psychanalyse clinique

L’intraduisible entre les échos chaleureux et meurtriers d’une même langue

"L’intraduisible entre les échos chaleureux et meurtriers d’une même langue" par Janine Altounian paru in "L’intraduisible, la langue et le lien social", n°90 de la Revue Cliniques méditerranéennes, érès, 2014, sous la direction de Rajaa STITOU, avec la participation de Houria ABDELOUAHED, Janine ALTOUNIAN, Michèle BENHAIM, Frédérique-F BERGER, David BERNARD, Michel BLAY, Livio BONI, Vincent BOURSEUL, Barbara CASSIN, Déborah DERONZIER, Luc FAUCHER, Roland GORI, Anne-Sophie GUILLEN, Lise HADDOUK, et Derek HUMPHREYS.

Qu’en est-il du rapport à l’intraduisible à l’ère de la mondialisation, des transformations des liens langagiers, des nouvelles technologies de la communication et de leur façon d’interpréter le monde ?
Comment l'intraduisible est-il investi et transmis dans une époque où domine la fureur des normes ? Les discours normatifs contemporains favorisent une novlangue qui incite à suturer la béance qui les sous-tend, essentielle à la fabrique de la subjectivité. Quelles en sont les conséquences sociales, politiques et psychopathologiques ? Dans une perspective résolument pluridisciplinaire, ce numéro met en question la folle croyance en un tout-savoir sur la langue. L’intraduisible est ici approché à travers ses résonances subjectives dans le transfert, au cœur d'une pratique de l'analyse qui révèle l'inévitable « créolisation » des discours.

Cliniques méditerranéennes
30/10/2014
français
L’intraduisible entre les échos chaleureux et meurtriers d’une même langue
2014

Quels traitements pour l’effraction traumatique ? Apports de la clinique et de la pratique psychanalytique

Trauma, stress post-traumatique, effraction, sidération… Face à la multiplicité des traumatismes – individuel, collectif, accident, génocide, agression sexuelle… – doit-on parler d’une ou de diverses cliniques ? Quel type de cure proposer après un traumatisme ? Ces traitements relèvent-ils de modalités thérapeutiques et transférentielles spécifiques ? Peut-on en faire une modélisation théorique ? Et qu’en est-il des « brief therapy », type déchoquage, plus à la mode actuellement qu’un travail psychanalytique qui prend en compte la temporalité du sujet ? Existe-t-il des pratiques de soins de groupe du type ateliers artistiques ? Enfin, peut-on prévenir les troubles psychosociaux dont l’ampleur se révèle aujourd’hui ?

Dans de multiples lieux institutionnels des cliniciens, psychiatres, psychologues, psychanalystes avec des infirmiers, des travailleurs sociaux accueillent leurs contemporains en souffrance du fait de blessures psychiques. La question du traumatisme est au cœur de leur pratique.
Cet ouvrage dirigé par Laurent Tigrane Tovmassian et Hervé Bentataparu en 2014 dans la collection Explorations psychanalytiques des éditions In Press, les aidera à repenser ce concept plus que jamais actuel et à se réinterroger sur sa prise en charge.

Ce questionnement a fait l'objet d'une journée d'étude en février 2014 organisée par l'URFT, l'Unité de Recherche et de Formation sur le Traumatisme : Quels traitements pour l’effraction traumatique ? “Le traumatisme dans tous ses éclats”.

Quels traitements pour l’effraction traumatique ? Apports de la clinique et de la pratique psychanalytique
Sous la direction de Laurent Tigrane Tovmassian et d'Hervé Bentata.Avec les contributions de : Janine Altounian, Claude Barrois, Hervé Bentata, Françoise Biermann, Thierry Bokanowski, Carole Damiani, Françoise Davoine, Emmanuel Declercq, Olivier Douville, Jean-Max Gaudillière, Jean Gortais, Pierre Kammerer, Simone Korff Sausse, François Lebigot, Dominique Lhuilier, Richard Lopez, Jean-Claude Métraux, Jacques Press, François Richard, Jacques Roisin, Marianne Rose, René Roussillon, Laurent Tigran Tovmassian, Régine Waintrater.
Explorations psychanalytiques
2014
312
978-2-84835-293-0

Le séminaire “Besoin de croire” accueille Janine Altounian pour un échange sur son dernier ouvrage "L’effacement des lieux"

Le 3 mars 2020, le séminaire “Besoin de croire” accueillait Janine Altounian pour un échange sur son dernier ouvrage L’effacement des lieux Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freudparu aux PUF en 2019.

Réécoutez son intervention en podcast sur le site de la revue transculturelle L'Autre
:


Recourant à l'autobiographie et à la psychanalyse, Janine Altounian témoigne de son expérience d'analysante singulière, ayant travaillé d'une part à la traduction des survivants au trauma de l'effacement, d'autre part à celle des Œuvres complètes de Freud sous la direction de Jean Laplanche. Cherchant à traduire les traces d'une disparition d'une culture et de ses lieux afin d'en inscrire l'effacement, elle décline les conditions de cette traduction selon les trois perspectives suivantes :
- Une expérience d'effacement demande à être traduite dans la langue de l'autre pour s'inscrire dans le monde.
- C'est par ce travail de traduction que les héritiers d'un crime de masse peuvent subjectiver et transmettre leur histoire.
- Ce travail de traduction requiert plusieurs générations avant que ce qui a pu être « traduit » au « pays d'accueil » s'inscrive dans le champ culturel et politique de celui-ci.

03/03/2020
Maison des adolescents de Cochin, 97 Bd de Port Royal, 75014 Paris
Séminaire “Besoin de croire”

Le séminaire “Besoin de croire” accueille Janine Altounian pour un échange sur son dernier ouvrage "L’effacement des lieux"

Le 3 mars 2020, le séminaire “Besoin de croire” accueillait Janine Altounian pour un échange sur son dernier ouvrage L’effacement des lieux Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freudparu aux PUF en 2019.

Le séminaire est animé par Julia Kristeva (Paris 7), et Marie Rose Moro (Paris 5) avec Brigitte Moise-Durand et Daniel Delanoë. Des invités viendront présenter leurs idées et travaux au cours de l’année.
Ces séminaires ont été créés il y a 7 ans par Julia Kristeva en 20131 dans le cadre de l'AIEP (Association Internationale d’Ethnopsychanalyse : www.transculturel.eu) avec le soutien de la Maison des Adolescents - Maison de Solenn (www.maisondesolenn.fr) de l'Hôpital Cochin/Université de Paris Descartes.

Séminaire “Besoin de croire”
03/03/2020
Maison des adolescents de Cochin, 97 Bd de Port Royal, 75014 Paris

Rencontre - Débat organisé par la revue L'autre le 19 juin 2017 : "Faire de la diversité une chance. Comment ?” En littérature en clinique et dans la vie

A l'occasion de la parution du 50ème numéro, la revue transculturelle L'autrepour penser autrement la clinique et les grandes questions de société,  publiée par les Editions la pensée sauvage, organisent une rencontre - débat le 19 juin 2017: 


"Faire de la diversité une chance. Comment ?”
En littérature, en clinique et dans la vie

Avec Valerie Zenatti, écrivaine et traductrice d’A. Appelfeld et Janine Altounian, écrivaine et traductrice de Freud.

"Faire de la diversité une chance. Comment ?”
19/06/2017
Maison de Solenn - Paris

Rencontre - Débat organisé par la revue L'autre le 19 juin 2017 : "Faire de la diversité une chance. Comment ?” En littérature en clinique et dans la vie


A l'occasion de la parution du 50ème numéro, la revue transculturelle L'autre, pour penser autrement la clinique et les grandes questions de société,  publiée par les Editions la pensée sauvage, organisent une rencontre - débat le 19 juin 2017: 

"Faire de la diversité une chance. Comment ?”

En littérature, en clinique et dans la vie

Avec Valerie Zenatti, écrivaine et traductrice d’A. Appelfeld et Janine Altounian, écrivaine et traductrice de Freud.

Un débat animé par Zoé Varier, D’ici, d’ailleursFrance Inter.

Suivi d’une surprise musicale avec Geneviève Welsh et invités

Accompagnées de Marion Feldman – psychologue, Jonathan Ahovi – psychiatre, Malika Bennabi – psychologue, Thierry Baubet – rédacteur en chef de la revue, Daniel Derivois – psychologue, Marie Rose Moro, directrice scientifique de la revue et l’ensemble du comité de rédaction de la revue.

Lundi 19 juin 2017 de 18H à 21H, à la Maison de Solenn, salle Lebovici, 97 bd de Port Royal, 75014 Paris

19/06/2017
Maison de Solenn - Paris
"Faire de la diversité une chance. Comment ?” - Fécondité de la traduction
Syndiquer le contenu