Cet ouvrage collectif Les figures de la cruauté - Entre civilisation et barbarie, publié en 2016 est issu du séminaire Schibboleth — Actualité de Freud organisé pour la saison 2014-2015 sur le thème « Les figures de la cruauté », en six séances.

Enjeu dans le développement de l’enfant, dans certaines expériences adolescentes, dans le rapport à l’autre, on la retrouve aussi dans les étapes d’une civilisation, dans les rituels structurant la vie d’une société et des sociétés ensemble (le sacrifice, la guerre…) ou encore dans l’art, dans la littérature. La place que lui font une époque, une pensée, peut caractériser un état de civilisation et de culture – ou de barbarie.

Omniprésente dans le monde contemporain, elle se manifeste dans la vie politique, dans l’espace du travail, scolaire, médiatique, virtuel, mais aussi dans l’univers familial. C’est pourquoi, dans cet ouvrage, la cruauté n’est pas pensée comme une abstraction métaphysique ou sociologique, mais comme une réalité psychique,  affectant des sujets (individus et groupes) bien réels. Banalité du mal, pulsion de mort, emprise, destructivité, sadisme… Plus de 40 intellectuels (historiens, philosophes, psychiatres, psychanalystes, sociologues…) s’attachent ensemble à aborder notre époque en considérant la cruauté comme une notion psychopathologique, comme un indice culturel et comme un symptôme du « Malaise dans la civilisation ».

Intervention de Janine Altounian à la séance du 19 mars 2015 sur La cruauté dans les cultures et les idéologies :  « un héritage irrecevable ne peut être reçu que traduit dans une autre langue ».  

Editeur : 
In Press
Année de publication: 
2016
Présentation de l'éditeur :

Violences au travail, violences familiales, sociétales et politiques… Les violences par la terreur sont aujourd’hui au cœur de l’actualité. Elles sont génératrices de traumatismes psychiques, pour les sujets qui y sont  directement mais aussi indirectement exposés. Et dans la clinique particulière des traumatismes psychiques se trouve au devant une perte du sentiment de continuité de l’existence, une rupture du lien social, du lien à l’autre.

Cet ouvrage Traumatisme, lien  social et éthique  dont les textes sont issus du colloque organisé en avril 2015 par l'URFT à la bourse de St Denis, déplie les liens réciproques entre effraction traumatique et lien social. Y aurait-il un auto engendrement allant du délitement du lien social vers la violence sociale qui elle-même produirait une plus grande rupture de ce lien ?

De telles questions ouvrent sur l’importance du lien social dans son aspect thérapeutique, et sur celle d’une éthique dans la pratique du clinicien, éthique qui se doit de rester à l’écoute de chaque sujet en particulier.

Editeur : 
In Press
Année de publication: 
2016
Traumatismes, lien social et éthique
Résumé
Une réflexion collective sur les enjeux cliniques et politiques du transmettre en psychiatrie.
La haine de la psychanalyse et de la psychothérapie institutionnelle, la haine de l’inconscient font rage et engendrent des campagnes qui affolent l’opinion par le biais de calomnies qui tournent sur Internet et dans de nombreux médias. Le récent plan Autisme en est un symptôme politique accablant. Comment en sommes-nous arrivés là ? L’association La Criée reprend à bras le corps un de ses motifs fondateurs dans un mouvement de mise au travail du Collectif.Des cultures, des civilisations ont pu disparaître sous nos yeux au profit d’une homogénéisation. Rien ne nous dit qu’il n’en sera pas de même pour nos pratiques, marquées par la psychothérapie institutionnelle et la psychanalyse, si nous n’avons pas le souci de les transmettre.
Transmettre suppose un processus dialectique de dessaisissement chez les uns et de réappropriation/réinvention chez les autres. Encore faut-il aussi qu’il n’y ait pas empêchement, voire interdiction d’une telle transmission, en contradiction flagrante avec l’entreprise de formatage actuelle qui prône une non-pensée.
 

Editeur : 
Eres
Année de publication: 
2016
Transmettre : Psychiatrie, psychanalyse, psychothérapie institutionnelle
“Translation as Innovation - Bridging the Sciences and the Humanities” was the theme of the second biennial conference in 2012 coordinated through a partnership between the Center for Translation Studies at the University of Illinois and the Centre d’Études sur la Traduction at the University of Paris Denis-Diderot. The proceedings of that conference - Congrès bisannuel 2012 «Traduction et Innovation : une passerelle entre les sciences et les humanités» - collected here, examine the role of translation in the transmission of knowledge, particularly in the sciences, recognizing translation as a non-neutral activity and instead as an act that may enhance topic awareness or even generate debate.

Contribution of Janine Altounian : “Traduire ce qui n’a pu se dire” 
 

Editeur : 
Dalkey Archive
Année de publication: 
2016
Translation as Innovation - Bridging the Sciences and the Humanities
Cent ans après les faits, le génocide des Arméniens n’est toujours pas reconnu par la Turquie, héritière de l’Empire ottoman. Devenu au cours du XXe siècle un enjeu politique, le génocide est, dans le cas arménien, non seulement un objet d’histoire mais aussi un objet politisé, ce qui influe sur les formes de ses représentations. Les contributions de cet ouvrage proposent une approche pluridisciplinaire, analysant à la fois la réception de l’évènement en France et les formes de ses représentations dans la littérature et les arts.
Contribution de Janine Altounian : « Quelques représentations en palimpseste lors d’un séjour au pays des ancêtres »
Avec une préface de Vincent Duclert.

Sommaire
Recherche et enseignement du génocide des Arméniens
Représentations et écritures littéraires du génocide des Arméniens
Représentations et créations artistiques du génocide des Arméniens
Quête de mémoire et recherche de sens en Turquie

Introduction

 

Année de publication: 
2016
Exprimer le génocide des Arméniens
« Pour comprendre la psychanalyse, écrivait Freud en 1922, le mieux est encore de s'attacher à sa genèse et à son développement. » C'est ce principe d'un dialogue constant entre les origines de la découverte freudienne et son évolution que les auteurs de ce Dictionnaire ont adopté. Leur but est de permettre aux lecteurs d'aujourd'hui de découvrir ou de parcourir l'oeuvre de Freud en suivant la manière dont elle s'est forgée et développée.

Ce Dictionnaire, le premier du genre, revient sur les sources de la psychanalyse de Freud, tout en montrant comment son invention s'inscrit à la croisée de plusieurs traditions. Il s'attache aussi à envisager l'entreprise freudienne en fonction de son héritage et de sa postérité. Il évoque enfin ses échanges avec tous les domaines de réflexion et de création qu'elle n'a cessé de côtoyer (philosophie, littérature, anthropologie, histoire). Ainsi, ce Dictionnaire témoigne de la vitalité d'une oeuvre qui demeure parmi les plus considérables de l'histoire de la pensée.
Soixante-quinze spécialistes de Freud, internationaux et français, associés à des universitaires issus du domaine de la psychanalyse autant que des champs multiples des sciences humaines, explorent l'univers freudien selon une approche renouvelée et diversifiée. Ils offrent autant de points de repère et d'analyses approfondies qui permettent d'en avoir une vision d'ensemble et de le rendre accessible au plus grand nombre.

Editeur : 
Bouquins
Année de publication: 
2015
Dictionnaire Freud

Résumé

Dans le prolongement des trois premiers ouvrages de la collection Chemins Croisés, ce recueil migrations/translations met au travail ce qui se joue autour du passage des frontières qu'elles soient géographiques, politiques, sociales ou qu’elles se trouvent dans la langue ou entre les langues. Ce ne sont pas seulement les migrations du xxie siècle qui sont évoquées ici: l’objectif de cet ouvrage est plus vaste. Il sera aussi bien question de récits de migrations, de représentations de la figure du migrant ou de l’étranger, des voix ou des lettres migrantes de la littérature du Moyen Âge à celles de la postmodernité, que d’interrogations plus théoriques sur les espaces et la figuration du seuil dans les domaines artistiques, qu’il s’agisse de littérature, de peinture, de musique ou de cinéma. Les différents chapitres mettent en relation les problématiques historiques, littéraires, esthétiques et métaphysiques à travers lesquelles se déclinent la question des migrations et des exils mais aussi le paradigme de la traduction.

Janine Altounian – Prologue. Quelle destination pour un manuscrit laissé en errance ?

Année de publication: 
2015
migrations/translations
Comme nul autre, le 20e siècle aura été marqué par l’expérience génocidaire et les exterminations de masse. Ces événements ont imprimé une marque indélébile dans l’histoire de l’humanité, et ont suscité pour cette raison une réflexion inédite qui tente de prendre la mesure de l’expérience de l’extermination de groupe. Que signifie être la cible d’un plan d’extermination du groupe auquel on appartient ? Comment y survit-on ? Quelles sont les oreilles pour entendre un tel témoignage ? De quoi témoigne-t-on lorsqu’on a passé par la sujétion la plus ultime ? Peut-on produire une preuve de cette expérience ? Les textes réunis dans ce volume tentent d’indiquer des réponses à ces questions, afin de commencer à mieux cerner cette figure à la fois aporétique et incontournable qu’est le témoin à l’époque de la survivance.

Cet ouvrage paru en 2014 est issu des actes du Colloque "Témoignage et Survivance"  du 29 avril 2010 à Genève.

Contribution de Janine Altounian : "Exhumer une trace, faire entendre une voix requiert plusieurs générations ".

Editeur : 
MétisPresses
Année de publication: 
2014
Témoignage et survivance
Publication de l'ouvrage Le langage, malgré tout - Annuel de l’Association psychanalytique de France paru en 2014 aux Puf sous la direction de Laurence Kahn autour de J-B Pontalis, la NRP et l'AFP et les contributions de Janine Altounian, Didier Anzieu, Claude Barazer, Dominique Clerc, Corinne Ehrenberg, Mathilde Girard, Edmundo Gómez Mango, Jean Laplanche, Jean-Michel Lévy, J.-B. Pontalis, Guy Rosolato, Jean-Yves Tamet.

Contribution de Janine Altounian : « Dégagement, au cours de la cure et par l'écriture des pulsions de vie enfouies dans un héritage traumatique ».

Editeur : 
PUF
Année de publication: 
2014
Le langage malgré tout  - Annuel de l'AFP 2014