Transmission

Den Namen heimlicher Vorfahren tragen und ihn übersetzen. Bei den Nachkommen Überlebender bildet sich Identität durch die Übersetzung des Erbes

'Den Namen heimlicher Vorfahren tragen und ihn übersetzen. Bei den Nachkommen Überlebender bildet sich Identität durch die Übersetzung des Erbes" in IDG / Zeitschrift für Genozidforschung / Jg. 6, Heft 2, 2005, S. 73-91 traduit de :« Porter le nom d’ancêtres clandestins et le traduire. Chez les descendants de survivants l'identité se constitue par la traduction de l'héritage ».

Themen der Zeitschrift
Theorien und Studien der Genozidforschung
Forschungen über Formen, Strukturen und Motivationen von Gewalthistorische
Untersuchungen zu Massaker, Rassismus, staatlicher Gewalt und Völkermordpolitische und völkerrechtliche Perspektiven auf aktuelle Entwicklungen
Streitfragen der Gegenwart
Orientierungen für das Lehren und Lernen über Holocaust und Genozid

Zeitschrift für Genozidforschung
05/03/2005
allemand
Den Namen heimlicher Vorfahren tragen und ihn übersetzen. Bei den Nachkommen Überlebender bildet sich Identität durch die Übersetzung des Erbes
2005

"L’avantage d’une conversation , c’est qu’on ne parle pas des mêmes choses”, entretien Janine Altounian, Hélène Trivouss-Widlöcher, Daniel Widlöche

"L’avantage d’une conversation , c’est qu’on ne parle pas des mêmes choses”, entretien Janine Altounian, Hélène Trivouss-Widlöcher, Daniel Widlöche in Pourquoi le fanatisme? Penser/rêver, n° 8, 2005.
Penser/rêver
05/10/2005
français
"L’avantage d’une conversation , c’est qu’on ne parle pas des mêmes choses”, entretien Janine Altounian, Hélène Trivouss-Widlöcher, Daniel Widlöche
2005

Écriture et violence de la transmission

“Écriture et violence de la transmission” in États et effets de la violence, Université de Cergy-Pontoise, Centre de recherche, Texte/Histoire 2005.

Mots clefs : colonisation – USA – violence en littérature – violence en écriture – théâtre
L’ouvrage rend compte des travaux du Centre de Recherche Texte et Histoire de l’Université de Cergy-Pontoise, de janvier à juin 2004, dans les séances consacrées à son séminaire annuel dont le thème correspondait au titre général de ce volume : Etats et Effets de la violence. Les douze articles publiés ont été regroupés selon trois axes, arbitraires comme dans toute classification, mais qui ont le mérite d’afficher les points forts des séminaires et de les relier par des relations dont l’objectif est toujours de mieux réfléchir à l’activité de la violence dans des séquences historiques, des aires géographiques diverses, dans l’intime de la conscience individuelle et de l’écriture et le collectif du témoignage quand la violence s’exerce à une grande échelle dans l’Histoire humaine. Comme l’écrit Stephen King, grand maître américain de la représentation romanesque et hallucinante de la violence : « la violence, en tant que solution, court dans la trame de la nature humaine comme un fichu fil rouge ».

États et effets de la violence sous la dir. de C. Chaulet Achour
05/03/2005
français
Écriture et violence de la transmission
2005

D’une transmission traumatique à sa traduction dans l’écriture

« D’une transmission traumatique à sa traduction dans l’écriture » in La chose traumatique, textes rassemblés par Frank Chaumont et Véronique Meneguini, L’harmattan, Coll. Pratiques de la folie, 2005.
La chose traumatique
05/06/2005
français
D’une transmission traumatique à sa traduction dans l’écriture
2005

Les héritiers des génocides

Les héritiers des génocides”, in Le traumatisme psychique, Organisation et désorganisation, sous la direction de Françoise Brette, Michèle Emmanuelli et Georges Pragier, Monographies de Psychanalyse de la Revue française de psychanalyse puf, 2005.
Le traumatisme psychique, Organisation et désorganisation, sous la direction de Françoise Brette, Michèle Emmanuelli et Georges Pragier
19/07/2005
français
Les héritiers des génocides
2005

Fonction de l’institution tierce dans la transmission post-traumatique

« Fonction de l’institution tierce dans la transmission post-traumatique » in Politique et filiation, sous la dir. de R. Harvey, E. A. Kaplan, F. Noudelmann, Le collège en acte, Éd. KIMÉ, 2004.
Politique et filiation, sous la dir. de R. Harvey, E. A. Kaplan, F. Noudelmann
19/09/2004
français
Fonction de l’institution tierce dans la transmission post-traumatique
2004

Épouvante et oubli : la littérature comme sauvetage de la figure du père

« Épouvante et oubli : la littérature comme sauvetage de la figure du père » in L’oubli du père, sous la direction de Jacques André et Catherine Chabert, puf, Petite bibliothèque de psychanalyse, 2004.
L’oubli du père, sous la direction de Jacques André et Catherine Chabert
19/04/2004
français
Épouvante et oubli : la littérature comme sauvetage de la figure du père
2004

Qu’est-ce qu’être enfant de survivants ?

Traumatisme et ruptures, Colloque international
18/10/2002
français
Qu’est-ce qu’être enfant de survivants ?
2002

Un terrorisme entre effacement et inscription

« Un terrorisme entre effacement  et  inscription » in Cahiers de L’Infantile, "L’enfant et la transmission culturelle", n°1, 2002, L’Harmattan.
Cahiers de L’Infantile
18/01/2002
français
Un terrorisme entre effacement et inscription
2002
Syndiquer le contenu