Présences du traducteur

Cet ouvrage publié chez Classiques Garnier en juin 2021 examine la présence du traducteur dans quatre domaines essentiels : l’enseignement de la traduction ; l’importance de la fonction créative et de l’écriture dans le processus de traduction ; l'ancrage de l'activité de traduction dans l’inconscient ; enfin l’histoire des discours des traducteurs.

Si le processus de transfert linguistique et culturel est au coeur de la traductologie, il a fallu attendre la fin du XXe siècle pour que l'on s'intéresse au traducteur lui-même. Cet ouvrage montre sa présence croissante dans quatre domaines essentiels de ce qui est désormais considéré comme un métier en soi : l'enseignement de la traduction ; l'importance de la fonction créative et de l'écriture dans le processus traductif ; l'ancrage partiel de l'activité traductive dans l'inconscient (la traduction comme modèle d'interprétation du travail de l'inconscient chez Freud, comme désir de revenir à la « langue originaire » chez Walter Benjamin) ; enfin l'histoire des discours des traducteurs, révélatrice de l'espace de liberté conquis peu à peu.

Contribution de Janine Altounian :Traduction linguistique et traduction psychique.

Table des matières