Littérature

Séminaire Schibboleth – Actualité de Freud /Littérature et psychanalyse : la responsabilité en question - 20 avril - Institut Supérieur Européen de Gestion Paris

Schibboleth – Actualité de Freud –

LITTÉRATURE ET PSYCHANALYSE 
FICTION ET VÉRITÉ, 
ÉCRITURE ET TRAUMATISME  

Jeudi 20 avril 2017
de 20h30 à 23h00

Institut Supérieur Européen de Gestion

20/04/2017
Institut Supérieur Européen de Gestion - Paris
Littérature et psychanalyse : la responsabilité en question

Séminaire Schibboleth – Actualité de Freud /Littérature et psychanalyse : la responsabilité en question - 20 avril - Institut Supérieur Européen de Gestion Paris

Schibboleth – Actualité de Freud –

LITTÉRATURE ET PSYCHANALYSE 
FICTION ET VÉRITÉ, 
ÉCRITURE ET TRAUMATISME  

Jeudi 20 avril 2017
de 20h30 à 23h00

Institut Supérieur Européen de Gestion

La responsabilité en question

Sous la direction de Michel Gad Wolkowicz Président de Schibboleth – Actualité de Freud –

de 20H30 à 23H00 Institut Supérieur Européen de Gestion 28, rue des Francs-Bourgeois, Paris (IV)

La question de la responsabilité s’impose, responsabilité de pensée et d’action, particulièrement aujourd’hui, dans la continuité des « figures de la cruauté, entre civilisation et barbarie », et du « sujet dans la transmission, et face au réel », et sera abordée, traitée d’une séance à l’autre suivant deux axes :

— « La Clinique du contemporain » — décryptant, interrogeant, analysant les symptômes des sociétés actuelles et les marqueurs culturels, au travers images, discours, événements, et les enjeux de civilisation, à la lumière trans-disciplinaire des divers champs épistémiques — psychanalyse et psychiatrie, histoire, droit et philosophie, sciences politiques, géopolitiques, et économiques, anthropologie et sciences sociales et de l’éducation, sciences fondamentales et sciences du vivant, médicales, biologiques, génétiques, littérature et arts plastiques et cinématographiques, analyse des médias, des images et des discours, des mythologies, des religions et des idéologies, …

— « L’Actualité de Freud » qui nous adosse sur l’éthique, la pensée, la méthode freudiennes, confrontées à telles questions actuelles psychopathologiques fondamentales et cliniques, ainsi les traumatismes hyper-précoces et les traumatismes catastrophiques, et à telle pensée et à tel phénomène actuel, à des problématiques civilisationnelles, porte éclairage et questions pour notre temps...

Littérature et psychanalyse : la responsabilité en question
20/04/2017
Institut Supérieur Européen de Gestion - Paris

Colloque international à l'UNESCO du 9 au 11 décembre 2011 : Enfance en guerre. Témoignages d'enfants sur la guerre

En hommage à Françoise et Alfred Brauner pour le 100e anniversaire de leur naissance, le colloque international Enfances en guerre aura lieu du 7 au 9 décembre 2011 au siège de l'UNESCO à Paris. Il est organisé par l'université Blaise Pascal, en collaboration avec l'université de Picardie, l'IHTP (CNRS), ERMs, sous le patronage de l’UNESCO et dans le cadre de son « Programme pour l’Éducation des Enfants en détresse ».

Intervention de Janine Altounian : « Avoir pour aïeule une enfant orpheline, survivante du génocide arménien de 1915 ».
Ce colloque a donné lieu à une publication du même titre en 2013.
 

Programme du colloque

Vidéo du colloque : session 1 - Expériences enfantines des génocides : Philippe Mesnard, Janine Altounian, Marie-Odile Godard, Nicole Dagnino.

L'exposition itinérante J’ai dessiné la guerre. Le regard de Françoise et Alfred Brauner sera inaugurée le 7 décembre en avant-première à l’UNESCO, en l’honneur de la Journée internationale des Droits de l’Homme, le 10 décembre : une sélection de dessins d’enfants de la Collection Brauner offrira un juste reflet de la « parole graphique » de l’enfant dans les guerres internationales marquantes. Cette collection de dessins fut considérée en 1999 comme faisant partie du « patrimoine de l’humanité ».

Le volume J’ai dessiné la guerre. Le regard de Françoise et Alfred Brauner I have drawn pictures of the war, The Eye of Françoise and Alfred Brauner (PUBP, 2011) sera présenté au public.

09/12/2011
Unesco - Paris
Enfance en guerre

Cérémonie d’achèvement de la traduction des Œuvres complètes de Freud du 4 novembre 2015


A l'occasion de la parution du dernier des vingt volumes des Oeuvres complètes de Sigmund Freud, qui scelle l'achèvement de la traduction des œuvres complètes de Freud, sous la direction de Jean Laplanche. Les Presses Universitaires de France et la Fondation Jean Laplanche célèbrent le 4 novembre 2015 l'achèvement d'une entreprise éditoriale de prestige à la Fondation Simone et Cino del Duca, à l'Institut de France, en présence de Christophe Dejours, Monique Labrune, Pierre Cotet, Janine Altounian, Alain Rauzy et François Robert.
Les discours prononcés par chacun d'entre eux sont disponibles ci-dessous : ils sont également téléchargeables sur le site des PUF. Dans son discours, Janine Altounian témoigne de son pacours au sein de l'équipe de traduction durant ces trente années et du plaisir à ce travail partagé avec ses collègues. 

L'ensemble de la cérémonie du 4 novembre 2015 est disponible au format audio ci-dessous. 

Cérémonie d’achèvement de la traduction des Œuvres complètes de Freud du 4 novembre 2015
Sigmund Freud
Oeuvres complètes de Freud
Direction scientifique : Jean Laplanche. Direction de la publication : André Bourguignon, Pierre Cotet. Notices, notes et variantes : Alain Rauzy. Harmonisation : Janine Altounian. Glossaire et index : François Robert.
français
2019

migrations/translations

Résumé

Dans le prolongement des trois premiers ouvrages de la collection Chemins Croisés, ce recueil migrations/translations met au travail ce qui se joue autour du passage des frontières qu'elles soient géographiques, politiques, sociales ou qu’elles se trouvent dans la langue ou entre les langues. Ce ne sont pas seulement les migrations du xxie siècle qui sont évoquées ici: l’objectif de cet ouvrage est plus vaste. Il sera aussi bien question de récits de migrations, de représentations de la figure du migrant ou de l’étranger, des voix ou des lettres migrantes de la littérature du Moyen Âge à celles de la postmodernité, que d’interrogations plus théoriques sur les espaces et la figuration du seuil dans les domaines artistiques, qu’il s’agisse de littérature, de peinture, de musique ou de cinéma. Les différents chapitres mettent en relation les problématiques historiques, littéraires, esthétiques et métaphysiques à travers lesquelles se déclinent la question des migrations et des exils mais aussi le paradigme de la traduction.

Janine Altounian – Prologue. Quelle destination pour un manuscrit laissé en errance ?

migrations/translations
Coordination éditoriale de Maroussia Ahmed, Corinne Alexandre-Garner, Isabelle Keller-Privat, Nicholas Serruys, Iulian Toma
Chemins croisés
Corinne Alexandre-Garner, Isabelle Keller-Privat
Première édition
français
2015
550
9782840162216

L’écriture comme processus de subjectivation d’un héritage traumatique. Inscription dans le monde et socialisation dans l’espace du politique.

 

Au Centre de Sociologie des Pratiques et des Représentations Politiques, UFR Sciences Sociales, Université Paris Diderot - Paris 7, 

Séminaire: Sujet, subjectivation, désubjectivation, Coordination et responsabilité pédagogique : Martine Leibovici

 

L’écriture comme processus de subjectivation d’un héritage traumatique. Inscription dans le monde et socialisation dans l’espace du politique.
25/10/2012
Université Paris Diderot - Paris 7, 17h à 19h (dès 16h pour les étudiants) Amphi 50, Dalle des Olympiades

Oeuvres complètes de Freud : collection "Oeuvres complètes de Freud" des PUF

Textes co-traduits par Janine Altounian dans la collection Oeuvres complètes de Freud

Liste complète sur le site de l'éditeur


Directeurs de collection

La direction scientifique des OCF.P est assumée par Jean Laplanche, normalien, médecin-psychiatre et psychanalyste, professeur émérite à l’Université Paris VII et propagandiste infatigable de l’œuvre freudienne. Il dirige également aux PUF les collections « Voix nouvelles en psychanalyse », « Bibliothèque de psychanalyse » et « Petite bibliothèque de psychanalyse » avec Jacques André

Comité éditorial des OCF.P (de gauche à droite) : Michel Prigent, François Robert, Pierre Cotet, Jean Laplanche, Pierre Angoulvent, Janine Altounian, Alain Rauzy, André Bourguignon.  (Photo © Baudoin Picard, PUF, 1988.)

 

Il est lui-même auteur d’une œuvre qui conjugue une approche rigoureuse de la pensée du maître viennois et une élaboration de nouveaux cadres théoriques pour la psychanalyse. Parmi ses nombreux ouvrages, on peut citer Nouveaux fondements pour la psychanalyse, Problématiques ou encore le Vocabulaire de la psychanalyse, qu’il co-signa avec J.-B. Pontalis.

Pierre Cotet
assure la direction éditoriale. François Robert est le précieux spécialiste de la terminologie ; il enseigne d’ailleurs la traductologie. Janine Altounian, « gardienne du trésor de la langue allemande » est la « mémoire vigilante » de l’équipe : c’est elle qui veille à l’harmonisation des textes. Alain Rauzy, médecin et psychiatre, a en charge tout l’apparat critique et vérifie les — nombreuses — notes de bas de page.

Comité éditorial des OCF.P (de gauche à droite) : Michel Prigent, François Robert, Pierre Cotet, Jean Laplanche, Pierre Angoulvent, Janine Altounian, Alain Rauzy, André Bourguignon.  (Photo © Baudoin Picard, PUF, 1988.)

Oeuvres complètes de Freud : collection "Oeuvres complètes de Freud" des PUF
Sigmund Freud
Oeuvres complètes de Freud
Sous la direction de Jean Laplanche, André Bourguignon, Pierre Cotet : traduit de l'allemand par Janine Altounian, André Bourguignon, Pierre Cotet, Alain Rauzy, François Robert et al.
français
2002

L’écriture de soi peut-elle dire l’histoire ?

Actes du colloque organisé par la BPI les 23 et 24 mars 2001 dans la Petite Salle du Centre Pompidou à Paris

« De l’écriture de soi à l’écriture de l’histoire, il y va d’une construction narrative. Pour autant, tracer une analogie ou même délimiter les rapprochements entre ces deux registres d’écriture n’est résolument pas le propos de ce livre.

Dire l’histoire : le récit historique suppose, entre autres conditions, une adresse, un destinateur et un destinataire. Cette adresse est complexe, destinateur et destinataire étant l’un et l’autre pluriel, mettant à l’œuvre différents réseaux d’interlocution, impliquant tout à la fois de multiples appartenances et le sol commun de l’appartenance humaine.

L’écriture de soi peut-elle dire l’histoire ?
Janine Altounian, Paul-Laurent Assoun, Claude Burgelin, Antonia Fonyi, Georges-Arthur Goldschmidt, Philippe Gutton, Simon Harel, Jean Hatzfeld, Ghyslain Lévy, Philippe Mesnard, Claude Mouchard, Alain Parrau, Régine Robin, Anne Roche, Jacqueline Rousseau-Dujardin, Carine Trevisan, Claude Vigée, Annette Wieviorka.
BPI
coll. BPI en actes
Jean-François Chiantaretto
français
2002
262
2842460596

L’écriture d’un exilé comme seule voie de retour à un monde assassiné

« L’écriture d’un  exilé  comme  seule  voie de retour à un monde assassiné » in Dans le dehors du monde. Exils d’écrivains et d’artistes au XX° siècle, Textes recueillis  par Jean-Pierre Morel, Wolfgang Asholt, Georges-Arthur Goldschmidt et publiés aux Presses Sorbonne nouvelle, 2010, (Acte du colloque de Cerisy, 14-21 août 2006).

Programme du Collège International de Philosophie (CIPh), PARIS | 2010-2016

Dans le dehors du monde. Exils d’écrivains et d’artistes au XX° siècle, Textes recueillis par Jean-Pierre Morel, Wolfgang Asholt, Georges-Arthur Goldschmidt
10/11/2010
français
L’écriture d’un exilé comme seule voie de retour à un monde assassiné
2010
Syndiquer le contenu