Littérature

migrations/translations

Résumé

Dans le prolongement des trois premiers ouvrages de la collection Chemins Croisés, ce recueil migrations/translations met au travail ce qui se joue autour du passage des frontières qu'elles soient géographiques, politiques, sociales ou qu’elles se trouvent dans la langue ou entre les langues. Ce ne sont pas seulement les migrations du xxie siècle qui sont évoquées ici: l’objectif de cet ouvrage est plus vaste. Il sera aussi bien question de récits de migrations, de représentations de la figure du migrant ou de l’étranger, des voix ou des lettres migrantes de la littérature du Moyen Âge à celles de la postmodernité, que d’interrogations plus théoriques sur les espaces et la figuration du seuil dans les domaines artistiques, qu’il s’agisse de littérature, de peinture, de musique ou de cinéma. Les différents chapitres mettent en relation les problématiques historiques, littéraires, esthétiques et métaphysiques à travers lesquelles se déclinent la question des migrations et des exils mais aussi le paradigme de la traduction.

Janine Altounian – Prologue. Quelle destination pour un manuscrit laissé en errance ?

migrations/translations
Coordination éditoriale de Maroussia Ahmed, Corinne Alexandre-Garner, Isabelle Keller-Privat, Nicholas Serruys, Iulian Toma
Chemins croisés
Corinne Alexandre-Garner, Isabelle Keller-Privat
Première édition
français
2015
550
9782840162216

L’écriture comme processus de subjectivation d’un héritage traumatique. Inscription dans le monde et socialisation dans l’espace du politique.

 

Au Centre de Sociologie des Pratiques et des Représentations Politiques, UFR Sciences Sociales, Université Paris Diderot - Paris 7, 

Séminaire: Sujet, subjectivation, désubjectivation, Coordination et responsabilité pédagogique : Martine Leibovici

 

L’écriture comme processus de subjectivation d’un héritage traumatique. Inscription dans le monde et socialisation dans l’espace du politique.
25/10/2012
Université Paris Diderot - Paris 7, 17h à 19h (dès 16h pour les étudiants) Amphi 50, Dalle des Olympiades

Oeuvres complètes de Freud : collection "Oeuvres complètes de Freud" des PUF

Textes co-traduits par Janine Altounian dans la collection Oeuvres complètes de Freud

Liste complète sur le site de l'éditeur

Oeuvres complètes de Freud : collection "Oeuvres complètes de Freud" des PUF
Sigmund Freud
Oeuvres complètes de Freud
Sous la direction de Jean Laplanche, André Bourguignon, Pierre Cotet : traduit de l'allemand par Janine Altounian, André Bourguignon, Pierre Cotet, Alain Rauzy, François Robert et al.
français
1992

L’écriture de soi peut-elle dire l’histoire ?

Actes du colloque organisé par la BPI les 23 et 24 mars 2001 dans la Petite Salle du Centre Pompidou à Paris

« De l’écriture de soi à l’écriture de l’histoire, il y va d’une construction narrative. Pour autant, tracer une analogie ou même délimiter les rapprochements entre ces deux registres d’écriture n’est résolument pas le propos de ce livre.

Dire l’histoire : le récit historique suppose, entre autres conditions, une adresse, un destinateur et un destinataire. Cette adresse est complexe, destinateur et destinataire étant l’un et l’autre pluriel, mettant à l’œuvre différents réseaux d’interlocution, impliquant tout à la fois de multiples appartenances et le sol commun de l’appartenance humaine.

L’écriture de soi peut-elle dire l’histoire ?
Janine Altounian, Paul-Laurent Assoun, Claude Burgelin, Antonia Fonyi, Georges-Arthur Goldschmidt, Philippe Gutton, Simon Harel, Jean Hatzfeld, Ghyslain Lévy, Philippe Mesnard, Claude Mouchard, Alain Parrau, Régine Robin, Anne Roche, Jacqueline Rousseau-Dujardin, Carine Trevisan, Claude Vigée, Annette Wieviorka.
BPI
coll. BPI en actes
Jean-François Chiantaretto
français
2002
262
2842460596

L’écriture d’un exilé comme seule voie de retour à un monde assassiné

«L’écriture d’un  exilé  comme  seule  voie de retour à un monde assassiné» in Dans le dehors du monde. Exils d’écrivains et d’artistes au XX° siècle, Textes recueillis  par Jean-Pierre Morel, Wolfgang Asholt, Georges-Arthur Goldschmidt, Presses Sorbonne nouvelle, 2010, (Acte du colloque de Cerisy, 14-21 août 2006).

Voir aussi REPENSER L'EXIL DANS LA CITOYENNETÉ CONTEMPORAINE
Programme du Collège International de Philosophie (CIPh), PARIS | 2010-2016

Dans le dehors du monde. Exils d’écrivains et d’artistes au XX° siècle, Textes recueillis par Jean-Pierre Morel, Wolfgang Asholt, Georges-Arthur Goldschmidt
10/11/2010
français
L’écriture d’un exilé comme seule voie de retour à un monde assassiné
2010

Ce que leurs mains produisent leur tient-il lieu de lieu ?

« Ce que leurs mains produisent leur tient-il lieu de lieu ? » in Empan, Prendre la mesure de l’humain, n° 54, "Espaces du social et du soin. Lieu/non-lieux", Éres, 2004.
Empan
19/02/2004
français
Ce que leurs mains produisent leur tient-il lieu de lieu ?
2004

Épouvante et oubli : la littérature comme sauvetage de la figure du père

« Épouvante et oubli : la littérature comme sauvetage de la figure du père » in L’oubli du père, sous la direction de Jacques André et Catherine Chabert, puf, Petite bibliothèque de psychanalyse, 2004.
L’oubli du père, sous la direction de Jacques André et Catherine Chabert
19/04/2004
français
Épouvante et oubli : la littérature comme sauvetage de la figure du père
2004

Oeuvres complètes de Freud : collection "Quadrige. Grands textes" des PUF

Textes co-traduits par Janine Altounian dans la collection Quadrige 

Liste complète sur le site de l'éditeur

Oeuvres complètes de Freud : collection "Quadrige. Grands textes" des PUF
Sigmund Freud
Quadrige. Grands textes
Direction scientifique : Jean Laplanche. Direction de la publication : André Bourguignon, Pierre Cotet. Comité éditorial : Janine Altounian, Alain Rauzy, François Robert. Traducteurs : voir sur le site de l'éditeur
français
2002

Interview de Janine Altounian dans « For Intérieur » sur France Culture le 29 janvier 2010

Semaine Freud sur France Culture : Janine Altounian, traductrice, essayiste

Janine Altounian, essayiste et traductrice est l'invitée de Olivier Germain-Thomas sur France Culture dans For Intérieur le 29 janvier 2010.  Janine Altounian est co-traductrice de Freud depuis 1970 et responsable de l'harmonisation dans l'équipe éditoriale des Oeuvres Complètes de Freud aux Presses Universitaires de France. Elle est aussi un des membres fondateurs d'AIRCRIGE (Association internationale de recherche sur les crimes contre l'humanité et les génocides). Elle nous restitue ici la complexité de son itinéraire et en définitive le point de jonction de tous ses chemins de traverse que constitue la dynamique de traduction.

 

Syndiquer le contenu