Transmission psychique d’un trauma collectif

Survivors’ Hands. Witnesses to the Annihilation of the Living and the Affirmation of Life

“Survivors’ Hands. Witnesses to the Annihilation of the Living and the Affirmation of Life” in Art and TestimonyArmenian Review, 2004-2005, Volume 49, number 1-4:  by Janine Altounian, translated from the French by G. M. Goshgarian. 
Armenian Review
09/04/2005
anglais
Survivors’ Hands. Witnesses to the Annihilation of the Living and the Affirmation of Life
2005

Quand les derniers ”exilés” nous quittent

« Quand les derniers ”exilés” nous quittent » in Pli n°1 Revue de Psychanalyse Collège Clinique et Forums du Champ  lacanien de l'Ouestdécembre 2006.
Revue des Collèges de Clinique Psychanalytique du Champ Lacanien
09/12/2006
français
Quand les derniers ”exilés” nous quittent
2006

L’héritage d’une bouteille à la mer

«L’héritage d’une bouteille à la mer» in Revue de psychanalyse du champ lacanienLa Parenté: Les voies de la transmission, n°4, nov. 2006.

La question de la transmission entre les générations, dans ce qu’elle a de consistant aussi bien que dans ses accidents, est coextensive des données de la parenté. Ce qui se transmet est de l’ordre des incidences du désir inconscient, bien plus que de la volonté éducative. La psychanalyse a toujours mis à jour l’écart entre le bon vouloir de la parole et l’inattendu du désir, qui est toujours sexué. Les modifications notables des données de la parenté entrent dans les discours, ce qui n’est pas sans incidence sur les sujets. Lacan a ouvert une voie de lecture clinique en faisant glisser la transmission de la fonction du père, par la métaphore, à celle de nomination, d’un dire qui nomme, fonction autonome des configurations familiales. Enfin, la psychanalyse interroge aussi les voies de sa propre transmission, instaurant un nouveau discours, c’est-à-dire un nouveau lien social. 

Revue de psychanalyse du champ lacanien
05/11/2006
français
L’héritage d’une bouteille à la mer
2006

À quoi sert une psychanalyse quand on hérite de familles massacrées et de pays disparus ?

À quoi sert une psychanalyse quand on hérite de familles massacrées et de pays disparus ? publié sur le site ftancophone  Squiggle consacré à la rencontre entre psychanalyse et grand public et initié par Hervé Bridy (Genève), Judith Dupont (Paris), Jean Florence (Bruxelles), Karel Lambers (Leuven), Vincent Magos (Bruxelles), Francis Martens (Bruxelles), David Sahyoun (Beyrouth), Dominique Scarfone (Montréal) et Susann Wolff (Bruxelles).
Squiggle
05/10/2006
français
À quoi sert une psychanalyse quand on hérite de familles massacrées et de pays disparus ?
2006

Transmission des maux et mise en mots

Actes du colloque de médecins du monde au Palais du Luxembourg, 11 et 12 février 2005
11/02/2005
français
Transmission des maux et mise en mots
2005

Den Namen heimlicher Vorfahren tragen und ihn übersetzen. Bei den Nachkommen Überlebender bildet sich Identität durch die Übersetzung des Erbes

'Den Namen heimlicher Vorfahren tragen und ihn übersetzen. Bei den Nachkommen Überlebender bildet sich Identität durch die Übersetzung des Erbes" in IDG / Zeitschrift für Genozidforschung / Jg. 6, Heft 2, 2005, S. 73-91 traduit de :« Porter le nom d’ancêtres clandestins et le traduire. Chez les descendants de survivants l'identité se constitue par la traduction de l'héritage ».

Themen der Zeitschrift
Theorien und Studien der Genozidforschung
Forschungen über Formen, Strukturen und Motivationen von Gewalthistorische
Untersuchungen zu Massaker, Rassismus, staatlicher Gewalt und Völkermordpolitische und völkerrechtliche Perspektiven auf aktuelle Entwicklungen
Streitfragen der Gegenwart
Orientierungen für das Lehren und Lernen über Holocaust und Genozid

Zeitschrift für Genozidforschung
05/03/2005
allemand
Den Namen heimlicher Vorfahren tragen und ihn übersetzen. Bei den Nachkommen Überlebender bildet sich Identität durch die Übersetzung des Erbes
2005
Syndiquer le contenu