Langue

Fabriques de la langue

Où et comment se fabrique la langue ? Quels sont les lieux où elle se crée, se recrée et se modifie constamment ? L’originalité de cet ouvrage est d’ouvrir, à partir de ces questions, le champ d’une réflexion commune aux psychanalystes, linguistes, philosophes et créateurs littéraires dont les propositions sont ici mises en dialogue. Les études réunies prolongent la position de Saussure, pour qui la question des origines de la langue était indissociable de celle de ses transformations. Les processus de création ou de recréation de la langue, façonnés par les étapes primordiales de la désignation et de la nomination, sont ainsi abordés au croisement de plusieurs approches.
Leur rapprochement fait émerger des points d’ancrage communs, de la dynamique du discours et du transfert dans la cure psychanalytique à celle qui structure le bain sonore et séméiotique dans lequel la langue est transmise aux enfants, ou encore dans ce que révèlent les hypothèses linguistiques sur les origines du langage, dans ce que la traduction comme la création poétique et littéraire nous apprennent sur le langage. L’ensemble montre finalement que si la langue peut enfermer et meurtrir, elle permet aussi de (se) faire exister ou de donner la parole à ceux qui ne l’ont plus.

Fabriques de la langue
Sous la direction de Kostas Nassikas, Emmanuelle Prak-Derrington, Caroline Rossi. Avec les contributions de André Green, Kostas Nassikas, François Rastier, Michel Arrivé, Denis Forest, Didier Bottineau, Caroline Rossi, Bernard Golse, Aliyah Morgenstern, Frédéric François, Emmanuelle Prak-Derrington, Vassilis Alexakis, François Vaucluse, Démosthène Agrafiotis, Alain Wexler, Colette Combe et Janine Altounian.
Le fil rouge
français
2012
414
978-2-13-059126-9

L’intraduisible entre les échos chaleureux et meurtriers d’une même langue

"L’intraduisible entre les échos chaleureux et meurtriers d’une même langue" par Janine Altounian paru in "L’intraduisible, la langue et le lien social", n°90 de la Revue Cliniques méditerranéennes, érès, 2014, sous la direction de Rajaa STITOU, avec la participation de Houria ABDELOUAHED, Janine ALTOUNIAN, Michèle BENHAIM, Frédérique-F BERGER, David BERNARD, Michel BLAY, Livio BONI, Vincent BOURSEUL, Barbara CASSIN, Déborah DERONZIER, Luc FAUCHER, Roland GORI, Anne-Sophie GUILLEN, Lise HADDOUK, et Derek HUMPHREYS.

Qu’en est-il du rapport à l’intraduisible à l’ère de la mondialisation, des transformations des liens langagiers, des nouvelles technologies de la communication et de leur façon d’interpréter le monde ?
Comment l'intraduisible est-il investi et transmis dans une époque où domine la fureur des normes ? Les discours normatifs contemporains favorisent une novlangue qui incite à suturer la béance qui les sous-tend, essentielle à la fabrique de la subjectivité. Quelles en sont les conséquences sociales, politiques et psychopathologiques ? Dans une perspective résolument pluridisciplinaire, ce numéro met en question la folle croyance en un tout-savoir sur la langue. L’intraduisible est ici approché à travers ses résonances subjectives dans le transfert, au cœur d'une pratique de l'analyse qui révèle l'inévitable « créolisation » des discours.

Cliniques méditerranéennes
30/10/2014
français
L’intraduisible entre les échos chaleureux et meurtriers d’une même langue
2014

Colloque international de l'INALCO du 7 au 11 décembre 2017 « Politique européenne d’accueil, éthique de la traduction »

Organisé par le Groupe SOS Jeunesse, le Centre d'étude et de Recherche sur les Littératures et les Oralités du Monde de l'Inalco, la Technische Universität de Dresden, en partenariat avec ISM Interprétariat, le colloque se déroule du 7 au 9 décembre à l'auditorium de l’Inalco et propose d'aborder un certain nombre de questions sur la politique européenne d'accueil : Que serait une éthique de la traduction appliquée à la politique européenne d'accueil des migrants ? Quelles valeurs, quels repères pourraient orienter la manière dont les travailleurs sociaux des pays européens accueillent la langue de l’autre ? Nous espérons que tous les panels, tous les intervenants pourront apporter des éléments de réponse à cette question.

Intervention de Janine Altounian, essayiste, co-traductrice de Freud en Français, le 7 décémbre : L’héritier de survivants, « migrants » des années 20, peut-il affronter les « migrants » d’aujourd’hui ? -

Politique européenne d’accueil, éthique de la traduction
07/12/2017
INALCO - Paris

Colloque international de l'INALCO du 7 au 11 décembre 2017 « Politique européenne d’accueil, éthique de la traduction »

Organisé par le Groupe SOS Jeunesse, le Centre d'étude et de Recherche sur les Littératures et les Oralités du Monde de l'Inalco, la Technische Universität de Dresden, en partenariat avec ISM Interprétariat, le colloque se déroule du 7 au 9 décembre à l'auditorium de l’Inalco et propose d'aborder un certain nombre de questions sur la politique européenne d'accueil : Que serait une éthique de la traduction appliquée à la politique européenne d'accueil des migrants ? Quelles valeurs, quels repères pourraient orienter la manière dont les travailleurs sociaux des pays européens accueillent la langue de l’autre ? Nous espérons que tous les panels, tous les intervenants pourront apporter des éléments de réponse à cette question.

Intervention de Janine Altounian, essayiste, co-traductrice de Freud en Français, le 7 décémbre : L’héritier de survivants, « migrants » des années 20, peut-il affronter les « migrants » d’aujourd’hui ? - A cette occasion, pour étayer son propos, elle diffusera deux extraits du Témoignage de Zépur Medzbakian, rescapée du génocide des Arméniens, livré dans un entretien avec Zoé Varier dans le cadre d'un reportage de Robert Fisk sur le génocide arménien, et diffusé le 11 mai 2005 et le 9 octobre 2006 sur France Inter dans l'émission de Daniel Mermet : "Là-bas si j'y suis"

1er extrait sur la déportation des Arméniens pendant le génocide  (durée : 8 mn)
 

2è extrait sur l'intégration des Arméniens en France après le génocide (durée : 11 mn) 

 

07/12/2017
Inalco (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) 65 rue des grands moulins, 75013 Paris
Politique européenne d’accueil, éthique de la traduction

Interview de Janine Altounian dans « Les Vendredis de la philosophie » sur France Culture le 28 mars 2003

Emission consacrée à "Traduire la philosophie" sur France Culture : Janine Altounian, traductrice, essayiste

Janine Altounian, essayiste et traductrice est l'invitée de François Noudelmann sur France Culture dans Les Vendredis de la philosophie, émission enregistrée le 7 février et diffusée le 28 mars 2003. Janine Altounian est co-traductrice de Freud depuis 1970 et responsable de l'harmonisation dans l'équipe éditoriale des Oeuvres Complètes de Freud aux Presses Universitaires de France. Elle est aussi un des membres fondateurs d'AIRCRIGE (Association internationale de recherche sur les crimes contre l'humanité et les génocides). Elle revient ici sur son dernier ouvrage, L'écriture de Freud : Traversée traumatique et traduction, publié aux PUF en 2003.

 

12 mn
français

Séminaire du 11 février 2017 organisé par la Société de Psychanalyse Freudienne à Marseille en collaboration avec Jacques Félician : " Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos"

La Société de Psychanalyse Freudienne propose le 3ème samedi du mois un séminaire à Marseille organisé par Caroline Gros en collaboration avec Jacques Félician sur le thème " Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos".

Janine Altounian, germaniste, traductrice et essayiste est l'invitée de la séance du samedi 11 février :  “Savoir faire avec les restes : les mains des survivants à l’ouvrage de la vie”.

Ses derniers ouvrages parus sont De la cure à l'écriture, Élaboration d'un héritage traumatique, PUF 2012, Mémoires du génocide arménien, Héritage traumatique et travail analytique, PUF, 2009

« Ce qui est appris par l’expérience » (Eschyle), lorsque celle-ci se réclame de la psychanalyse, nous renvoie à ce que nous tenons pour un universel depuis Freud : l’acte d’une parole adressée à l’Autre et ses effets. L’écueil n’est-il pas alors de négliger comment cela est possible et qui, en dehors de nos expressions verbales, en est au fondement : soit la constitution, chez l’enfant, de l’espace à partir du sentir impliquant pour le corps un « se mouvoir », l’édification du schéma corporel face au chaos originel, les premières marques rythmiques d’une acquisition de la temporalité.

11/02/2017
La Boate, Marseille
Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos

Séminaire du 11 février 2017 organisé par la Société de Psychanalyse Freudienne à Marseille en collaboration avec Jacques Félician : " Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos"

La Société de Psychanalyse Freudienne propose le 3ème samedi du mois un séminaire à Marseille organisé par Caroline Gros en collaboration avec Jacques Félician sur le thème " Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos".

Janine Altounian, germaniste, traductrice et essayiste est l'invitée de la séance du samedi 11 février :  “Savoir faire avec les restes : les mains des survivants à l’ouvrage de la vie”.

Ses derniers ouvrages parus sont De la cure à l'écriture, Élaboration d'un héritage traumatique, PUF 2012, Mémoires du génocide arménien, Héritage traumatique et travail analytique, PUF, 2009.

Séminaire "Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos"
11/02/2017
La Boate, Marseille

Cérémonie d’achèvement de la traduction des Œuvres complètes de Freud du 4 novembre 2015


A l'occasion de la parution du dernier des vingt volumes des Oeuvres complètes de Sigmund Freud, qui scelle l'achèvement de la traduction des œuvres complètes de Freud, sous la direction de Jean Laplanche. Les Presses Universitaires de France et la Fondation Jean Laplanche célèbrent le 4 novembre 2015 l'achèvement d'une entreprise éditoriale de prestige à la Fondation Simone et Cino del Duca, à l'Institut de France, en présence de Christophe Dejours, Monique Labrune, Pierre Cotet, Janine Altounian, Alain Rauzy et François Robert.
Les discours prononcés par chacun d'entre eux sont disponibles ci-dessous : ils sont également téléchargeables sur le site des PUF. Dans son discours, Janine Altounian témoigne de son pacours au sein de l'équipe de traduction durant ces trente années et du plaisir à ce travail partagé avec ses collègues. 

L'ensemble de la cérémonie du 4 novembre 2015 est disponible au format audio ci-dessous. 

Cérémonie d’achèvement de la traduction des Œuvres complètes de Freud du 4 novembre 2015
Sigmund Freud
Oeuvres complètes de Freud
Direction scientifique : Jean Laplanche. Direction de la publication : André Bourguignon, Pierre Cotet. Notices, notes et variantes : Alain Rauzy. Harmonisation : Janine Altounian. Glossaire et index : François Robert.
français
2019

« Freud, une langue de rêve » : conférence de Psychiatrie française du 15 mars 2004

Janine Altounian : la langue du rêve chez Freud

Freud, une langue de rêve : conférence tenue le 15 mars 2004  aux Conférences de Psychiatrie française à l’hôtel Lamoignon.
 
15/03/2004
Hôtel Lamoignon - Paris
Le rêve au coeur de la psychanalyse freudienne
Voir la video

Oeuvres complètes de Freud : collection "Oeuvres complètes de Freud" des PUF

Textes co-traduits par Janine Altounian dans la collection Oeuvres complètes de Freud

Liste complète sur le site de l'éditeur


Directeurs de collection

La direction scientifique des OCF.P est assumée par Jean Laplanche, normalien, médecin-psychiatre et psychanalyste, professeur émérite à l’Université Paris VII et propagandiste infatigable de l’œuvre freudienne. Il dirige également aux PUF les collections « Voix nouvelles en psychanalyse », « Bibliothèque de psychanalyse » et « Petite bibliothèque de psychanalyse » avec Jacques André

Comité éditorial des OCF.P (de gauche à droite) : Michel Prigent, François Robert, Pierre Cotet, Jean Laplanche, Pierre Angoulvent, Janine Altounian, Alain Rauzy, André Bourguignon.  (Photo © Baudoin Picard, PUF, 1988.)

 

Il est lui-même auteur d’une œuvre qui conjugue une approche rigoureuse de la pensée du maître viennois et une élaboration de nouveaux cadres théoriques pour la psychanalyse. Parmi ses nombreux ouvrages, on peut citer Nouveaux fondements pour la psychanalyse, Problématiques ou encore le Vocabulaire de la psychanalyse, qu’il co-signa avec J.-B. Pontalis.

Pierre Cotet
assure la direction éditoriale. François Robert est le précieux spécialiste de la terminologie ; il enseigne d’ailleurs la traductologie. Janine Altounian, « gardienne du trésor de la langue allemande » est la « mémoire vigilante » de l’équipe : c’est elle qui veille à l’harmonisation des textes. Alain Rauzy, médecin et psychiatre, a en charge tout l’apparat critique et vérifie les — nombreuses — notes de bas de page.

Comité éditorial des OCF.P (de gauche à droite) : Michel Prigent, François Robert, Pierre Cotet, Jean Laplanche, Pierre Angoulvent, Janine Altounian, Alain Rauzy, André Bourguignon.  (Photo © Baudoin Picard, PUF, 1988.)

Oeuvres complètes de Freud : collection "Oeuvres complètes de Freud" des PUF
Sigmund Freud
Oeuvres complètes de Freud
Sous la direction de Jean Laplanche, André Bourguignon, Pierre Cotet : traduit de l'allemand par Janine Altounian, André Bourguignon, Pierre Cotet, Alain Rauzy, François Robert et al.
français
2002
Syndiquer le contenu