Freud

Freud et le langage

Actes du Colloque de Cerisy dirigé par Izabel Vilela avec la collaboration de Jackson Vilela qui s'est tenu du 10 au 17 septembre 2007.

Freud, pour bâtir son appareil à langage (notamment de 1885 à 1915), puise dans plusieurs domaines. Il s’inspire, largement, surtout dans le stade pré-analytique de sa pensée, de travaux portant sur le langage voire sur la linguistique.
Au-delà de K. Abel et H. Sperber, il faut compter l’influence fondamentale et directe de B. Delbrück, ce remarquable linguiste allemand dont les idées sont très proches de celles de Saussure et qui s’occupe des effets du psychisme sur le langage. Delbrück inspire chez Freud, entre autres notions, celle — centrale — d’association libre.
Mais l’intérêt pour le langage et la linguistique vient aussi à Freud par des voies indirectes: c’est le cas du linguiste H. Steinthal par l’intermédiaire du médecin aphasiologue A. Kussmaul. De l'appareil à langage freudien, la syntaxe de Saussure et Delbrück jusqu'à Lacan il aura suffi d’un pas: "l’inconscient structuré comme un langage". Entre le "mécanisme de la langue" (Saussure, Cours de linguistique générale, recherche sur les Anagrammes, etc.) qui inspire Lacan et le mécanisme des associations libres, les analogies sont remarquables. Dans ce contexte, qu’en est-il de Benveniste, Jakobson, Peirce, Pichon...?

Freud et le langage
Direction par Izabel Vilela, avec la collaboration de Jackson Vilela
« Langage et inconscient »
français
2018
662
978-2-9535719-1-2

Colloque de Cerisy du 10 au 17 septembre 2007 : Freud et le langage

Colloque organisé à Cerisy par Izabel Vilela, dont les actes de colloque ont été publiés en 2018 par la revue internationale Langage et inconscient, dirigée par Jackson et Izabel Vilela.

Argument 

Freud, pour bâtir son appareil à langage (notamment de 1885 à 1915), puise dans plusieurs domaines. Il s’inspire, largement, surtout dans le stade pré-analytique de sa pensée, de travaux portant sur le langage voire sur la linguistique.
Au-delà de K. Abel et H. Sperber, il faut compter l’influence fondamentale et directe de B. Delbrück, ce remarquable linguiste allemand dont les idées sont très proches de celles de Saussure et qui s’occupe des effets du psychisme sur le langage. Delbrück inspire chez Freud, entre autres notions, celle — centrale — d’association libre.
Mais l’intérêt pour le langage et la linguistique vient aussi à Freud par des voies indirectes: c’est le cas du linguiste H. Steinthal par l’intermédiaire du médecin aphasiologue A. Kussmaul. De l'appareil à langage freudien, la syntaxe de Saussure et Delbrück jusqu'à Lacan il aura suffi d’un pas: "l’inconscient structuré comme un langage". Entre le "mécanisme de la langue" (Saussure, Cours de linguistique générale, recherche sur les Anagrammes, etc.) qui inspire Lacan et le mécanisme des associations libres, les analogies sont remarquables. Dans ce contexte, qu’en est-il de Benveniste, Jakobson, Peirce, Pichon...?

Intervention Janine ALTOUNIAN : Les trois styles de Freud et leur imbrication

17/09/2007
Cerisy
Freud et le langage

Dégagement, au cours de la cure et par l'écriture, des pulsions enfouies dans un héritage traumatique


Conférence de Janine Altounian le 18 octobre 2013 à l'Ecole Belge de Psychanalyste

Au repos des Chasseurs, 11 Avenue Charle-Albert , 1170 Watermael-Boisfort, Belgique

......

18/10/2013
Ecole Belge de Psychanalyste
Dégagement, au cours de la cure et par l'écriture, des pulsions enfouies dans un héritage traumatique

Dictionnaire Freud

« Pour comprendre la psychanalyse, écrivait Freud en 1922, le mieux est encore de s'attacher à sa genèse et à son développement. » C'est ce principe d'un dialogue constant entre les origines de la découverte freudienne et son évolution que les auteurs de ce Dictionnaire ont adopté. Leur but est de permettre aux lecteurs d'aujourd'hui de découvrir ou de parcourir l'oeuvre de Freud en suivant la manière dont elle s'est forgée et développée.

Ce Dictionnaire, le premier du genre, revient sur les sources de la psychanalyse de Freud, tout en montrant comment son invention s'inscrit à la croisée de plusieurs traditions. Il s'attache aussi à envisager l'entreprise freudienne en fonction de son héritage et de sa postérité. Il évoque enfin ses échanges avec tous les domaines de réflexion et de création qu'elle n'a cessé de côtoyer (philosophie, littérature, anthropologie, histoire). Ainsi, ce Dictionnaire témoigne de la vitalité d'une oeuvre qui demeure parmi les plus considérables de l'histoire de la pensée.
Soixante-quinze spécialistes de Freud, internationaux et français, associés à des universitaires issus du domaine de la psychanalyse autant que des champs multiples des sciences humaines, explorent l'univers freudien selon une approche renouvelée et diversifiée. Ils offrent autant de points de repère et d'analyses approfondies qui permettent d'en avoir une vision d'ensemble et de le rendre accessible au plus grand nombre.

Dictionnaire Freud
Sous la direction de Sarah Contou-Terquem
2015
1088
2-221-12545-2

Séminaire Schibboleth - Actualité de Freud organisé pour la saison 2014 - 2015 sur le thème « Les figures de la cruauté » en six séances

Séminaire sous la direction de Michel Gad Wolkowicz

Argument

Les Figures de la cruauté se sont comme imposées dans la continuité des thématiques des précédents colloques et publications : Un monde en Trans — Transfert de transferts ou d’une hypocondrie du contemporain ; La Force du Nom ; Tensions et défis éthiques dans le monde contemporain ; La Psychologie de masse aujourd’hui ; Présence de la Shoah et d’Israël dans la pensée contemporaine ; L’intergénérationnel, Shoah/Israël, Nom sacré/Nom maudit — Généalogie de la haine/Transmission de la mémoire et du traumatisme ; États du Symbolique — Depuis « L’Homme Moïse et la religion monothéiste », en passant par Freud, Rothko, Appelfeld... Droit, Loi, Psychanalyse.

Intervention de Janine Altounian à la séance du 19 mars 2015 sur La cruauté dans les cultures et les idéologies :  « un héritage irrecevable ne peut être reçu que traduit dans une autre langue ».  

Voir l'ouvrage collectif Les figures de la cruauté - Entre civilisation et barbarie publié en 2016 sous la direction de de Michel Gad Wolkowicz à l'
issue du séminaire.

19/03/2015
Institut Supérieur Européen de Gestion, 28, rue des Francs-Bourgeois, Paris (IV)
La cruauté dans les cultures et les idéologies : «Un héritage irrecevable ne peut être reçu que traduit dans une autre langue»

Les figures de la cruauté - Entre civilisation et barbarie

Cet ouvrage collectif Les figures de la cruauté - Entre civilisation et barbarie, publié en 2016 est issu du séminaire Schibboleth — Actualité de Freud organisé pour la saison 2014-2015 sur le thème « Les figures de la cruauté », en six séances.

Enjeu dans le développement de l’enfant, dans certaines expériences adolescentes, dans le rapport à l’autre, on la retrouve aussi dans les étapes d’une civilisation, dans les rituels structurant la vie d’une société et des sociétés ensemble (le sacrifice, la guerre…) ou encore dans l’art, dans la littérature. La place que lui font une époque, une pensée, peut caractériser un état de civilisation et de culture – ou de barbarie.

Omniprésente dans le monde contemporain, elle se manifeste dans la vie politique, dans l’espace du travail, scolaire, médiatique, virtuel, mais aussi dans l’univers familial. C’est pourquoi, dans cet ouvrage, la cruauté n’est pas pensée comme une abstraction métaphysique ou sociologique, mais comme une réalité psychique,  affectant des sujets (individus et groupes) bien réels. Banalité du mal, pulsion de mort, emprise, destructivité, sadisme… Plus de 40 intellectuels (historiens, philosophes, psychiatres, psychanalystes, sociologues…) s’attachent ensemble à aborder notre époque en considérant la cruauté comme une notion psychopathologique, comme un indice culturel et comme un symptôme du « Malaise dans la civilisation ».

Intervention de Janine Altounian à la séance du 19 mars 2015 sur La cruauté dans les cultures et les idéologies :  « un héritage irrecevable ne peut être reçu que traduit dans une autre langue ».  

Les figures de la cruauté - Entre civilisation et barbarie
Sous la direction de Michel Gad Wolkowicz, avec les contributions de Bernard Golse, Frédéric Encel, Serge Hefez, Daniel Zagury, Jean-Pierre Winter, Raphael Draï, Michael Bar Zvi, Eric Marty, Jean-Jacques Moscovitz, Daniel Sibony, Georges- Elia Sarfati, Danièle Brun, Jacques Tarnéro, Eugène Enriquez, Christian Hoffmann, etc.
Schibboleth – Actualité de Freud
français
2016
650

Le groupe de travail de Liège en collaboration avec Traversées Freudiennes organise le 21 juin 2014 une conférence sur "La dignité humaine – Point de vue psychanalytique" avec Janine Altounian et Jean-Michel Hirt

Le groupe de travail de Liège en collaboration avec Traversées Freudiennes organise le 21 juin 2014 une conférence sur "La dignité humaine – Point de vue psychanalytique" avec Janine Altounian, essayiste, traductrice de Freud et Jean-Michel Hirt, psychanalyste.

La dignité humaine n'est pas un concept psychanalytique. Elle a trouve son usage et son extension dans le champ juridique qui tente ainsi de spécifier ce qui relève de l'humain et ce qui s'·en exclut, face aux bouleversements anthropologiques de l'époque contemporain. Notre soif de comprendre le monde tout autant que la vie psychique incite à passer cette notion au crible de notre attention et à envisager comment la réalite psychique s'articule avec ses assises culturelles. L' œuvre anthropologique de Freud n'a d'ailleurs cessé d'interroger cette articulation.

Deux auteurs apporteront leur contribution à ce questionnement :

Janine Alltounian, essayiste. traductrice de Freud, auteure de plusieurs ouvrages sur l'Arménie : La survivanceL'intraduisibleDe la cure à l'écriture (L'élaboration d'un héritage traumatique); Ouvrez-moi seulement les chemins d'ArménieL'écriture de Freud.

Jean-Michel Hirt, psychanalyste (APF), auteur d'essais sur la croyance religieuse et la vie psychique: Le miroir du prophètePsychanalyse et IslamVestiges du dieu, Athéisme et religiositéLes infidèlesL'insolence de l'amourLe voyageur nocturne, Lire à l'infini le Coran.

21/06/2014
Liège - Belgique
La dignité humaine – Point de vue psychanalytique

Interview de Janine Altounian dans « Les Vendredis de la philosophie » sur France Culture le 28 mars 2003

Emission consacrée à "Traduire la philosophie" sur France Culture : Janine Altounian, traductrice, essayiste

Janine Altounian, essayiste et traductrice est l'invitée de François Noudelmann sur France Culture dans Les Vendredis de la philosophie, émission enregistrée le 7 février et diffusée le 28 mars 2003. Janine Altounian est co-traductrice de Freud depuis 1970 et responsable de l'harmonisation dans l'équipe éditoriale des Oeuvres Complètes de Freud aux Presses Universitaires de France. Elle est aussi un des membres fondateurs d'AIRCRIGE (Association internationale de recherche sur les crimes contre l'humanité et les génocides). Elle revient ici sur son dernier ouvrage, L'écriture de Freud : Traversée traumatique et traduction, publié aux PUF en 2003.

 

12 mn
français

Congrès Mondial de Traductologie - 10/14 avril 2017, Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense - Session 4, vendredi 14 avril : Dialogue entre psychanalyse et traduction

La SEPTET, Société d’Études des Pratiques et Théories en Traduction (société de spécialité de la SAES),  la Société Française de Traductologie, le Laboratoire MoDyCo (Modèles-Dynamiques-Corpus, UMR 7114) et le CREA, Centre de Recherches anglophones,(EA 370), tous quatre rattachés à l'Université Paris-Nanterre organisent sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO le 1er Congrès Mondial de Traductologie qui se tiendra du 10 au 14 AVRIL 2017 à l'Université Paris-Nanterre sur le thème : "La traductologie : une discipline autonome".

Programme

Dans le cadre du 1er Congrès Mondial de Traductologie, Janine Altounian interviendra le 14 avril pour animer l'atelier 343 : "Traduire Freud. Freud, théoricien de la traduction".

14/04/2017
Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense
Dialogue entre psychanalyse et traduction

Congrès Mondial de Traductologie - 10/14 avril 2017, Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense - Session 4, vendredi 14 avril : Dialogue entre psychanalyse et traduction

La SEPTET, Société d’Études des Pratiques et Théories en Traduction (société de spécialité de la SAES),  la Société Française de Traductologie, le Laboratoire MoDyCo (Modèles-Dynamiques-Corpus, UMR 7114) et le CREA, Centre de Recherches anglophones,(EA 370), tous trois rattachés à l'Université Paris-Nanterre organisent sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO le 1er Congrès Mondial de Traductologie qui se tiendra du 10 au 14 AVRIL 2017 à l'Université Paris-Nanterre sur le thème : "La traductologie : une discipline autonome".

Programme

Dans le cadre du 1er Congrès Mondial de Traductologie, Janine Altounian interviendra le 14 avril pour animer l'atelier 343 : "Traduire Freud. Freud, théoricien de la traduction".

Congrès Mondial de Traductologie
14/04/2017
Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense
Syndiquer le contenu