Colloque international

Congrès Mondial de Traductologie - 10/14 avril 2017, Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense - Session 4, vendredi 14 avril : Dialogue entre psychanalyse et traduction

La SEPTET, Société d’Études des Pratiques et Théories en Traduction (société de spécialité de la SAES),  la Société Française de Traductologie, le Laboratoire MoDyCo (Modèles-Dynamiques-Corpus, UMR 7114) et le CREA, Centre de Recherches anglophones,(EA 370), tous quatre rattachés à l'Université Paris-Nanterre organisent sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO le 1er Congrès Mondial de Traductologie qui se tiendra du 10 au 14 AVRIL 2017 à l'Université Paris-Nanterre sur le thème : "La traductologie : une discipline autonome".

Programme

Dans le cadre du 1er Congrès Mondial de Traductologie, Janine Altounian interviendra le 14 avril pour animer l'atelier 343 : "Traduire Freud. Freud, théoricien de la traduction".

14/04/2017
Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense
Dialogue entre psychanalyse et traduction

Interprétariat en santé : traduire et passer les frontières - Colloque de la revue "L’Autre, cliniques cultures et sociétés", 8 et 9 décembre 2016


Le 18 ème colloque "Interprétariat en santé : traduire et passer les frontières" de la revue L’Autre, cliniques cultures et sociétés organisé par le Master 2 « Santé, Migrations, Médiations » (S2 MI) et l’association Mana se tiendra le 8 et 9 décembre à l'Université de Bordeaux.

Programme du colloque

Intervention Janine Altounian : "Rôle de la traduction dans l’élaboration du trauma

 

08/12/2016
Université de Bordeaux - Site La Victoire
Interprétariat en santé : traduire et passer les frontières

Colloque Témoignage et Survivance - 29 avril 2010 à Genève

Le Département de philosophie de l’UNIGE, en partenariat avec le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge organise, du 28 avril au 1er mai, un colloque international. Intitulé "Témoignage et survivance", le colloque donnera la parole à de nombreuses personnalités et abordera des thèmes aussi divers que le témoignage dans l'histoire, l'art au regard de la disparition ou encore l'éthique du témoignage.
Comme nul autre, le XXe siècle aura été marqué par l’expérience génocidaire et les exterminations de masse. Ces événements ont imprimé une marque indélébile dans l’histoire de l’humanité, mais ils ont également suscité une réflexion inédite qui tente, parfois désespérément, de prendre la mesure de l’expérience de l’extermination de groupe. Qu’est-ce que cela signifie d’être la cible d’un plan d’extermination du groupe auquel on appartient? Comment y survit-on? Quelles sont les oreilles pour entendre un tel témoignage? De quoi témoigne-t-on lorsqu’on a passé par la sujétion la plus ultime? Peut-on produire une preuve pour cette expérience?
Dans un va et vient entre des perspectives singulières et une réflexion philosophique sur la notion de témoignage, il s’agira de cerner cette figure à la fois aporétique et incontournable qu’est le témoin à l’époque de la survivance.

29/04/2010
Genève - Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
Témoignage et Survivance

Colloque « Le génocide des arméniens 1915-2015. Discours et représentations » du 5 et 6 février 2015 - Montpellier, Université Paul-Valéry

Le génocide des Arméniens 1915-2015 : Discours et représentations - Colloque international organisé à l’université Paul-Valéry, 5 et 6 février 2015  organisé par Annick Asso, Héléna Demirdjian et Patrick Louvier Manifestation co-organisée par le RIRRA 21 et l’EA C.R.I.S.E.S.

Intervention Janine Altounian, essayiste, traductrice (Freud, Œuvres complètes, PUF) : « Quelques représentations en palimpseste lors d’un séjour au pays des ancêtres » 6 février, 9h45.

Pour marquer la commémoration du centenaire du génocide des Arméniens perpétré en 1915 sous le gouvernement des Jeunes-Turcs, le RIRRA 21 et le laboratoire C.R.I.S.E.S. organisent un colloque intitulé « Le génocide des Arméniens 1915-2015. Discours et représentations ». L’enjeu de ce colloque est de considérer le génocide des Arméniens dans son rapport avec les textes et les images qu'il a produits et qui ont pérennisé son actualité et sa mémoire, en résistance à la volonté d'anéantissement du bourreau. L'une des particularités du génocide arménien est que cent ans après les faits, il n’est toujours pas reconnu par la Turquie, héritière de l'Empire ottoman. Devenu au cours de l’Histoire un enjeu politique, le génocide est, dans le cas arménien, non seulement un objet d’Histoire mais aussi un objet politisé, ce qui influence les formes de ses représentations et les discours historiographiques. Lire la suite

06/02/2015
Université Paul - Valéry Montpellier 3
Colloque « Le génocide des arméniens 1915-2015. Discours et représentations »

Colloque international à l'UNESCO du 9 au 11 décembre 2011 : Enfance en guerre. Témoignages d'enfants sur la guerre

En hommage à Françoise et Alfred Brauner pour le 100e anniversaire de leur naissance, le colloque international Enfances en guerre aura lieu du 7 au 9 décembre 2011 au siège de l'UNESCO à Paris. Il est organisé par l'université Blaise Pascal, en collaboration avec l'université de Picardie, l'IHTP (CNRS), ERMs, sous le patronage de l’UNESCO et dans le cadre de son « Programme pour l’Éducation des Enfants en détresse ».

Intervention de Janine Altounian : « Avoir pour aïeule une enfant orpheline, survivante du génocide arménien de 1915 ».
Ce colloque a donné lieu à une publication du même titre en 2013.
 

Programme du colloque

Vidéo du colloque : session 1 - Expériences enfantines des génocides : Philippe Mesnard, Janine Altounian, Marie-Odile Godard, Nicole Dagnino.

L'exposition itinérante J’ai dessiné la guerre. Le regard de Françoise et Alfred Brauner sera inaugurée le 7 décembre en avant-première à l’UNESCO, en l’honneur de la Journée internationale des Droits de l’Homme, le 10 décembre : une sélection de dessins d’enfants de la Collection Brauner offrira un juste reflet de la « parole graphique » de l’enfant dans les guerres internationales marquantes. Cette collection de dessins fut considérée en 1999 comme faisant partie du « patrimoine de l’humanité ».

Le volume J’ai dessiné la guerre. Le regard de Françoise et Alfred Brauner I have drawn pictures of the war, The Eye of Françoise and Alfred Brauner (PUBP, 2011) sera présenté au public.

09/12/2011
Unesco - Paris
Enfance en guerre

After Genocide : from Trauma to Rebirth : a Gendered Perspective - September 17-18-19th 2016 - Yerevan


Organised by Women in War (Paris) in partnership with the Institute of Archaeology and Ethnography in Yerevan and AGBU (Armenian General Benevolent Union).

This unique conference brings together international researchers and activists united by their commitment to documenting the gender dimension in past and present genocides. The study of the particular experiences of women in historical genocides such as the Armenian Genocide of 1915 and the Holocaust have only recently emerged, and even scarcer are considerations of the way these events have affected the descendants of such events, be it on the side of victims or that of perpetrators.

 

17/09/2016
Erevan
After Genocide : from Trauma to Rebirth
Voir la video
Durée : 20 mn
Presentation by Dr. Janine Altounian at "After Genocide: From Trauma to Rebirth" Conference

Colloque de Cerisy du 4 au 9 juillet 2016 : L'écriture du psychanalyste

Colloque "L'écriture du psychanalyste" organisé par Jean-François Chiantaretto, Catherine Matha et Françoise Neau du 2 au 9 juillet 2016 au Centre Culturel International de Cerisy-La-Salle, avec le soutien de l’UTRPP (Paris 13 SPC), du PCPP (Paris-Descartes SPC) et de l’Université Paris SPC.

Argument

En quoi l'écriture concerne-t-elle et implique-t-elle spécifiquement les psychanalystes? Il ne s'agit plus d'appliquer la psychanalyse à la littérature ou à l'écriture, ni même seulement de la question de l'écriture de la psychanalyse. Il s'agit pour les psychanalystes de prendre acte aujourd'hui, dans une période où ils sont plus que jamais confrontés à l'inactualité de la psychanalyse, des incidences après-coup du rôle inaugural de l'écriture dans l'invention freudienne de la psychanalyse. Et d'en prendre acte à partir de leur pratique clinique, dans et par leur expérience de la méthode psychanalytique en position d'analyste.

Programme
Intervention Janine ALTOUNIAN : "Quand écrire, traduire l’expérience traumatique fait partie intégrante de son élaboration".
 

02/07/2016
Centre Culturel International de Cerisy - Le Château, 50210 Cerisy-la-Salle
L'écriture du psychanalyste

Colloque International d’Istanbul du 7 au 10 mai 2014 : "Violence, Politique, Exil/ Des- exil dans le Monde d'Aujourd'hui " en présence du philosophe Etienne Balibar

Le colloque international d’Istanbul, qui a réuni des chercheuses et chercheurs en philosophie et sciences humaines de plusieurs nationalités, lieux, continents et de plusieurs générations, a été consacré à une réflexion sur la politique, la violence, la civilité contemporaine dans ses dimensions politiques, philosophiques et anthropologiques, en s’efforçant de réunir une diversité d’expériences et d’approches et de les rapporter aux enjeux de l’actualité. Ce colloque se propose donc d’engager un travail de recherche sur le thème – Violence et Politique, Exil/Des-exil dans le monde d’aujourd’hui – en présence du philosophe Etienne Balibar, (Paris). Un de ses livres importants – Violence et Civilité. Paris, Galilée, 2010 – sera le matériau principal du travail collectif.

Intervention de Janine Altounian le jeudi 8 mai 2014 : 
"La temporisation transgénérationnelle, un cas de "Civilité" selon Étienne Balibar" 

Retrouvez l'ensemble des enregistrements du colloque

Retrouvez les résumés de l'ensemble des interventions du colloque

Les actes du colloque ont été publiés en 2015 dans la revue Jura GentiumRivista di filosofia del diritto internazionale e della politica globale :Vol. XII, 2015, "Violenza e civilité. Riflessioni a partire da Étienne Balibar".

08/05/2014
Istanbul - Turquie
Philosophie, Violence, Civilité
30 mn
"La temporisation transgénérationnelle, un cas de "Civilité" selon Étienne Balibar"

25 au 28 mars 2015 - Paris, EHESS - Colloque « Le génocide des Arméniens de l'Empire ottoman dans la Grande Guerre. 1915-2015 : cent ans de recherche »


Le colloque international organisé par le CSI, le Conseil scientifique international pour l'étude du génocide des Arméniens « Le génocide des Arméniens de l'Empire ottoman dans la Grande Guerre. 1915-2015 : cent ans de recherche » se tiendra à Paris, du 25 au 28 mars 2015 sous le haut patronage du Président de la République, François Hollande. Organisé par le Conseil scientifique international pour l’étude du génocide des Arméniens (CSI), sous la présidence d’Yves Ternon : comment aborder les événements ayant conduit à la destruction de la population arménienne de l’Empire ottoman ? Comment tenter de comprendre le contexte politique, idéologique et militaire du génocide ? Depuis cent ans, la recherche mobilise l’histoire, mais aussi les sciences sociales en général, et l’approche comparée des génocides du XXe siècle. Plusieurs spécialistes, issus de dix États, reviennent sur ces 100 années de recherche.

Le colloque s'articule à la parution en mars 2015 du livre collectif Le génocide des Arméniens. Un siècle de recherche (1915- 2015) chez Armand Colin publié par le Conseil scientifique international pour l’étude du génocide des Arméniens, sous la direction de Annette Becker, Hamit Bozarslan, Vincent Duclert, Raymond Kévorkian, Gaïdz Minassian, Claire Mouradian, Mikaël Nichanian, Yves Ternon et Satenig Toufanian.

A l’occasion de la tenue à Paris, du 25 au 28 mars 2015, du colloque international « Le génocide des Arméniens de l’Empire ottoman dans la Grande Guerre. 1915- 2015 : cent ans de recherche », cet ouvrage réunit les contributions scientifiques présentées à la Sorbonne, au Mémorial de la Shoah, à l’École des hautes études en sciences sociales et à la Bibliothèque nationale de France. Ce colloque, introduit par le président de la République, est organisé par le Conseil scientifique international pour l’étude du génocide des Arméniens (CSI), avec le soutien de la Mission du centenaire 2015 et de nombreuses institutions savantes.
Un siècle après le déclenchement à Constantinople, le 24 avril 1915, de l’extermination des Arméniens ottomans par l’État unioniste, la recherche internationale démontre par cette publication l’étendue de la connaissance scientifique sur le premier génocide contemporain. Cet ouvrage s’inscrit dans le mouvement des études sur les génocides, en plein développement en France comme dans le monde. Le centenaire de 1915 marque un tournant dans la résonnance publique des savoirs scientifiques les plus élevés et l’affirmation d’une conscience internationale de prévention des génocides.

Sommaire du livre
Communiqué de Presse

27/03/2015
EHESS - Paris
Le génocide des Arméniens de l'Empire ottoman dans la Grande Guerre. 1915-2015 : cent ans de recherche
Voir la video
Durée : 42 mn
Janine ALTOUNIAN - Dikran KYOUMJIAN : Regards croisés sur l’effacement des traces ou le fantôme arménien

Colloque international du 1er au 3 octobre 2015 sur les "Représentations du génocide des Arméniens et des crimes de masse" organisé par l’université de Moncton, au Canada

À l’occasion du centième anniversaire du génocide des Arméniens, un colloque international et interdisciplinaire intitulé Représentations du génocide des Arméniens et des crimes de masse est organisé à l’université de Moncton, au Nouveau Brunswick, Canada, du 1er au 3 octobre 2015. L’objectif principal de ce colloque consiste à faire le point sur l’avancée des connaissances scientifiques sur ce génocide et plus largement sur les crimes de masse aux XIXe et XXe siècles. Bien que le colloque soit centré sur le génocide des Arméniens, les communications pourront comporter une dimension comparée. A cette occasion, Janine Altounian (Essayiste et traductrice) interviendra le 3 octobre dans le cadre de la journée consacrée à Mémoire, identité, reconnaissance, à l'atelier " Mémoire, commémoration, remémoration" sur le " Parcours d’un écrit de survivant, Vahram Altounian, jusqu’à son inscription dans son héritage et dans celui du monde ".

03/10/2015
Université de Moncton, Nouveau Brunswick, Canada
Représentations du génocide des Arméniens et des crimes de masse
Syndiquer le contenu