Rencontre

Janine Altounian invitée par les psychologues de l'association Le Colibri le 12 octobre pour questionner les enjeux de la clinique en protection de l'enfance

La rencontre de Janine Altounian avec les psychologues de l'association Le Colibri dans le cadre de leur journée trimestrielle CPE (Coordination prospective et enrichissement) a permis d'ouvrir et questionner les enjeux de la clinique en protection de l'enfance. A travers le témoignage de Janine Altounian, fille de survivant du génocide des arméniens de 1915 et auteure d'ouvrages sur la transmission traumatique, nous avons pu mettre en lumière l'importance d'inscrire les enfants placés dans une voie et prioritairement celle de l'école pour qu'ils puissent questionner leurs origines. La rencontre a également permis aux psychologues présents de questionner l'existence de richesses potentielles et certaines dans l'exercice de la parentalité avant placement. Cela pour permettre à l'enfant de broder son histoire. Histoire souvent composée d'un récit administratif lacunaire et figé dans l'exercice du signalement et de souvenirs de ruptures, de carences, d'erreurs. L'entretien clinique doit permettre de décliver et dégager de probables essais de maternage/paternage dans un contexte dépassant la simple dyade ou triade parents enfant mais souvent dans un cadre de traumas familiaux et intergénérationnels.   
12/10/2022
Association Le Colibri, 21-37 Rue de Stalingrad Immeuble Le Baudran - Hall D, 94110 Arcueil
Les enjeux de la clinique en protection de l'enfance

Inauguration de l'entrée du "Journal de Vahram Altounian" au Département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France - 30 septembre 2022


La Bibliothèque nationale de France inaugure le 30 septembre 2022, en présence de Janine Altounian, l’entrée du Journal de Vahram Altounian (BnF, MSS, Arménien 350) dans les collections de la BnF au Département des Manuscrits de Richelieu, avec la participation de Krikor Beledian, chercheur et écrivain de langue arménienne, poète et romancier, maître de conférences émérite à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), et Raymond H. Kévorkian, historien et directeur de recherche honoraire à l'université Paris 8, spécialiste de l’étude des violences de masse, membre de l’Académie nationale des Sciences d’Arménie et Président de la Fondation Musée-Institut du génocide des Arméniens à Erevan.

Interventions :

- Ouverture de la rencontre par Laurent Héricher1, conservateur général, chef du service des manuscrits orientaux et chargé des manuscrits hébreux au département Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France

- Destins du manuscrit de son père par Janine Altounian (disponible au télechargement dans la colonne de droite)

- « Langue du bourreau et écoute de la victime » par Krikor Beledian

- « Le statut du témoignage » par Raymond H. Kévorkian                        

Légende : Le génocide des Arméniens (1915 - 1916) - Carte des déportations, des massacres et des camps de concentration ©Raymond Kévorkian (cliquer sur la carte pour l'agrandir).

30/09/2022
Bibliothèque nationale de France - Site Richelieu, Salle Emilie du Châtelet
Inauguration de l'entrée du "Journal de Vahram Altounian" au Département des Manuscrits de la BnF
50 mn
Lecture de la version originale en langue turque du Journal de Vahram
Voir la video
1h23

Séance du 12 mars 2022 du Groupe de travail « Archive entre psychanalyse et archéologie » à la Société de Psychanalyse Freudienne


Conférence de Janine Altounian sur les « objets », prolongement  de sa présentation intitulée « Les objets qui transmettent» dans le cadre du  séminaire  LA GUERRE TRANSMISE  Cf. Invitation de Janine Altounian au séminaire de l'EHESS organisé par Stéphane Audoin-Rouzeau : « La guerre transmise… (XIXe-XXIe siècle) » - Séance du 12 février 2021  Séance (Cycle 2021-2022 ouverte par Mireille Sardat  

 

12/03/2022
Société de Psychanalyse Freudienne - SFP, 23, rue Campagne-Première, 75014 PARIS
Séminaire Archive entre psychanalyse et archéologie

Rencontre avec Jean-François Chiantaretto organisée le jeudi 20 mai 2021 par la Société de Psychanalyse Freudienne

La Société de Psychanalyse Freudienne organise une rencontre avec Jean-François CHIANTARETTO autour de son livre La perte de soi, paru en septembre 2020 aux Editions Campagne Première, le jeudi 20 mai 2021 à 21 h par Zoom.

Discutants

Janine ALTOUNIAN, essayiste et traductrice
Patrick AVRANE, psychanalyste, membre de la SPF
Yves LUGRIN, psychanalyste, membre de la SPF
François RICHARD, psychanalyste, membre titulaire de la SPP

Intervention de Janine Altounian (entre 46 mn et 1h26) à réécouter dans le podcast à télécharger sur ordinateur car il ne démarre réellement qu'à partir de la 17eminute.

21/05/2021
Zoom
La perte de soi
2h15

Présentation débat avec les auteurs de l'ouvrage "Psychanalyse et culture - L’œuvre de Nathalie Zaltzman" le 27 mai 2021


Débat en visio conférence avec les auteurs de l'ouvrage Psychanalyse et culture - L’œuvre de Nathalie Zaltzman paru en 2020 aux éditions Ithaque, le 27 mai 2021 de 20h45 à 23h.
Les auteurs : J. Altounian, G. Barbieri, G. Brisac, J.-F. Chiantaretto, A. Cohen de Lara, E. Corin, B. De Rosa, N. Durr, C. Ferrié, G. Gaillard, J.-M. Hirt, I. Lasvergnas M.-F. Laval Hygonenq, A. Lecoq, G. Levy, C. Matha, R. Minjard, J.-P. Pinel, M. Moreau-Ricaud, E. Tysebaert, M. Vacquin, F. Villa.

Toutes les informations à retrouver au format PDF ci-contre.

27/05/2021
Visio conférence sur Zoom
Présentation débat avec les auteurs de l'ouvrage "Psychanalyse et culture - L’œuvre de Nathalie Zaltzman" le 27 mai 2021

Débat sur les conséquences psychiques des génocides chez les descendants des exterminés - Centre de Psychanalyse Evelyne et Jean Kestemberg - 17 novembre 1990

Dialogue de Janine Altounian avec Jean Gillibert : "Les conséquences psychiques des génocides chez les descendants des exterminés, Les chemins d’Arménie" les interventions de Yeghicheyan, Bianca le Chevalier, et Pérel WilgowiczCentre de Psychanalyse Evelyne et Jean Kestemberg - 17 novembre 1990.

Ce débat a donné lieu en 1993 à un Collque à Cerisy, Des origines et des conséquences des processus d'extermination, publié en 1994 sous la forme d'un livre L'ange exterminateur, paru aux Editions de l'Université de Bruxelles, sous la direction de Jean Gillibert et Pérel Wilgowicz.

17/11/1990
Centre de Psychanalyse Evelyne et Jean Kestemberg - Paris
Les conséquences psychiques des génocides chez les descendants des exterminés

Colloque du 22 mai 1987 organisé avec Jacques Hassoun sur le livre de Eva Thomas : Le Viol du silence

Intervention de Janine Altounian au colloque du 22 mai 1987 organisé avec Jacques Hassoun sur le livre de Eva Thomas : Le Viol du silence, paru chez Aubier en 1986.

22/05/1987
Paris
Le Viol du silence

Le déni du génocide et ses résultantes, l’idée de reste, l’ampleur de la destruction sur le vivant - Débat organisé par le CRDA le 11 mai 1995

11 mai 1995 participation de Janine Altounian à un débat organisé par le CRDA à l’EHESS avec  A.Finkielkraut, R. Marienstras, J.C. Kébabdjian, A. Ter Minassian,  H. Piralian, J. Hassoun, G. Lussac, sur les thèmes : Le déni du génocide et ses résultantes, l’idée de reste, l’ampleur de la destruction sur le vivant.

11/05/1995
EHESS Paris
Le déni du génocide et ses résultantes, l’idée de reste, l’ampleur de la destruction sur le vivant

Rencontre " Les mots et le génocide" du 22 au 24 février 2008 à Romainmôtier - Direction des affaires culturelles et sociales

Intervention le 23 février de Janine Altounian : Les mots absents, ou "Témoignages, et récits du Génocide, le rapport au temps et aux générations".

Voir l'article publié dans l'ouvrage collectif Les Mots du génocide sous la direction de Régine Waintrater et David Collin, publié aux éditions MétisPress en 2011.

-
 

23/02/2008
Suisse - Direction des affaires culturelles et sociales - L’arc, Cour du Cloître 1323 Romainmôtier
Les mots et le génocide

Fabrique du Dire « Il reste à penser. Du reste ! » Strasbourg – 24 et 25 mars 2018

Cette séance de La Fabrique du dire de la Société Française de Psychanalyse est organisée par Dominique Bolitt, Martine Frézouls, 
Albert Hilbold, Christiane Motz-Gravier et Pierre Isenmann.

La Fabrique du Dire : « Il reste à penser. Du reste ! »
Avec Janine ALTOUNIAN1

24/03/2018
Strasbourg - Espace St Michel
Fabrique du Dire « Il reste à penser. Du reste ! »
Syndiquer le contenu