23 avril 2006 à l'occasion de la parution du livre de Janine Altounian L’intraduisible. Deuil, mémoire, transmission publié aux Editions Dunod en 2005 et du livre d'Armenouhie Kevonian traduit de l'arménien en français par Jacques Mouradian en 1993 sous le titre Les noces noires de Gulizar et réédité aux Editions Parenthèses en 2005. 

 

28 mn
français

Interview de Janine Altounian dans « Les Vendredis de la philosophie » sur France Culture le 28 mars 2003

Emission consacrée à "Traduire la philosophie" sur France Culture : Janine Altounian, traductrice, essayiste

Janine Altounian, essayiste et traductrice est l'invitée de François Noudelmann sur France Culture dans Les Vendredis de la philosophie, émission enregistrée le 7 février et diffusée le 28 mars 2003. Janine Altounian est co-traductrice de Freud depuis 1970 et responsable de l'harmonisation dans l'équipe éditoriale des Oeuvres Complètes de Freud aux Presses Universitaires de France. Elle est aussi un des membres fondateurs d'AIRCRIGE (Association internationale de recherche sur les crimes contre l'humanité et les génocides). Elle revient ici sur son dernier ouvrage, L'écriture de Freud : Traversée traumatique et traduction, publié aux PUF en 2003.

 

12 mn
français

« Un Génocide pour Héritage » : table ronde du 23 juin 2015 proposée par l’Union Arménienne de Suisse (UAS)


Dans le cadre de la commémoration du Centième anniversaire du génocide des Arméniens, L’Union Arménienne de Suisse organise le 23 juin une table ronde autour du thème « Un Génocide pour Héritage »Proposant une approche psychanalytique du traumatisme arménien, juif et tutsi, les intervenants traiteront de la question des «Répercussions des Génocides à travers les Générations».

Avec :

JANINE ALTOUNIAN, traductrice de l’œuvre de S. Freud, écrivain,

MURIEL KATZ, Dr psychiatre, Maître d'Enseignement et de Recherche en psychologie /UNIL,

PATANA MULISANZE, Dr psychiatre, Président de l’Association Santé Mentale Suisse-Rwanda,

PAPAZIAN BERDJ, Dr. psychiatre enfant-adolescent-adulte, psychanalyste SSPsa,

SASKIA VON OVERBECK OTTINO, Dr. ethnopsychiatre, psychanalyste SSPsa,

IRENE NIGOLIAN, Dr. psychiatre adolescent-adulte, psychanalyste SSPsa.

23/06/2015
Château de Penthes - Genève, Suisse
Un Génocide pour Héritage

Débat du Collège International de philosophie autour de la parution en 2005 de "L’intraduisible, Deuil, mémoire, transmission" de Janine Altounian aux éditions Dunod

Le Collège International de philosophie organise un débat sous la responsabilité de Bertrand Ogilvie le Samedi 8 octobre 2005 de 9h30 à 12h30 autour de "L’intraduisible, Deuil, mémoire, transmission" de Janine Altounian en présence de l'auteur avec Antonia Birbaum, Jean-François Chiantaretto, Pierre Pachet, Bertrand Ogilvie, Hélène Strapélias.

Retrouvez le débat dans le numéro 58 de la revue Papiers publiée par le Collège international de philosphie en 2007.

Hommage à Pierre Pachet
Nous renvoyons ceux qui ont été affectés par la disparition de Pierre Pachet à ce colloque qui lui a été consacré le 20 & 21 juin 2017 : Pierre Pachet, un esprit aux aguets - « Accepter de se retirer du temps et se tenir sur son bord ».

08/10/2005
Amphi Stourdzé, Carré des Sciences, 1 rue Descartes, 75005 Paris
L’intraduisible, Deuil, mémoire, transmission
Syndiquer le contenu