" L’humour d’une particule ", in L’humour dans l’œuvre de Freud, Éd. Two Cities, 1989.
Ouvrage: 
L’humour dans l’œuvre de Freud
Année de publication: 
1989
Langue: 
français
Couverture: 
L’humour d’une particule
« Viol et silence » in Les Temps Modernes, déc. 1988, n°509.
Revue: 
Les Temps Modernes
Année de publication: 
1988
Langue: 
français
Couverture: 
Viol et silence
« De l’Arménie perdue à la Normandie sans place » in Les Temps Modernes, juil/sept 1988, n° 504/506, Arménie-Diaspora, mémoire et modernité.
Revue: 
Les Temps Modernes
Année de publication: 
1988
Langue: 
français
Couverture: 
De l’Arménie perdue à la Normandie sans place
« Faute de parler ma langue/ L’arménien qui me parle, que je ne parle pas » in Les Temps Modernes, mai 1986, n° 478. 
Revue: 
Les Temps Modernes
Année de publication: 
1986
Langue: 
français
Couverture: 
Faute de parler ma langue/ L’arménien qui me parle, que je ne parle pas
Revue: 
Revue Française de Psychanalyse
Année de publication: 
1983
Langue: 
français
Couverture: 
Traduire Freud ? - Singularité d’une écriture
Janine Altounian, Vahram Altounian, Krikor Beledian. « Terrorisme d’un génocide - Tout ce que j’ai enduré des années 1915 à 1919 » in Les Temps Modernes, fév. 1982, n° 427. 

Voir le symposium qui s'est tenu à Bâle les 12-13 Novembre 2005 :  Wanted for the future - historical clarification! Armenians, Turks, and  Europe in the shadow of World War I avec  l'intervention de Valentina Calzolari (Université de Genève – Centre de recherches arménologiques) sur " 1915 dans la littérature arménienne". 

Pour illustrer le témoignage de Vahram Altounian, on pourra se reporter à cette émission diffusée sur France 2 le 24 avril 2016, à l'occasion du 101ème anniversaire des commémorations du génocide des Arméniens, "Chrétiens orientaux : foi, espérance et traditions" sur l'arrivée et à l'installation des Arméniens à Marseille.

Voici les dernières lignes de son Journal :

« En novembre 1919 on a pris le bateau et on est arrivé à Marseille sept jours plus tard, c’est-à-dire en décembre. Le 2 décembre, le soir nous étions à Lyon [...] Trois mois plus tard, j’ai compris que mon frère voulait s’en aller à Paris [...] Il m’a emmené avec lui [...] Le 7 aout, c’était le mariage d’Artine. Moi, je suis resté ici; eux, ils sont partis à Paris pour se marier à l’église arménienne. Ils y ont célébré aussi le mariage de Manoug.»

 

 

Revue: 
Les Temps Modernes
Année de publication: 
1982
Langue: 
français
Couverture: 
Terrorisme d’un génocide - Tout ce que j’ai enduré des années 1915 à 1919
« À la recherche d’une relation au père, soixante ans après un génocide » in Les Temps Modernes, déc. 1978, n° 389.
Revue: 
Les Temps Modernes
Année de publication: 
1978
Langue: 
français
Couverture: 
À la recherche d’une relation au père, soixante ans après un génocide
« Une Arménienne à l’école » in Les Temps Modernes, août/sept 1977, n° 373/374.

 

Revue: 
Les Temps Modernes
Année de publication: 
1977
Langue: 
français
Couverture: 
Une Arménienne à l’école
« Une Arménienne à l’école » in Le Groupe familial, n° 76, juil. 1977, "Migration et vie familiale"; Les Transplantations culturelles, compte rendu d’une table ronde avec Hugues Liborel, Jean Ormezzano, Janine Altounian, Nissim Lévy.
Revue: 
Le Groupe familial
Année de publication: 
1977
Langue: 
français
Couverture: 
Une Arménienne à l’école