psychanalyse

Rencontre avec Janine Altounian à l'institut français d'Istanbul le 13 mai 2014 : "Patrimoine traumatique et son étude analytique” avec la psychanalyste Bella Habip

Dans le cadre de la série de rencontres "Trajectoires et mémoires croisées - Voix des diasporas anatoliennes de France" organisée en partenariat avec l’Institut français d'Istanbul d’études anatoliennesJanine Altounian, écrivain et traductrice de Freud (Œuvres complètes, PUF direction Laplanche), auteur de Mémoires du génocide arménien, Héritage traumatique et travail anlytique, paru en 2009, aborde le thème du “Patrimoine traumatique et son étude analytique” avec la psychanalyste Bella Habip. La traductrice Renan Akman, à qui l'on doit la traduction du Journal de déportation de Vahram Altouniana assuré l’animation et la modération de la discussion. L’événement a été organisé par l’Association des Droits de l’Homme d’Istanbul, l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes et le Centre Culturel Français d’Istanbul.
français
arménien
turc

1er février 2014 - Centre hospitalier de Saint-Denis - Quels traitements pour l’effraction traumatique ? “Le traumatisme dans tous ses éclats”: Journées de l’URFT (Unité de Recherche et de Formation sur le Traumatisme)

Intervention de Janine Altounian : "L'élaboration d'une transmission traumatique chez les héritiers d'une catastrophe historique dépend aussi du cadre politico-culturel des institutions de leur pays d'accueil".

Quels traitements pour l’effraction traumatique ? “Le traumatisme dans tous ses éclats”, Journées de l’URFT de Saint-Denis
01/02/2014
Centre hospitalier Saint-Denis : Unité de Recherche et de Formation sur le Traumatisme du

Présentation le 2 décembre 2013 par Janine Altounian à l'ÉPIC (École de Psychiatrie Institutionnelle ) de son livre "De la cure à l’écriture, L’élaboration d’un héritage traumatique"

Dans un dialogue avec Anne Marie Haas, psychologue à la la Clinique de La Chesnaie (Loir et Cher), ainsi qu'en répondant aux questions de la salle, l'auteur présente les différents thèmes de son dernier livre, De la cure à l’écriture, L’élaboration d’un héritage traumatique (PUF - 2012), en lien avec son parcours depuis l''écriture de son premier texte de 1975 et ses élaborations mises en œuvre dans la cure.

Parcours entre la traduction de Freud et des essais sur la transmission traumatique. Élaboration du trauma par la cure et l'écriture.

Présentation De la cure à l’écriture, L’élaboration d’un héritage traumatique
02/12/2013
École de Psychiatrie Institutionnelle à la Clinique de La Chesnaie (Loir et Cher) .

Dégagement, au cours de la cure et par l'écriture, des pulsions enfouies dans un héritage traumatique

Conférence de Janine Altounian le 18 octobre 2013 à l' Ecole Belge de Psychanalyste


Au repos des Chasseurs
, 11 Avenue Charle-Albert , 1170 Watermael-Boisfort, Belgique 

 

 

 

Conférence de Janine Altounian
18/10/2013
Ecole Belge de Psychanalyste

Entretien avec Janine Altounian sur France Culture pour la parution des Oeuvres complètes de Freud PUF (vol V)

Entretien avec Janine Altounian du 14 novembre  2012 de 10h50 à 11h pour la parution des Oeuvres complètes de Freud  PUF (vol V)- Idées - France Culture : Le journal de la philosophie par François Noudelmann.

Présentation d'un type d'élaboration d'héritage traumatique par un travail d'analyse et d'écriture

À la Faculté de Paris 7 Diderot: 26 Rue du Paradis Paris 10, le 26 octobre, 9h-12h

Présentation d'un type d'élaboration d'héritage traumatique par un travail d'analyse et d'écriture

Présentation d'un type d'élaboration d'héritage traumatique par un travail d'analyse et d'écriture
26/10/2012
Faculté de Paris 7 Diderot: 26 Rue du Paradis Paris 10

L’écriture comme processus de subjectivation d’un héritage traumatique. Inscription dans le monde et socialisation dans l’espace du politique.

 

Au Centre de Sociologie des Pratiques et des Représentations Politiques, UFR Sciences Sociales, Université Paris Diderot - Paris 7, 

Séminaire: Sujet, subjectivation, désubjectivation, Coordination et responsabilité pédagogique : Martine Leibovici

 

L’écriture comme processus de subjectivation d’un héritage traumatique. Inscription dans le monde et socialisation dans l’espace du politique.
25/10/2012
Université Paris Diderot - Paris 7, 17h à 19h (dès 16h pour les étudiants) Amphi 50, Dalle des Olympiades

au Colloque Comment se pose aujourdʼhui la question de la castration à une femme ? "Que deviennent les théories de Freud sur la sexualité féminine quand il s'adresse à une femme ?"

au Colloque Comment se pose aujourdʼhui la question de la castration à une femme ? : "Que deviennent les théories de  Freud sur la sexualité féminine quand il s'adresse à une femme ?"

 

Que deviennent les théories de Freud sur la sexualité féminine quand il s'adresse à une femme ?
20/10/2012
Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Grand amphithéâtre de lʼhôpital Saint-Antoine 27 rue Chaligny, 75012 Paris - M° Faidherbe Chaligny (L8)

Colloque organisé par Philippe Mesnard à la MSH de Clermont-Ferrand du 16 au 17 octobre 2012 : Traduire l’expérience au-delà de ses limites

Colloque "Traduire l’expérience au-delà de ses limites" organisé par Philippe Mesnard à la MSH de Clermont-Ferrand du 16 au 17 octobre 2012, avec le soutien du CELIS EA 1002, de l'UBP Clermont-Ferrand 2 et de la Fondation Auschwitz, dans le cadre du cycle "Traduire l'impossible".

Le but de ce colloque est de présenter des cas de traduction de textes qui, référant à des expériences de violences extrêmes, confrontent le traducteur (dans le même temps, lecteur, écrivain, passeur de langues entre les langues) à de nombreuses questions limites et choix concernant l’expression, le contenu, le rapport référentiel et le contexte, le rapport à l’émotion. Quelle place trouver ou adopter face au texte lorsque celui-ci est chargé de souffrance, lorsque les repères habituels sont remis en cause quand ils ne volent pas en éclats, lorsque les identités se brouillent et le réel se défait ? Quel choix pour respecter le projet de l’auteur (du témoin) et le rapport éthique à ceux qu’il représente, tout en répondant à l’exigence de la transmission et de ses principes de communicabilité ? Faut-il d’ailleurs concilier les deux, transmission et projet d’auteur ? Traduire doit-il d’emblée répondre à la nécessité de transmettre quand il s’agit d’expériences qui confrontent la langue à ses propres limites face au réel ? Traduire peut-il même participer d’une stratégie de résistance contre la violence ? Ces textes exigent-il un investissement différent d’autres textes et à quel niveau se situent ces différences ?

Programme

Intervention de Janine Altounian : "Pour recueillir et transmettre ce qui reste d'une culture détruite, il faut le traduire"

Traduire l’expérience au-delà de ses limites
17/10/2012
MSH UBP Clermont-Ferrand 2
Syndiquer le contenu