psychanalyse

Congrès Mondial de Traductologie - 10/14 avril 2017, Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense - Session 4, vendredi 14 avril : Dialogue entre psychanalyse et traduction

La SEPTET, Société d’Études des Pratiques et Théories en Traduction (société de spécialité de la SAES),  la Société Française de Traductologie, le Laboratoire MoDyCo (Modèles-Dynamiques-Corpus, UMR 7114) et le CREA, Centre de Recherches anglophones,(EA 370), tous quatre rattachés à l'Université Paris-Nanterre organisent sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO le 1er Congrès Mondial de Traductologie qui se tiendra du 10 au 14 AVRIL 2017 à l'Université Paris-Nanterre sur le thème : "La traductologie : une discipline autonome".

Programme

Dans le cadre du 1er Congrès Mondial de Traductologie, Janine Altounian interviendra le 14 avril pour animer l'atelier 343 : "Traduire Freud. Freud, théoricien de la traduction".

14/04/2017
Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense
Dialogue entre psychanalyse et traduction

Congrès Mondial de Traductologie - 10/14 avril 2017, Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense - Session 4, vendredi 14 avril : Dialogue entre psychanalyse et traduction

La SEPTET, Société d’Études des Pratiques et Théories en Traduction (société de spécialité de la SAES),  la Société Française de Traductologie, le Laboratoire MoDyCo (Modèles-Dynamiques-Corpus, UMR 7114) et le CREA, Centre de Recherches anglophones,(EA 370), tous trois rattachés à l'Université Paris-Nanterre organisent sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO le 1er Congrès Mondial de Traductologie qui se tiendra du 10 au 14 AVRIL 2017 à l'Université Paris-Nanterre sur le thème : "La traductologie : une discipline autonome".

Programme

Dans le cadre du 1er Congrès Mondial de Traductologie, Janine Altounian interviendra le 14 avril pour animer l'atelier 343 : "Traduire Freud. Freud, théoricien de la traduction".

Congrès Mondial de Traductologie
14/04/2017
Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense

Entretiens de psychanalyse de l'Association Psychanalytique de France le 9 et 10 juin 2012 : "Inadmissible pulsion de mort"


Les séances des Entretiens de psychanalyse de l'AFP  du 9 et 10 juin sont consacrées au thème : Inadmissible pulsion de mort .
Directeur de discussion : Jean-François Daubech
Conférenciers : Janine Altounian, André Beetschen et Pascale Michon Raffaitin

Intervention de Janine Altounian : « Dégagement, au cours de la cure et par l'écriture des pulsions de vie enfouies dans un héritage traumatique »

09/06/2012
Fondation Dosne-Thiers, 75009 Paris
Inadmissible pulsion de mort

Séminaire du 11 février 2017 organisé par la Société de Psychanalyse Freudienne à Marseille en collaboration avec Jacques Félician : " Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos"

La Société de Psychanalyse Freudienne propose le 3ème samedi du mois un séminaire à Marseille organisé par Caroline Gros en collaboration avec Jacques Félician sur le thème " Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos".

Janine Altounian, germaniste, traductrice et essayiste est l'invitée de la séance du samedi 11 février :  “Savoir faire avec les restes : les mains des survivants à l’ouvrage de la vie”.

Ses derniers ouvrages parus sont De la cure à l'écriture, Élaboration d'un héritage traumatique, PUF 2012, Mémoires du génocide arménien, Héritage traumatique et travail analytique, PUF, 2009

« Ce qui est appris par l’expérience » (Eschyle), lorsque celle-ci se réclame de la psychanalyse, nous renvoie à ce que nous tenons pour un universel depuis Freud : l’acte d’une parole adressée à l’Autre et ses effets. L’écueil n’est-il pas alors de négliger comment cela est possible et qui, en dehors de nos expressions verbales, en est au fondement : soit la constitution, chez l’enfant, de l’espace à partir du sentir impliquant pour le corps un « se mouvoir », l’édification du schéma corporel face au chaos originel, les premières marques rythmiques d’une acquisition de la temporalité.

11/02/2017
La Boate, Marseille
Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos

Séminaire du 11 février 2017 organisé par la Société de Psychanalyse Freudienne à Marseille en collaboration avec Jacques Félician : " Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos"

La Société de Psychanalyse Freudienne propose le 3ème samedi du mois un séminaire à Marseille organisé par Caroline Gros en collaboration avec Jacques Félician sur le thème " Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos".

Janine Altounian, germaniste, traductrice et essayiste est l'invitée de la séance du samedi 11 février :  “Savoir faire avec les restes : les mains des survivants à l’ouvrage de la vie”.

Ses derniers ouvrages parus sont De la cure à l'écriture, Élaboration d'un héritage traumatique, PUF 2012, Mémoires du génocide arménien, Héritage traumatique et travail analytique, PUF, 2009.

Séminaire "Ce qui est appris par l’expérience : Tô pathei mathos"
11/02/2017
La Boate, Marseille

Interprétariat en santé : traduire et passer les frontières - Colloque de la revue "L’Autre, cliniques cultures et sociétés", 8 et 9 décembre 2016

 

Le 18 ème colloque "Interprétariat en santé : traduire et passer les frontières" de la revue L’Autre, cliniques cultures et sociétés organisé par le Master 2 « Santé, Migrations, Médiations » (S2 MI) et l’association Mana se tiendra le 8 et 9 décembre à l'Université de Bordeaux.

Programme du colloque

Intervention Janine Altounian : "Rôle de la traduction dans l’élaboration du trauma

 

Interprétariat en santé : traduire et passer les frontières
08/12/2016
Université de Bordeaux - Site La Victoire

Interprétariat en santé : traduire et passer les frontières - Colloque de la revue "L’Autre, cliniques cultures et sociétés", 8 et 9 décembre 2016


Le 18 ème colloque "Interprétariat en santé : traduire et passer les frontières" de la revue L’Autre, cliniques cultures et sociétés organisé par le Master 2 « Santé, Migrations, Médiations » (S2 MI) et l’association Mana se tiendra le 8 et 9 décembre à l'Université de Bordeaux.

Programme du colloque

Intervention Janine Altounian : "Rôle de la traduction dans l’élaboration du trauma

 

08/12/2016
Université de Bordeaux - Site La Victoire
Interprétariat en santé : traduire et passer les frontières

Psikanaliz Yazıları 28: Şiddet ve Şiddetin İletimi/ Violence et Transmission

Numéro 28 de la revue Psikanaliz Yazıları parue au printemps 2014 et éditée par Talat Parman.

Version anglaise :
–  Présentation et Préface par Talat Parman 
–  Violence in the Roots - Talat Parman
–  On Separations, Violence and Transmission of Violence through Orestesia Trilogy of Aeschylus - Ali Algın Köşkdere
–  The Socially and Politically Violent Face of Pain, Translated by: Evrem Tilki  - Yolanda Gampel
–  Narcissistic and Political Effects of Grandparental Transmission in Territorial and Cultural Breaks, Translated by Özen Alemdar - Janine Altounian :  texte original en français
–  Transmission of Violence in Father-son Relationship - Talat Parman
Other Topics
– Bernard Penot : Psychoanalyst's Action in the Treatment Process, Translated by Pınar Arslantürk & Talat Parman
– Isee Bernateau : Homour in Psychoanalysis and Woody Allen Films, Translated by Orçun Türkay
– Nergis Güleç : Finding One's Own Voice
– Summaries

Psikanaliz Yazıları
01/05/2014
turc
anglais
Psikanaliz Yazıları 28: Şiddet ve Şiddetin İletimi/ Violence et Transmission
2014

Colloque « Le génocide des arméniens 1915-2015. Discours et représentations » du 5 et 6 février 2015 - Montpellier, Université Paul-Valéry

Le génocide des Arméniens 1915-2015 : Discours et représentations - Colloque international organisé à l’université Paul-Valéry, 5 et 6 février 2015  organisé par Annick Asso, Héléna Demirdjian et Patrick Louvier Manifestation co-organisée par le RIRRA 21 et l’EA C.R.I.S.E.S.

Intervention Janine Altounian, essayiste, traductrice (Freud, Œuvres complètes, PUF) : « Quelques représentations en palimpseste lors d’un séjour au pays des ancêtres » 6 février, 9h45.

Pour marquer la commémoration du centenaire du génocide des Arméniens perpétré en 1915 sous le gouvernement des Jeunes-Turcs, le RIRRA 21 et le laboratoire C.R.I.S.E.S. organisent un colloque intitulé « Le génocide des Arméniens 1915-2015. Discours et représentations ». L’enjeu de ce colloque est de considérer le génocide des Arméniens dans son rapport avec les textes et les images qu'il a produits et qui ont pérennisé son actualité et sa mémoire, en résistance à la volonté d'anéantissement du bourreau. L'une des particularités du génocide arménien est que cent ans après les faits, il n’est toujours pas reconnu par la Turquie, héritière de l'Empire ottoman. Devenu au cours de l’Histoire un enjeu politique, le génocide est, dans le cas arménien, non seulement un objet d’Histoire mais aussi un objet politisé, ce qui influence les formes de ses représentations et les discours historiographiques. Lire la suite

06/02/2015
Université Paul - Valéry Montpellier 3
Colloque « Le génocide des arméniens 1915-2015. Discours et représentations »

Congrès du CPGF du 7 octobre 2006 : Le sacrifice

Le Collège de Psychanalyse Groupale et Familiale organise un congrès sur le thème : Sacrifier, être sacrifié, se sacrifier

Intervention de Janine Altounian « Hériter d'une enfance sacrifiée »

Argument
Sacrifier, être sacrifié, se sacrifier

Les formes du verbe disent la complexité du processus sacrificiel qui, de plus, opère à plusieurs niveaux connectés entre eux : le sujet, la famille et le groupe, le socius.
Le sacrifice de soi déploie un vaste éventail de renoncements, depuis celui, au quotidien, de la mère qui se rend disponible pour le bébé, jusqu'au don héroïque de soi pour la cause commune, en passant par la vie amoureuse. Mais où s'arrête le don-contre-don par lequel le sacrifice ouvre la voie à la réciprocité positive ? Où commencent le sadomasochisme et l'emprise lorsque l'excès du sacrifice de soi impose sa dette à l'autre ?

Où donc situer la bonne valeur du sacrifice lorsqu'on se rappelle qu'il signifie, de tout temps, une des formes du rapport au sacré, aux puissances tutélaires (les dieux, le surmoi-idéal du moi, l'autorité) et que le sacrifice fait lien entre celles-ci, le sujet et son groupe tout autant qu'il accomplit un meurtre symbolique ?

Mais le mythe et le rite peuvent outrepasser leur fonction symboligène et devenir aliénation, destructivité. Sacrifier l'autre, être sacrifié par l'autre deviennent alors des agirs assujettissants. La paradoxalité fermée, la perversion narcissique, l'incestuel et l'envie seront revisités à la lumière du processus sacrificiel et de son approche anthropologique.

07/10/2006
Le Collège de Psychanalyse Groupale et familiale - Paris
Le sacrifice
Syndiquer le contenu