Conférence

Conférence du 17 mai 1987 organisée par la SPP sur Psychanalyse et musique - Le drame du son et du sens avec Jean Gillibert

Participation de Janine Altounian à la conférence organisée le 17 mai 1987 par la Société psychanalytique de Paris (SPP) sur "Psychanalyse et musique, Le drame du son et du sens" avec Jean Gillibert : Présentation du Judaïsme dans la musique de Wagner.

17/05/1987
Société psychanalytique de Paris
Psychanalyse et musique, Le drame du son et du sens

Conférence de Jacques Hassoun le 21 janvier 1992 au MJLF - En quelle langue transmettre le génocide ?

Participation de Janine Altounian à la conférence organisée au MJLF le 21 janvier 1992 avec Jacques Hassoun : "En quelle langue transmettre le génocide ?"

21/01/1992
MJLF Paris
En quelle langue transmettre le génocide ?

Conférence à Aix le 15 mars 1997 - Exil et migrations dans la langue, Être expulsé de sa langue

Participation de Janine Altounian à la conférence organisée par Roland Gori et Jacques Hassoun le 15 mars 1997 à Aix, "Exil et migrations dans la langue, Être expulsé de sa langue".

15/03/1997
Aix
Exil et migrations dans la langue, Être expulsé de sa langue

Prix « Elise M. Hayman Award » 1997 attribué à Janine Altounian par The International Psychoanalytical Association (IPA) : « Honorary Lecture »

Lecture par Janine Altounian du « ELISE M. HAYMAN AWARD » décerné en 1997 par The International Psychoanalytical Association (IPA) à des travaux portant sur « holocauste et génocide ».
METTRE EN MOTS, METTRE EN TERRE, SE DÉMETTRE DES ANCÊTRES
Élaboration d’un travail de deuil chez une analysante héritière du génocide arménien de 1915

L’auteur présente son travail d’élaboration analytique et d’écriture sur la transmission psychique d’un trauma collectif: le génocide des Arméniens de 1915 chez les descendants des survivants. Il montre comment, au sein d’une telle communauté, l’incorporation des objets endeuillés, l’inefficience de l’interdit invalidé par le meurtre devenu loi, l’indifférenciation sexuelle... hypothèquent les processus de transmission. Il met en parallèle la condition déterminante du secret, dégagée par les historiens dans l’entreprise génocidaire, et le sentiment d’illégitimité qui marque la transmission de ce vécu de honte, interroge les modalités d’une telle filiation, le génocide de 1915, non reconnu par l’État héritier du crime, n’étant pas inscrit dans la mémoire occidentale.

Le recueil « Ouvrez-moi seulement les chemins d’Arménie » n’existe que par ou à cause de son noyau, le journal paternel de sa déportation, il peut être considéré comme la mise en perspective, mise en texte - un texte tenant lieu de sépulture dans l’après-coup d’une autre génération et d’une autre culture - d’un trauma collectif et individuel. Il témoigne aussi d’un rapport à l’École démocratique de l’autre, qui tient lieu d’instance médiatrice pour parvenir à resignifier, dans une mise à distance linguistique et donc nécessairement psychique, une expérience insoutenable à l’origine.

Le texte qui va suivre est ma « Honorary Lecture » du « Elise M. Hayman Award » attribué en 1997 à une « présentation de travaux concernant la question ”holocauste et génocide“ ».Il traite en l’occurence de la transmission psychique du double trauma collectif que constituent, chez les descendants des survivants au génocide des Arméniens - perpétré par la Turquie de 1915 - d’une part l’extermination de leurs familles, l’anéantissement du lieu de vie et des référents culturels de leurs ancêtres, d’autre part la dispersion, dans différents pays occidentaux soumis aux dénis et silences de la Realpolitik (Melson 1992), de leurs parents rescapés, dépouillés de tout étayage territorial et linguistique, de toute assise narcissisante pour leur survie psychique.

03/07/1997
The International Psychoanalytical Association
Prix IPA « Elise M. Hayman Award » 1997

Ciclo di incontri "Maestri della psicoanalisi contemporanea" a cura di Mariella Ciambelli

Si apre Venerdì 7 Ottobre 2011 alle 9, il Ciclo di Seminari 'Maestri della psicoanalisi contemporanea', iniziativa che si svolgerà ogni venerdì, presso la Sala Conferenze del Palazzo degli Uffici a via Cortese 29 fino al 4 novembre, ultimo incontro dei cinque in programma. 
L'iniziativa segna l'importante traguardo di realizzare un incontro intersoggettivo tra autorità e allievi al fine di stimolare l'acquisizione di una capacità di ripensare i modelli teorici proposti dai singoli autori in una chiave di lettura contemporanea.

Università degli Studi di Napoli “Federico II” - Polo delle Scienze Umane e Sociali - Dipartimento di Teorie e Metodi delle Scienze Umane e Sociali
Comitato scientifico: Mariella Ciambelli, Barbara De Rosa, Massimiliano Sommantico
Segreteria organizzativa:Alessandra Romano

07/10/2011
Napoli - Università degli Studi di Napoli “Federico II”
Maestri della psicoanalisi contemporanea

Conférence le 25 mars autour du génocide des Tutsi au Rwanda aux Territoires de la Mémoire - Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?

Conférence avec Janine AltounianAlexia Jacques, Jacques Roisin et Béatrice Mukamulindwaorganisée par Les Territoires de la Mémoire dans le cadre de l'exposition sur Le génocide des Tutsi au Rwanda 1994-2019 : Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?

Comment les personnes victimes de génocides ou de telles exactions peuvent-elles se remettre à vivre ? Quelles sont leurs souffrances et leurs espoirs ?
Comment les parents qui, après un génocide, recherchent leurs enfants disparus peuvent-ils tenir alors qu’ils n’ont pas à faire le deuil d’enfants espérés vivants ? Comment comprendre la dégradation de conflits en massacres et génocides ? Quels sont les effets de la transmission du trauma du génocide sur les descendants ? Que nous apprennent les justes du Rwanda et d’ailleurs ?

25/03/2019
La Cité Miroir, place Xavier-Neujean 22 – 4000 Liège
Comment fonctionnent la déshumanisation et la réhumanisation des êtres humains ?
Voir la video
2h20

Actualité de la Psychanalyse à Troyes - Conférence/ Débat le 8 mars : Se dégager du trauma : traduction, cure et écriture

enluminure arménienne
Conférence organisée par Actualité de la Psychanalyse à Troyes le vendredi 8 mars 2019 à 20h30 à l'Institut Universitaire Européen Rachi à Troyes.

Janine Altounian, analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud 
Se dégager du trauma : traduction, cure et écriture

Janine Altounian viendra parler de la dimension clinique et analytique du trauma à travers son histoire personnelle qui s’inscrit dans la tragédie du génocide arménien. Elle insistera sur la force inconsciente de l’impensé du trauma dans sa transmission transgénérationnelle. Elle mettra en évidence le possible dégagement par la cure et l’écriture, des pulsions de vie enfouies sous cet héritage traumatique.

Page 64 de son livre De la cure à l’écriture. L’élaboration d’un héritage traumatique, Janine Altounian propose de « transformer le trésor terrifiant d’un témoignage paternel en un bon objet interne, susceptible d’être porté en soi, aimé, voire de constituer une médiation entre son héritière et ses semblables ».

03/03/2019
Institut Universitaire Européen Rachi - Troyes, 2, rue Brunneval
Se dégager du trauma : traduction, cure et écriture
Voir la video
1h58

Dégagement, au cours de la cure et par l'écriture, des pulsions enfouies dans un héritage traumatique


Conférence de Janine Altounian le 18 octobre 2013 à l'Ecole Belge de Psychanalyste publié sur le site de l’Ecole Belge de Psychanalyse.

Au repos des Chasseurs, 11 Avenue Charle-Albert , 1170 Watermael-Boisfort, Belgique

 

18/10/2013
Ecole Belge de Psychanalyste
Dégagement, au cours de la cure et par l'écriture, des pulsions enfouies dans un héritage traumatique

Le groupe de travail de Liège en collaboration avec Traversées Freudiennes organise le 21 juin 2014 une conférence sur "La dignité humaine – Point de vue psychanalytique" avec Janine Altounian et Jean-Michel Hirt

Le groupe de travail de Liège en collaboration avec Traversées Freudiennes organise le 21 juin 2014 une conférence sur "La dignité humaine – Point de vue psychanalytique" avec Janine Altounian, essayiste, traductrice de Freud et Jean-Michel Hirt, psychanalyste.

La dignité humaine n'est pas un concept psychanalytique. Elle a trouve son usage et son extension dans le champ juridique qui tente ainsi de spécifier ce qui relève de l'humain et ce qui s'·en exclut, face aux bouleversements anthropologiques de l'époque contemporain. Notre soif de comprendre le monde tout autant que la vie psychique incite à passer cette notion au crible de notre attention et à envisager comment la réalite psychique s'articule avec ses assises culturelles. L' œuvre anthropologique de Freud n'a d'ailleurs cessé d'interroger cette articulation.

Deux auteurs apporteront leur contribution à ce questionnement :

Janine Alltounian, essayiste. traductrice de Freud, auteure de plusieurs ouvrages sur l'Arménie : La survivanceL'intraduisibleDe la cure à l'écriture (L'élaboration d'un héritage traumatique); Ouvrez-moi seulement les chemins d'ArménieL'écriture de Freud.

Jean-Michel Hirt, psychanalyste (APF), auteur d'essais sur la croyance religieuse et la vie psychique: Le miroir du prophètePsychanalyse et IslamVestiges du dieu, Athéisme et religiositéLes infidèlesL'insolence de l'amourLe voyageur nocturne, Lire à l'infini le Coran.

21/06/2014
Liège - Belgique
La dignité humaine – Point de vue psychanalytique

Entretiens de psychanalyse de l'Association Psychanalytique de France le 9 et 10 juin 2012 : "Inadmissible pulsion de mort"


Les séances des Entretiens de psychanalyse de l'AFP  du 9 et 10 juin sont consacrées au thème : Inadmissible pulsion de mort .
Directeur de discussion : Jean-François Daubech
Conférenciers : Janine Altounian, André Beetschen et Pascale Michon Raffaitin

Intervention de Janine Altounian : « Dégagement, au cours de la cure et par l'écriture des pulsions de vie enfouies dans un héritage traumatique »

09/06/2012
Fondation Dosne-Thiers, 75009 Paris
Inadmissible pulsion de mort
Syndiquer le contenu