Transmission

" La transmission de l'héritage traumatique " par Janine Altounian : table ronde du 7 mars 2008 à l'Université du Québec

Janine Altounian : la transmission de l'héritage traumatique

Janine Altounian invitée par le Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions à l'Université du Québec à Montréal le 7 mars 2008 pour débattre de " La transmission de l'héritage traumatique ".

Participant-e-s :

Janine Altounian (AIRCRIGE, France)
David Benhaïm (Société psychanalytique de Montréal)
Claudie Gagné (Université Trent)
Arpi Hamalian (Université Concordia)
Simon Harel (CELAT, UQAM)
Nellie Hogikyan (CELAT, UQAM)

 

07/03/2008
Université du Québec
La transmission de l'héritage traumatique
Voir la video

Interview de Janine Altounian sur Radio Ayp à « Cartes sur table » le 13 décembre 2008

Janine Altounian : le traumatisme du séisme et le réveil de la mémoire du génocide


Intervention de Janine Altounian sur Radio Ayp 
dans l'émission Cartes sur table
 le 13 décembre 2008,  animée par Hasmig Papazian. Cette émission est consacrée au Colloque international de Psychanalyse, « Traumatisme, Mémoire et Culture » qui s'est tenu à Erevan en juillet 2008, organisé par le président de l’Association pour le Développement de la Psychanalyse en Arménie et pédo-psychiatre Diran Donabédian,

Programme du Colloque 
Intervention de Janine Altounian en arménien : « Répercussions des événements de 1988 en Arménie sur le travail de  transmission chez une Arménienne de France »

Ont participé à l'émission : Frédéric Khidichian, Psychiatre, membre de la première mission « Psy » mise en place par Médecin du Monde en Arménie en 1989, 
Janine Altounian, auteur notamment de La Survivance, spécialiste de la transmission et de la filliation. 
Gérard Robin, pédo-psychiatre, responsable de Douleur Sans Frontière en Arménie où l’organisation a ouvert un centre médico psychologique pour enfants à Gumri.

56 mn
français
arménien
turc

La question du trauma dans l'interprétation du passé : colloque international - Fonds Ricœur I EHESS I IPT du 7 au 9 juin

La question du trauma dans l'interprétation du passé :

journée d'étude de l'EHESS le jeudi 7 juin à la Faculté Libre de Théologie Protestante organisée par l'Atelier international de recherche sur les usages du passé

Histoire et trauma : Jeudi 7 juin 17h - 20h 

Janine Altounian (essayiste, traductrice), dialogue autour de son oeuvre et son dernier livre, De la cure à l’écriture. L’élaboration d’un héritage traumatique, Paris, PUF (parution mai 2012) 

Olivier Abel (philosophe, Faculté Protestante, Fonds Ricoeur), Accueil et modération 

Sabina Loriga (historienne, Ehess), « Introduction » 

Françoise Davoine et Jean-Max Gaudillière (psychanalystes, Ehess), « La revanche de l'histoire » 

Même s’il a subi, au gré des avancées, d’importants remaniements, le concept de trauma, ou de traumatisme, a toujours été central au sein de l’appareil théorique de la psychanalyse. Ces dernières années, il survient de plus en plus hors du champ clinique, dans les tentatives de transmettre l’expérience des survivants, des rescapés, ainsi que des victimes indirectes des expériences génocidaires du 20è siècle, qui n’ont pas vécu l’événement traumatique, mais ont été terrassées par la massivité de la perte (comme les enfants de survivants). Accepté par les sciences sociales, le concept de trauma nourrit également de nombreux textes littéraires ainsi que des oeuvres d’art. Sans doute, est-on devenu plus sensible à la manière dont certains événements historiques perturbent gravement les capacités de symbolisation des individus, attaquant leur capacité de pensée.

 Programme du colloque

07/06/2012
Faculté Libre de Théologie Protestante

Interview de Janine Altounian sur Radio Ayp à « Cartes sur table » le 27 Février 2010

Janine Altounian : qu'est pour vous l’identité arménienne ?

Intervention de Janine Altounian sur Radio Ayp dans l'émission Cartes sur table le 27 Février 2010, animateur Hasmig Papazian, avec Dzovinar Kévonian, historienne et Harold Alexanian, psychanalyste.
 

 

.

"Mémoires du génocide arménien" : table ronde du 23 mai 2010 au Mémorial de la Shoah

Janine Altounian : Héritage traumatique et travail analytique

Mémoires du génocide arménien. Héritage traumatique et travail analytique de Vahram et Janine Altounian. 
Cet ouvrage à plusieurs voix porte sur la question de la transmission d’un héritage traumatique à partir du manuscrit du Journal de déportation de Vahram Altounian, débutant à Boursa « un mercredi 10 août 1915 ». Avec la contribution de Krikor Beledian, Jean-François Chiantaretto, Manuela Fraire, Yolanda Gampel, René Kaës et Régine Waintrater, (éd. PUF, 2009).
Table ronde animée par Anny Dayan-Rosenman, maître de conférences en littérature à l’université Paris VII-Denis Diderot, en présence de Janine Altounian, fille de l’auteur du manuscrit, traductrice et essayiste, Krikor Beledian, traducteur du manuscrit, écrivain arménien, maître de conférences à l’INALCO, Jean-François Chiantaretto, psychanalyste, professeur de psychopathologie à l’université Paris XIII-Nord, Régine Waintrater, psychanalyste, maître de conférence à l’université Paris VII-Denis-Diderot.
23/05/2010
Mémorial de la Shoah - Paris
Transmission d’un héritage traumatique

Témoignage et écriture de l'histoire : décade de Cerisy, 21-31 juillet 2001

4ème de couverture

Le témoignage a pris au vingtième siècle une actualité engageant le futur, bien au-delà du champ professionnel des historiens. Il s'agit d'un enjeu décisif face à un double danger : l'amnésie généralisée qui vide la pensée de toute historicité, les passions patrimoniales et identitaires.

L'écriture de l'histoire est ici interrogée dans une perspective pluridisciplinaire, à partir des différentes formes de témoignage, dans le champ exclusif du vingtième siècle. Quatre grandes questions sont principalement abordées: le statut de la singularité dans le témoignage, le traitement historien du témoignage, la conservation des traces et la transmission testimoniale, la multiplicité des registres et genres testimoniaux.

Témoignage et écriture de l'histoire : décade de Cerisy, 21-31 juillet 2001
Sous la direction de Jean-François Chiantaretto et Régine Robin : J. Altounian, N. Bary, J. Carroy et al.
Questions contemporaines
français
2003
480
2-7475-4354-4

De la cure à l'écriture. L'élaboration d'un héritage traumatique

Résumé

Le parcours analytique esquissé ici cherche à témoigner de ce qui s'est transmis aux descendants des survivants, tous disparus à présent, du génocide arménien de 1915, nié par l'Etat turc. Aboutissant à la réappropriation de cette transmission, il peut être lu comme un cas clinique intéressant les psychanalystes et les héritiers des catastrophes historiques.

Entretien avec Janine Altounian sur France Culture - Journal de la philosophie

De la cure à l'écriture - Idées - France Culture : Le journal de la philosophie par François Noudelmann, le 10 juillet  2012.
Durée : 9 mn

L'excipit du livre : Zépur, le témoignage d'une rescapée 

L'ouvrage se termine par la transcription de l’entretien de Zépur Mezbakian, rescapée du génocide des Arméniens, diffusé sur France inter dans Là bas si j'y suis de Daniel Mermet le 11 mai 2005. Cet entretien d’une survivante, semblable aux « grands mères de son enfance »,  a été intégralement retranscrit par Janine Altounian dans le dernier chapitre du livre. Rare témoignage oral d’une expérience de ce qui a pu se vivre pendant la déportation des Arméniens vers les déserts de la mort, il constitue à ce titre un socle fondamental et emblématique de toute la réflexion de l’auteur sur l’héritage de cette transmission.

Pour étayer son propos elle fait entendre un extrait de cet entretien (8mn) dans nombre de ses interventions. Par exemple en 2011, au cours de la conférence filmée Expériences enfantines des génocides (Philippe Mesnard, Janine Altounian, Marie-Odile Godard, Nicole Dagnino) qu'elle fait à l’Unesco au colloque Enfance en guerre. Témoignages d'enfants sur la guerre. Egalement en 2015 à la Fondation Auschwitz à Bruxelles à la journée d'étude : « Quelle(s) mémoire(s) pour le génocide arménien ? »

 
Ce livre illustre à l’aide d’exemples personnels le rapport existant entre le travail de la cure et celui de l’écriture lors de l’élaboration d’un héritage traumatique.

Présentation du livre

Fédération des Ateliers de Psychanalyse le samedi 23 février 2013. Jeanne BERNARD et Nicole ROGER dialogueront avec l’auteure.

De la cure à l'écriture. L'élaboration d'un héritage traumatique
Janine Altounian
Hors collection
français
2012
248
978-2-13-060707-6
9 mn

IX - Le travail de l'intersubjectivité et la polyphonie du récit dans l'élaboration de l'expérience traumatique par René Kaës

Apports de la clinique du psychodrame psychanalytique de groupe
Le travail de la remembrance polyphonique dans l'écriture de Janine Altounian
Les conditions interdiscursives des liens de génération
Le travail de l'intersubjectivité, le préconscient et l'élaboration du trauma

Syndiquer le contenu