Crimes de masse

L’effacement des lieux : Rencontres 16 juin | Présentation du livre au salon du livre du Mémorial de la Shoah


Rencontre le dimanche 16 juin 2019 au Mémorial de la Shoah, en présence de l’auteure et animée par Christian Delage, historien et réalisateur.à l’occasion de la parution de L’Effacement des lieux, autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, de Janine Altounian, éd. PUF, 2019.

Recourant à l’autobiographie et à la psychanalyse, l’auteure témoigne de son expérience d’analysante singulière et cherche à traduire les traces de la disparition d’une culture et de ses lieux afin d’en inscrire l’effacement. Ce travail de traduction requiert plusieurs générations avant que ce qui a pu être « traduit » au « pays d’accueil » s’inscrive dans le champ culturel et politique de celui-ci.

L’effacement des lieux : Rencontres au Mémorial de la Shoah
16/06/2019
Mémorial de la Shoah : Auditorium Edmond J. Safra

Les Presses Universitaires de France et Tschann Libraire organisent une rencontre avec Janine ALTOUNIAN le 11 juin à l'occasion de son dernier livre


Les Presses Universitaires de France
 et Tschann Libraire

sont heureux de vous convier à une rencontre avec

Janine ALTOUNIAN en dialogue avec Sabine Prokhoris

à l'occasion de la parution de son livre

L'effacement des lieux Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud

le mardi 11 juin 2019 à 20h30

Tschann libraire 125, bd du Montparnasse 75006 Paris Tel 0143354205 librairie@tschann.fr

 

11/06/2019
Librairie Tschann - 125 boulevard du Montparnasse, 75006 Paris
Rencontre avec Janine Altounian en dialogue avec Sabine Prokhoris
1h53

L’effacement des lieux : Rencontres 16 juin | Présentation du livre au salon du livre du Mémorial de la Shoah


Rencontre le dimanche 16 juin 2019 au Mémorial de la Shoah, en présence de l’auteure et animée par Christian Delage, historien et réalisateur.à l’occasion de la parution de L’Effacement des lieux, autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, de Janine Altounian, éd. PUF, 2019.

Recourant à l’autobiographie et à la psychanalyse, l’auteure témoigne de son expérience d’analysante singulière et cherche à traduire les traces de la disparition d’une culture et de ses lieux afin d’en inscrire l’effacement. Ce travail de traduction requiert plusieurs générations avant que ce qui a pu être « traduit » au « pays d’accueil » s’inscrive dans le champ culturel et politique de celui-ci.

 

16/06/2019
Mémorial de la Shoah : Auditorium Edmond J. Safra
L’effacement des lieux : Rencontres au Mémorial de la Shoah
Voir la video
1h40

Les Presses Universitaires de France et Tschann Libraire organisent une rencontre avec Janine ALTOUNIAN le 11 juin à l'occasion de son dernier livre

sont heureux de vous convier à une rencontre avec

Janine ALTOUNIAN en dialogue avec Sabine Prokhoris

à l'occasion de la parution de son livre

L'effacement des lieux Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud

le mardi 11 juin 2019 à 20h30

Tschann libraire 125, bd du Montparnasse 75006 Paris Tel 0143354205 librairie@tschann.fr

Rencontre avec Janine ALTOUNIAN
11/06/2019
Librairie Tschann - 125 boulevard du Montparnasse, 75006 Paris

Séminaire de recherche du Quatrième groupe - Organisation psychanalytique de langue française : Le Mal au regard de la pensée analytique, juridique, philosophique, politique, religieuse, littéraire - 19 mars


Le séminaire  de recherche du Quatrième groupe "Le mal au regard de la pensée analytique, juridique, philosophique, politique, religieuse, littéraire", organisé par Ghyslain Lévy, reçoit Janine Altounian pour nous parler de son dernier livre : L’effacement des lieux  - Autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, paru aux éditions des PUF en 2019.

19/03/2019
Organisation psychanalytique de langue française 19, boulevard Montmartre 75002 Paris
Le Mal au regard de la pensée analytique, juridique, philosophique, politique, religieuse, littéraire

Séminaire de recherche du Quatrième groupe - Organisation psychanalytique de langue française : Le Mal au regard de la pensée analytique, juridique, philosophique, politique, religieuse, littéraire - 19 mars


Le séminaire  de recherche du Quatrième groupe "Le mal au regard de la pensée analytique, juridique, philosophique, politique, religieuse, littéraire", organisé par Ghyslain Lévy, reçoit Janine Altounian pour nous parler de son dernier livre : L’effacement des lieux  - Autobiographie d’une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud, paru aux éditions des PUF en 2019.

Le Mal au regard de la pensée analytique, juridique, philosophique, politique, religieuse, littéraire
19/03/2019
Organisation psychanalytique de langue française 19, boulevard Montmartre 75002 Paris

Parution du dernier livre de Janine Altounian : L'effacement des lieux - Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud

Dans cet ouvrage publié aux Puf, en février 2019, Janine Altounian qui recourt à l’autobiographie et à la psychanalyse témoigne de son expérience d’analysante singulière, ayant travaillé d’une part à la traduction des survivants à un génocide aux lieux effacés, d’autre part à celle des Œuvres complètes de Freud sous la direction de Jean Laplanche.

Parution du dernier livre de Janine Altounian
06/02/2019
Puf - Paris

L'effacement des lieux - Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud

Dans cet ouvrage publié aux Puf, qui recourt à l’autobiographie et à la psychanalyse, Janine Altounian témoigne de son expérience d’analysante singulière, ayant travaillé d’une part à la traduction des survivants à un génocide aux lieux effacés, d’autre part à celle des Œuvres complètes de Freud sous la direction de Jean Laplanche, en tant que responsable de l’harmonisation dans l’équipe de révision. La chronologie de cette entreprise éditoriale de longue haleine a été livrée lors de la Cérémonie d’achèvement de la traduction des Œuvres complètes de Freud qui a eu lieu le 4 novembre 2015

Cherchant à traduire les traces de la disparition d’une culture et de ses lieux afin d’en inscrire l’effacement, elle décline les conditions de cette traduction selon trois perspectives :
– Une expérience d’effacement demande à être traduite dans la langue de l’autre pour s’inscrire dans le monde.
– C’est par ce travail de traduction que les héritiers d’un crime de masse peuvent subjectiver et transmettre leur histoire.
– Ce travail de traduction requiert plusieurs générations avant que ce qui a pu être « traduit » au « pays d’accueil » s’inscrive dans le champ culturel et politique de celui-ci.

L'effacement des lieux - Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud
Janine Altounian
PUF
français
2019
280
978-2-13-081407-8
Voir la video: 
Voir la video
Durée vidéo: 
1h40

Le génocide des Arméniens : mémoire des crimes de masse

L’extermination des Arméniens constitue le premier génocide du XXe siècle. Si, dans le dernier tiers du XIXe siècle, les tueries à rencontre des populations arméniennes sont nombreuses et terribles dans l’État ottoman, en 1915 il s’agit bien de l’éradication d’une communauté humaine millénaire du plateau d’Anatolie par une autorité étatique agissant au nom d’un projet idéologique global stigmatisant un groupe défini de façon religieuse et ethnique et détruit comme tel. Aujourd’hui encore pourtant ce génocide pose des questions de droit (droit pénal international, droits fondamentaux, science criminelle) et de mémoire (question de la reconnaissance, commémorations, monumentalité du souvenir, lois mémorielles). Ce sont ces deux axes qui ont été retenus par l’Institut international de recherche sur la conflictualité (liRCO), spécialisé dans la gestion des situations conflictuelles et post conflictuelles, lors des rencontres internationales qui se sont tenues à l’Université de Limoges pour le Centenaire. Cet ouvrage en est le résultat ; il réunit des approches diverses – juristes universitaires, historiens, avocat, essayiste – propres à revenir autrement sur un dossier empreint de souffrances, de querelles, d’enjeux politiques et diplomatiques qui l’empêchent de se refermer.

Cette publication fait suite aux Premières Rencontres de l’IiRCO – Mémoires des crimes de masse – Le génocide des Arméniens, qui se sont tenues à Limoges en mars 2015.

Le génocide des Arméniens : mémoire des crimes de masse
Sous la direction de Pascal Plas
français
2016
106
978-2-7025-1653-9

Conférence du GREPSY du 13 janvier 2016 : "La curiosité, une voie de transformation du traumatisme ? Une expérience personnelle et son élaboration"

Dans le cadre du cycle de conférences consacré à la curiosité : "Cet obscur objet du désir - Origine et destins de la curiosité", organisé par le GREPSY, Groupe de Recherches en Psychiatrie, Janine Altounian est l'invitée de la prochaine séance du 13 janvier 2016 sur "La curiosité,  une voie de transformation du traumatisme ?  Une expérience personnelle et son élaboration". La conférence sera animée par le psychologue Serge Brézins.

13/01/2016
Centre Hospitalier St Jean de Dieu - Lyon 8 ème
La curiosité, une voie de transformation du traumatisme ?
Syndiquer le contenu