Mémoire

Invitation de Janine Altounian au séminaire de l'EHESS organisé par Stéphane Audoin-Rouzeau : « La guerre transmise… (XIXe-XXIe siècle) » - Séance du 16 novembre


Organisé par Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d'études de l'EHESS (enseignant référent pour cette UE) et Emmanuel Saint-Fuscien, maître de conférences de l'EHESS, ce séminaire de l'EHESS concentre ses travaux sur la notion de « guerre transmise ».

Pour sa reprise, le 16 novembre, le séminaire reçoit Janine Altounianà l'occasion de la parution aux PUF en janvier 2019 de son livre, L’effacement des lieux. Autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, pour débattre avec Anouche Kunth des « Dénuements dans l'après-coup du génocide des Arméniens ».

Dénuements dans l'après-coup du génocide des Arméniens
16/11/2018
EHESS, 105 Bd Raspail - Paris

Invitation de Janine Altounian au séminaire de l'EHESS organisé par Stéphane Audoin-Rouzeau : « La guerre transmise… (XIXe-XXIe siècle) » - Séance du 16 novembre

Organisé par Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d'études de l'EHESS (enseignant référent pour cette UE) et Emmanuel Saint-Fuscien, maître de conférences de l'EHESS, ce séminaire de l'EHESS concentre ses travaux sur la notion de « guerre transmise ».

Pour sa reprise, le 16 novembre, le séminaire reçoit Janine Altounian, à l'occasion de la parution aux PUF en janvier 2019 de son livre, L’effacement des lieux. Autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, pour débattre avec Anouche Kunth des « Dénuements dans l'après-coup du génocide des Arméniens ».

16/11/2018
EHESS, 105 Bd Raspail - Paris
Dénuements dans l'après-coup du génocide des Arméniens

Colloque International Transdisciplinaire des 15, 16 et 17 mars 2012 : "Dynamiques du vieillissement" - Université Paris Diderot - Paris 7

Colloque International Transdisciplinaire sur les dynamiques du vieillissement le vieillissement général des populations européennes confronte socialement, économiquement, politiquement et démographiquement la société à de nouveaux problèmes et enjeux. Ce sont, non seulement, les représentations que la société a d’elle-même et de chacun de ses membres qui sont considérablement modifiées, mais encore celles qui concernent le sens de la vie et renvoient aux diverses conceptions de la santé et de la maladie. Les trois journées proposent des regards croisés sur :

- Les approches disciplinaires
- L’homme à l’épreuve du temps et de la dépendance
- La mémoire, la construction du passé et de soi
- Les dynamiques individuelles, institutionnelles et sociales du vieillissement

Avec Janine Altounian (Essayiste, Paris) : Remonter aux grands-parents pour retrouver jeunesse et esprit de lutte le samedi 17 mars au Grand Auditorium de la BNF dans le cadre de la matinée Regards croisés sur la mémoire, la construction du passé et de soi présidée par Jean-Claude Ameisen (Pr. d’immunologie, Univ. Paris Diderot, INSERM, Centre d’Etudes du Vivant). Ce texte a été publié en 2017 dans la revue Psychologie Clinique.

15/03/2012
Université Paris Diderot
Dynamiques du vieillissement

Entretien avec Janine Altounian publié dans la Revue internationale de la fondation Auschwitz : "Témoigner, entre histoire et mémoire", n° 119, décembre 2014


Témoigner entre histoire et mémoire – n°119 / Décembre 2014 : Il y a 70 ans, Auschwitz. Retour sur Primo Levi 

Entretien avec Janine Altounian par mené par Luba Jurgenson et Philippe Mesnard 
Si en janvier 2015 on commémore l’ouverture du camp d’Auschwitz, en avril suivant, les regards se porteront sur le centenaire non d’une libération mais du premier génocide du siècle qui a frappé l’ensemble de la communauté arménienne de Turquie en 1915.

Janine Altounian est une des grandes figures du  milieu intellectuel francophone qui portent, depuis plusieurs décades, la conscience du génocide arménien. Elle est de toutes les manifestations d’envergure, elle a publié de nombreux ouvrages sur le génocide et de nombreux articles également sur la langue de Freud, dont elle est une des traductrices, ainsi que sur la transmission traumatique. Surtout, surtout, elle a su rester modeste et accessible, extrêmement modeste face à l’ampleur de la tache qu’elle s’est mise à assumer, alors que trop souvent — tantôt par défense, tantôt en cédant tout simplement au miroitement du moi — l’on voit des acteurs mémoriels augmenter démesurément de taille.

Nous sommes allés l’interviewer chez elle en compagnie d’Anouche Kunth qui, en tant qu’historienne, travaille sur l’exil et, plus particulièrement, la diaspora arménienne. Lire la suite

français

Interview de Janine Altounian et d'Anahide Ter Minassian dans « Foi et traditions des chrétiens orientaux » sur France Culture le 23 avril 2006


Janine Altounian, essayiste et traductrice est l'invitée de Jean-Pierre Enkiri avec Anahide Ter Minassian sur France Culture dans l'émission Foi et traditions des chrétiens orientaux enregistrée le 21 décembre 2005 et diffusée le 23 avril 2006 à l'occasion de la parution du livre de Janine Altounian L’intraduisible. Deuil, mémoire, transmission publié aux Editions Dunod en 2005 et du livre d'Armenouhie Kevonian traduit de l'arménien en français par Jacques Mouradian en 1993 sous le titre Les noces noires de Gulizar et réédité aux Editions Parenthèses en 2005. 

 

28 mn
français

Débat du Collège International de philosophie autour de la parution en 2005 de "L’intraduisible, Deuil, mémoire, transmission" de Janine Altounian aux éditions Dunod

Le Collège International de philosophie organise un débat sous la responsabilité de Bertrand Ogilvie le Samedi 8 octobre 2005 de 9h30 à 12h30 autour de "L’intraduisible, Deuil, mémoire, transmission" de Janine Altounian en présence de l'auteur avec Antonia Birbaum, Jean-François Chiantaretto, Pierre Pachet, Bertrand Ogilvie, Hélène Strapélias.

Retrouvez le débat dans le numéro 58 de la revue Papiers publiée par le Collège international de philosphie en 2007.

Hommage à Pierre Pachet
Nous renvoyons ceux qui ont été affectés par la disparition de Pierre Pachet à ce colloque qui lui a été consacré le 20 & 21 juin 2017 : Pierre Pachet, un esprit aux aguets - « Accepter de se retirer du temps et se tenir sur son bord ».

08/10/2005
Amphi Stourdzé, Carré des Sciences, 1 rue Descartes, 75005 Paris
L’intraduisible, Deuil, mémoire, transmission

Exprimer le génocide des Arméniens

Cent ans après les faits, le génocide des Arméniens n’est toujours pas reconnu par la Turquie, héritière de l’Empire ottoman. Devenu au cours du XXe siècle un enjeu politique, le génocide est, dans le cas arménien, non seulement un objet d’histoire mais aussi un objet politisé, ce qui influe sur les formes de ses représentations. Les contributions de cet ouvrage proposent une approche pluridisciplinaire, analysant à la fois la réception de l’évènement en France et les formes de ses représentations dans la littérature et les arts.
Contribution de Janine Altounian : « Quelques représentations en palimpseste lors d’un séjour au pays des ancêtres »
Avec une préface de Vincent Duclert.

Sommaire
Recherche et enseignement du génocide des Arméniens
Représentations et écritures littéraires du génocide des Arméniens
Représentations et créations artistiques du génocide des Arméniens
Quête de mémoire et recherche de sens en Turquie

Introduction

 

Exprimer le génocide des Arméniens
Annick Asso, Héléna Demirdjian et Patrick Louvier (dir.), Altounian Janine, Amalvi Christian, Asso Annick, Basmadjian Varvara, Dédéyan Gérard, Demirdjian Héléna, Deville Vincent, Duclert Vincent, Iancu Carol, Kerovpyan Shushan, Khaled Sarra, Lafon Jean-Marc, Louvier Patrick Mistreanu Diana, Piralian-Simonyan Hélène, Rochmann Marie-Christine, Rocton Nicole, Temir Beylerian Nazli, Vernet Marc
Histoire
Vincent Duclert
français
2016
978-2-7535-5130-5

Séminaire de l'IRIS sur les violences de masse : enquêter par l'intime. Sources, méthodes, épistémologie - Séance du 24 avril : Famille (2). Transmissions, traductions

La séance du 24 avril du séminaire interdisciplinaire de l'IRIS (Unité mixte de recherche associant l’EHESS, le CNRS, l’Inserm et l’Université Paris 13)  animé par Anouche Kunth, chargée de recherche au CNRS (Hors EHESS) et Chowra Makaremi, chargée de recherche au CNRS (IRIS) sera consacrée à : 
"Famille (2). Transmissions, traductions", un thème qui sera abordé plus spécifiquement à travers l'entreprise de traduction, avec Janine Altounian (traductrice et essayiste, auteur notamment des Mémoires du génocide arménien. Héritage traumatique et travail analytique, Paris, PUF, 2009) et Chowra Makaremi (Le Cahier d’Aziz, Paris, Gallimard, 2011).

Ces deux héritières de l'histoire génocidaire se sont livrées respectivement à la traduction du journal du père et du témoignage du grand-père offrant ainsi la possibilité de mettre en regard ces deux expériences de transmission-traduction au cours d'une séance croisée, dont la date n'est pas anodine pour porter une parole symbolique en ce jour de commémoration.

24/04/2017
Locaux historiques de la Maison des Sciences de l'Homme : 54 boulevard Raspail 75006 Paris
Famille (2). Transmissions, traductions

Séminaire de l'IRIS sur les violences de masse : enquêter par l'intime. Sources, méthodes, épistémologie - Séance du 24 avril : Famille (2). Transmissions, traductions

La séance du 24 avril du séminaire interdisciplinaire de l'IRIS (Unité mixte de recherche associant l’EHESS, le CNRS, l’Inserm et l’Université Paris 13)  animé par Anouche Kunth, chargée de recherche au CNRS (Hors EHESS) et Chowra Makaremi, chargée de recherche au CNRS (IRIS) sera consacrée à : 
"Famille (2). Transmissions, traductions", un thème qui sera abordé plus spécifiquement à travers l'entreprise de traduction, avec Janine Altounian (traductrice et essayiste, auteur notamment des Mémoires du génocide arménien. Héritage traumatique et travail analytique, Paris, PUF, 2009) et Chowra Makaremi (Le Cahier d’Aziz, Paris, Gallimard, 2011).

Ces deux héritières de l'histoire génocidaire se sont livrées respectivement à la traduction du journal du père et du témoignage du grand-père offrant ainsi la possibilité de mettre en regard ces deux expériences de transmission-traduction au cours d'une séance croisée, dont la date n'est pas anodine pour porter une parole symbolique en ce jour de commémoration.

Famille (2). Transmissions, traductions
24/04/2017
IRIS - Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux

3e Semaine de la mémoire : les femmes dans les génocides du XXe siècle... et aujourd'hui ? Lycée Thierry Maulnier du lundi 27 au vendredi 31 mars 2017 à Nice

Dans le cadre de la Semaine de la mémoire, de l’engagement, de la citoyenneté et de la solidarité internationale, le lycée Thierry Maulnier à Nice accueille chaque année depuis 2015 avec les élèves de 1re technologique et leurs professeurs une programmation variée : expositions, ateliers artistiques, conférences et témoignages, projections de films et représentations théâtrales autour des trois génocides reconnus du XXe siècle.

Cette 3e édition aura pour thème "les femmes dans les génocides du XXe siècle... et aujourd'hui ?"
Intervention de janine Altounian le 29 mars à 9h : "Le rôle déterminant des femmes dans la transmission de mon héritage" 

les femmes dans les génocides du XXe siècle... et aujourd'hui ?
27/03/2017
Lycée Thierry Maulnier à Nice
Syndiquer le contenu