La transmission du phylactère familial : une traversée miraculeuse en héritage, de 1865 à nos jours


Expertise du phylactère par Davit Ghazaryan, chercheur spécialisé dans les manuscrits anciens au Matenadaram Museum.

Archéologie d'un des plus longs phylactères de l'histoire daté de 1865 :

La redécouverte de cet héritage et le début de l'aventure a commencé à Paris en 2016. Le 21 juin, à la Maison des étudiants arméniens de Paris, démarre un travail de recensement conduit par Davit Ghazaryan, chercheur spécialisé dans les manuscrits anciens au Matenadaram Museum, sollicité par Janine Altounian sur les conseils de Varvara Basmadjian et de Mikaël Nichanian pour expertiser et faire un sort à ce rouleau précieux reçu en héritage. Le Matenadaran ou Institut Machtots de recherches sur les manuscrits anciens est l'un des plus riches dépôts de manuscrits et de documents au monde. Situé à Erevan, la capitale arménienne, il compte plus de 17 000 manuscrits et environ 300 000 documents d'archives.

 

1- Genèse d'un héritage : à rebours de l'Histoire...

C'est grâce à Anna Leyloyan-Yekmalyan, historienne d'art et maître de conférences à l'INALCO, qui dirige la Maison des étudiants arméniens ainsi qu'à Varvara Basmadjian, historienne de l’art et professeure à l'Université Paris XIII, et Mikaël Nichanian historien et conservateur des bibliothèques chargé des collections arméniennes à la BnF, que Janine Altounian se rapproche en 2016 de Davit Ghazarian pour expertiser le phylactère familial avant de se décider d'en faire don à la BnF 2 ans plus tard, en 2018. Cette séance d'expertise a donné lieu à un travail minutieux de prises de clichés photographiques - notamment des enluminures exposées ci-dessous - grâce au savoir-faire de la fille de Janine Altounian, Anne Chevrier, artiste peintre spécialisée dans la peinture décorative à l'huile et le trompe-l'oeil. 

Expertise du phylactère par David Ghazaryan

Télégarger la notice du Phylactère - Amulet in scroll - 1895 
SCRIBE: Harutyun Prusatsi the sun of Hakob Vankyan 
OWNER: Harutyun (the scribe) and Petros (brothers).
En anglais
En arménien

Réunion d'expertise avec David Ghazaryan, Anna Leyloyan-Yekmalyan, Janine Altounian et sa fille Anne Chevrier, à la maison des étudiants arméniens

 

 

 

 

 

 

 

Le rouleau se déroule sur 44 feuillets assemblés : c'est un des plus longs phylacères au monde. Il se compose de 32 chapîtres dédiés à des saints et de 73 prières qui leur sont adressées, illustrées par 32 enluminures.

Comme le veut la tradition, le manuscrit s'achève sur le colophon qui permet au copiste de commenter son propre texte et son contexte de production.

On constate que les bords de l'amulette sont usés. Le papier a changé de couleur, jauni par l'humidité. L'encre rouge du script des textes s'est en partie réimprimée sur le verso du papier suite aux effets de l'humidité. On constate également que le rouleau a été rénové au milieu du XXe siècle, et qu'une feuille de papier a été ajoutée et collée tout le long sur le verso de l’amulette.

Expertise du rouleau avant sa rénovation

 

L'archevêque Haroutyun Vankyan, scribe et enlumineur du phylactère et son frère, Pétros Vankyan, médecin, tous deux fils de Hakob Vankyan.

L'archevêque Haroutiun Vankian, scribe du phylactèreBédros Vankian

Livres d'Arménie - Le fonds arménien de la Bibliothèque nationale de France - Éditions de la Bibliothèque nationale de France


2 - Histoire de la donation du phylactère au Département des manuscrits rares et précieux de la BnF en février 2019

Lorsque j’ai demandé à Mikaël Nichanian, comment je devais procéder pour faire don de mon phylactère familial à la BnF, celui-ci me conseilla de m’adresser à Annie Vernay-Nouri, conservatrice spécialiste des manuscrits arabes à la Division des manuscrits orientaux du Département des manuscrits de la Bnf. Je connaissais bien sûr le bel ouvrage Livres d'Arménie, que celle-ci avait publié en 2007 mais je n’avais pas son adresse électronique qu’il me donna. Lorsque  cette démarche me fut confirmée par Anna Leyloyan à qui je dois d’avoir pu faire expertiser et enregistrer ce phylactère par Davit Ghazaryan, chercheur spécialisé dans les manuscrits au Matenadaran de Erevan, j’écrivis le 12 octobre 2017 un courriel à Annie Vernay-Nouri qui, malgré la retraite qu’elle allait bientôt prendre, accepta de s’occuper de ma requête. Elle me répondit rapidement le 21 novembre 2017 : "Nous proposons de vous rencontrer le vendredi 24 novembre à 15h".

Nous nous sommes donc rendues moi et ma fille, Anne Chevrier, à ce rendez-vous pour remettre le phylactère à Laurent Héricher, chef du service des manuscrits orientaux au Département des Manuscrits de la BnF.

Inutile de préciser qu’une semblable rencontre qui inscrivait définitivement le destin d’un document, plus d’un siècle après son élaboration en 1895 par un ancêtre que nous n’avions pas connu mais dont la présence, miraculeuse, se manifestait encore à nous à travers les lettres énigmatiques qu’il avait écrites en noir et rouge avec régularité et ferveur, ne manquait pas de susciter en nous une certaine angoisse. C’est précisément cette angoisse que l’accueil particulièrement amical de Laurent Héricher et Annie Vernay-Nouri réussit à transformer chez nous en plaisir et fierté. Grâce à ces deux représentants de la culture du pays qui avait, malgré tout, accueilli ma grand-mère maternelle, propriétaire du phylactère, hérité de son oncle archevêque et sauvé miraculeusement des violences de la déportation et de l’exil, nous entrions réellement en possession de notre richesse puisque nous pouvions, sous l’autorité de Laurent Héricher qui en avait mis en œuvre la restauration et la numérisation, la partager et l’offrir aux regards de toutes les cultures.

Je reproduis ici ma correspondance avec Laurent Héricher de décembre 2017 à février 2020 avec son aimable autorisation.
 

Notice de la BnF 

Cote : Arménien 348 
  • Titre :  Phylactère
  • Date d'édition :  1865
  • Contributeur :  Copiste
  • Type :  manuscrit
  • Langue :  arménien
  • Format :  Notrgir. - papier. - ; 1 rouleau composé de. - 44 feuillets. - 2776,7x11,2-11,7 cm. - ;
  • Description :  Numérisation effectuée à partir d'un document original : Arménien 348.
  • Description :  Amulette contenant un florilège de prières pour la protection lors des voyages et 32 vignettes peintes entre chacun des textes. Copié à Boursa. Copiste principal : Harutyun Prusati fils de Hakob Vankyan - Enlumineur : Harutyun Prusati fils de Hakob Vankyan.
  • Lieu de copie : Boursa
  • Droits :  domaine public
  • Identifiant :  ark:/12148/btv1b53164662c
  • Source :  . Arménien 348
  • Notice du catalogue :  http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc104853m
  • Provenance :  Bibliothèque nationale de France
  • Date de mise en ligne :  17/02/2019

Présentation du contenu

Amulette contenant un florilège de prières pour la protection lors des voyages et 32 vignettes peintes entre chacun des textes.
Copié à Boursa.
Copiste principal : Harutyun Prusati fils de Hakob Vankyan
Enlumineur : Harutyun Prusati fils de Hakob Vankyan
Informations sur les modalités d’entrée
Harutyun (le scribe) and Petros (les frères). Dépôt de madame Janine Altounian en 2018, l'arrière petite nièce du scribe.
Informations sur le traitement
Notice rédigée d'après la notice de Davit Ghazaryan (Institut Matenadaran M. Mashtots, Erevan). Encodé en EAD par Laurent Héricher.
 

Un des plus longs phylactères de l'histoire...

Florilège de prières pour la protection lors des voyages enluminé avec 32 vignettes peintes.

Sélection de 20 enluminures : 

Il est possible de télécharger l'ensemble des feuillets et des enluminures depuis l'interace de consultation de la BnF :

- soit en faisant défiler l'ensemble du rouleau et de zoomer

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53164662c/f1.item.zoom

- soit d'afficher le rouleau avec l'affichage mosaïque

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53164662c/f1.planchecontact

 

3 - Cérémonie d'inauguration à la BnF le 22 février 2019 : intronisation officielle au Département des manuscrits rares et précieux

 

La traversée miraculeuse du phylactère familial

Janine Altounian, l'arrière petite nièce de l'archevèque Vankian raconte comment le phylactère lui est parvenu et confie à son petit fils, Julien Gaborit de Montjou, le soin de lire le texte de l'épopée familiale qu'elle a rédigé pour ce moment émouvant et solennel : "Le phylactère de grand-mère".

 


Galerie de photos ( la cérémonie) : Moments de lecture et d'émotions partagées dans la salle de lecture du Département des manuscrits de la BnF qui donne l'occasion à Annie Vernay-Nouri de nous faire découvrir d'autres manuscrits rares et précieux conservés à la BnF. Voir l'intégralité des photos.